vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Bolsonaro compose son gouvernement

Bolsonaro compose son gouvernement

Le prochain président brésilien a déjà nommé plusieurs membres importants de l’équipe gouvernementale qu’il doit former d’ici à la fin de l’année.

Largement élu à la présidence du Brésil le 28 octobre dernier à l’issue d’une campagne marquée par une polarisation sans précédent (Guyaweb du 29/10/2018), Jair Messias Bolsonaro débutera son mandat de quatre ans le 1er janvier 2019.

Classé à l’extrême-droite de l’échiquier politique brésilien, l’ancien capitaine de l’armée multiplie les consultations et tractations durant cette phase de transition afin de composer l’équipe gouvernementale resserrée d’une quinzaine de ministres – contre 29 actuellement – promise avant son élection et au sein de laquelle les militaires vont comme prévu être bien représentés.

C’est ainsi qu’après la nomination d’Augusto Heleno Ribeiro au ministère de la Sécurité Institutionnelle, ce mardi a été annoncée la nomination d’un autre général de réserve au poste clé de ministre de la Défense : il s’agit de Fernando Azevedo e Silva, conseiller du président de la Cour Suprême depuis cette année après avoir dirigé l’Autorité Publique Olympique chargée de la sécurité des J.O. de Rio en 2016.

Le ministère de l’Agriculture que Jair Bolsonaro envisageait de regrouper avec celui de l’Environnement a été attribué à Tereza Cristina da Costa, une députée membre de la bancada ruralista, le très influent lobby des grands propriétaires terriens et de l’agro-business, ce qui soulève beaucoup d’inquiétude parmi les défenseurs des peuples autochtones et les organisations écologistes.

L’ancien astronaute et pilote de chasse Marcos Pontes dirigera le ministère de la Science et de la Technologie tandis que Paulo Guedes, économiste en chef du président élu et adepte de l’ultralibérale Ecole de Chicago, sera à la tête d’un super-ministère de l’Economie regroupant également les Finances, l’Industrie et la Planification.

L’autre poids lourd du cabinet Bolsonaro sera le célèbre juge anti-corruption Sergio Moro (Guyaweb du 02/11/2018) qui pilotera un super-ministère de la Justice englobant la Sécurité publique et tous les organismes en charge de la lutte contre le crime et la corruption.

Le ministre de la Maison civile, équivalent de chef du gouvernement, sera le député Onyx Lorenzoni qui vient d’annoncer la création d’un ministère de la Citoyenneté rassemblant les portefeuilles du Développement social et des Droits humains ainsi que la politique anti-drogues.

Jair Bolsonaro a annoncé pour sa part ce mercredi après-midi la nomination comme ministre des Relations extérieures du diplomate et ambassadeur Ernesto Araújo, actuellement chargé des Etats-Unis, du Canada et des questions inter-américaines au sein du ministère, la politique étrangère devant « faire partie du moment de régénération que vit aujourd’hui le Brésil » selon le président élu.

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Débats sur la presse avec Edwy Plenel de Médiapart

Edwy Plenel, journaliste et cofondateur de Médiapart, média d'information en ligne lancé en 2008 et qui rencontre un grand succès avec aujourd'hui 150 000 abonnés, est présent cette semaine en G...

Antoine Primerose réélu président de l’Université de Guyane

Antoine Primerose a largement remporté le scrutin qui s'est tenu ce jeudi et reste à la tête de l'Université de Guyane (UG) pour un mandat de quatre ans. "Aujourd’hui (...) s’est tenue l’...

Le « droit au remords » : de quoi s’agit-il ?

Eléments d'explication sur cette disposition incluse dans le protocole de sortie de crise signé ce mercredi 16 janvier au Centre Hospitalier de Kourou (Guyaweb du 16/01/2019). " Il s’agit d’u...

Fin de crise au CHK : “On ne peut pas rester éternellement devant l’hôpital”

Sortie de crise au Centre Hospitalier de Kourou, sans subvention du CNES ni reprise de toute l'ancienneté des agents. Malgré ces deux points bloquants - sur trois - qui n'ont pas encore trouvé d'is...

Affaire MDPH Guyane : le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de fonds et recel de détournement de fonds

Le parquet de Cayenne a requis mercredi 26 décembre, l'ouverture d'une information judiciaire, dans l'affaire touchant la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de Guyane. Autrem...

Appel à la prudence sur la D11

La Collectivité Territoriale de Guyane « demande aux usagers de faire preuve de la plus grande prudence » suite à affaissement survenu sur une partie de la chaussée « située vers le PR 10 + 300...

Toutes les petites annonces ( 5 ) :

Immobilier ( 2 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions