Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les secrets d’un réseau de passeurs de migrants haïtiens via le Suriname

Les secrets d’un réseau de passeurs de migrants haïtiens via le Suriname
Exclu Guyaweb

Un président, habitant Matoury, d’une association d’aide aux personnes, déjà condamné dans une affaire de stupéfiants, un employé de la mairie de Saint-Laurent du Maroni gardien et hébergeur d’illégaux, un chauffeur aux revenus officiels modestes qui paye cash 31 000 € son camion à clandestins, un commerçant-passeur prisé hébergeant des sans-papiers moyennant finances à Mana, un chauffeur de taxi non déclaré transporteur de migrants irréguliers de Saint-Laurent à Iracoubo : Guyaweb révèle les secrets d’une brochette de businessmen de l’immigration illégale du Suriname vers la Guyane aujourd’hui définitivement condamnés par la justice. Guyaweb avait suivi le procès de première instance…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3 4 5

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Moa

    Hébergements moyennant finances toujours en cours à Mana …….

  • Frog

    Et à l’issue de leur peine, les passeurs seront ils expulsés ? Les « passés » eux, ont du se voir gratifiés d’une carte de séjour…

  • micafleur

    ^Parmi les premiers Haïtiens arrivés en Guyane et qui ont réussi,il y a effectivement des personnes qui organisent l’arrivée des clandestins avec aussi l’aide de quelques locaux,sauf que chaque passage,chaque hébergement est payant.Une dame d’origine Haïtienne devenue Française,nous a confié il y a quelques années qu’un compatriote l’avait contactée afin qu’elle puisse recevoir en pleine nuit 4 clandestins ces derniers,devaient lui remettre 250 euros.Cette dame a refusé,ne voulant pas avoir de problèmes et perdre la nationalité Française.Les jeunes filles de 18 ans qui arrivent sont obligées (selon le réseau) de s’accoupler, avec un compatriote régulier,il a un emploi,des papiers,évidemment ces jeunes tombent enceintes afin d’obtenir plus rapidement une carte de séjour.Souvent les hommes ont parfois la quarantaine ou la cinquantaine, le regard de la jeune demoiselle en dit long (prise au piège). Rien n’est gratuit,il faut vivre dans les quartiers populaires,pour comprendre que l’exploitation des clandestins (quelque soit la communauté) commence d’abord par leurs propres compatriotes. Je vis à la Crique,je vais souvent à la cité Capulo ,je circule en bus résultat il y a beaucoup de choses à raconter parfois tristes.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Au CHC, le personnel, fatigué, espère un apaisement des esprits

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé samedi à Cayenne que l'instauration programmée du pass sanitaire et les sanctions à l'encontre des soignants non vaccinés allaient faire ...

Pourquoi la réouverture de l’enquête sur le meurtre de Camilla Marques Pereira n’est toujours pas effective en dépit de la mise en examen, le 4 juin, de Sylvain Kereneur dans une affaire de meurtre d’une jeune femme présentant des similitudes…

Contrairement à ce qu'avait affirmé la quasi-totalité de la presse locale fin juin, Guyaweb mis à part, l'enquête sur le meurtre de Camilla Marques Pereira retrouvée sans vie et calcinée le 30 ...

Montagne d’or : l’État relance le « bras de fer » des concessions minières

Selon nos informations le ministre Bruno Le Maire a saisi le Conseil d’État pour faire opposition à l'obligation prononcée à son encontre par la justice de renouveler les deux concessions ...

Affaire CACL/Wanley Georges : Serge Smock se prend une nouvelle fois les pieds dans le tapis en dépit du recours à deux avocats !

C'est une affaire qui devient une véritable saga : après avoir perdu devant le tribunal administratif en référé-suspension le 3 septembre dernier en raison notamment d'un doute sérieux -aux yeux...

Le procès en appel de Juliette Daniel adjointe au maire de Maripasoula et colistière d’Alexandre élue à la CTG, programmé jeudi, devrait être reporté…

Guyaweb avait noté ce procès en appel sur son agenda. Le procès en appel de Juliette Daniel, l’adjointe au maire de Maripasoula Serge Anelli, depuis 2014 (réélue en 2020, désormais 2ème ...

Covid-19 en Guyane : hausse des taux de nouveaux positifs et d’incidence, notablement sur les Savanes, fortes sur le littoral Ouest, épidémie sur le Maroni

Guyaweb s'est procuré le point de situation interne (PSI) des autorités sanitaires du mardi 21 septembre. Le taux d'incidence et le taux de nouveaux positifs ont augmenté de manière générale ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube