vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Bolsonaro élu président du Brésil

Bolsonaro élu président du Brésil

Le candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro a largement remporté le second tour de l’élection présidentielle disputé ce dimanche 28 octobre contre son adversaire de gauche Fernando Haddad.

A l’issue de cette journée électorale Jair Bolsonaro a obtenu 55,13 % des suffrages contre 44,87 % à Fernando Haddad, un écart important qui correspond à ce que laissaient prévoir les dernières enquêtes d’opinion.

La première puissance d’Amérique latine va plonger dans l’inconnue avec l’arrivée à sa tête de l’ancien capitaine nostalgique de la dictature militaire, député fédéral depuis 27 ans mais qui n’a jamais exercé la moindre fonction exécutive nationale ou même locale.

D’ici à sa prise de fonction Jair Bolsonaro va devoir composer son gouvernement dans lequel les militaires devraient être très présents et former une coalition à la Chambre des députés où les partis de la droite conservatrice sont désormais largement majoritaires.

Le Parti Social Libéral dont il était le candidat a connu une forte progression et est devenu la deuxième formation d’une Chambre fragmentée qui en compte plus de trente, le Parti des Travailleurs de Fernando Haddad ayant le plus grand nombre de députés.

Les élections de ce mois d’octobre 2018 constituent toutefois un revers cuisant pour ce parti de gauche qui a gouverné le pays de 2003 à 2016 mais qu’une majorité de Brésiliens tient pour responsable de la stagnation économique, de l’insécurité chronique et de la corruption politique.

Premier militaire élu à la présidence du Brésil depuis 1945, Jair Bolsonaro débutera son mandat de quatre ans le 1er janvier 2019.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Une tromperie qu’a bien lieu avec le soutien des medias ordinaires qui n’ont pas d’engagement vers la democratie. Le fake news est normal pour ceux qui considèrent les mensonges propagés en masse sont légitimes par ses objectifs.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l'Arbre de l'année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18...

La « Marche des Marguerites » au Brésil

Des dizaines de milliers de femmes venues des campagnes et de l'Amazonie se retrouvent durant deux jours pour revendiquer l’égalité des droits et la protection de l’environnement à l’occasion...

Tranches de vies à la Réno

Porté par le photographe Ronan Liétar, un projet d’exposition éphémère sur le bâtiment Y du quartier de la Rénovation urbaine est “un hommage au quartier et à ses habitants.” Le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube