vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le juge Sergio Moro sera ministre de la Justice de Bolsonaro

Le juge Sergio Moro sera ministre de la Justice de Bolsonaro

Le célèbre juge anti-corruption a accepté ce jeudi le portefeuille ministériel élargi qui lui a été proposé par le président élu.

Sergio Moro s’est fait connaître en pilotant la méga enquête dite Lava Jato (« Lavage express ») lancée en 2014* et visant à démanteler le vaste réseau de détournement de fonds et de corruption mis en place autour de l’entreprise publique pétrolière Petrobras.

Des centaines d’entrepreneurs et dirigeants politiques de premier plan ont été envoyés derrière les barreaux par les décisions de ce magistrat qui en 2017 a infligé une lourde peine à l’ancien président Lula, incarcéré en 2018 et écarté de la course à l’élection présidentielle pour laquelle il était le grand favori.

Le Parti des Travailleurs de Lula n’a eu de cesse de dénoncer la partialité de Sergio Moro, l’absence de preuves et la célérité inhabituelle avec laquelle la justice a condamné l’ancien président, ce dont a largement bénéficié Jair Bolsonaro élu dimanche dernier à la tête du pays (Guyaweb des 29/10  et 31/10).

La désignation à la tête d’un ministère de la Justice aux compétences élargies de ce juge controversé âgé de 46 ans qui avait déclaré qu’il ne se lancerait « jamais » en politique est toutefois une surprise et elle a été dénoncée notamment par le Parti des Travailleurs qui y voit « l’arnaque du siècle ».

La nomination de Sergio Moro est en tous cas un coup de maître joué par Jair Bolsonaro dont l’un des axes majeurs de campagne a été la lutte anti-corruption et qui a grandement profité du profond discrédit touchant la classe politique aux yeux d’une majorité de Brésiliens.

Le choix de Sergio Moro permet au président élu de donner satisfaction à ses électeurs mais aussi, alors qu’il doit former une majorité dans une Chambre des députés éclatée en plus de trente partis, de faire pression sur les parlementaires dont beaucoup sont impliqués dans des affaires de corruption.

Sergio Moro a justifié sa décision par « la perspective de mettre en œuvre un programme fort de lutte contre la corruption et le crime organisé » ainsi que de « consolider les avancées de la lutte contre le crime et la corruption de ces dernières années et d’éloigner les risques d’un retour en arrière ».

*Correction apportée le 05/11

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Tupolev

    ‘lava jato’ veut dire ‘ Karcher ‘ , pas lavage express…

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Et voila la preuve d’une campagne LAWFARE bien menée. Tu auras besoin d’une traduction de comment ce récit a été préparé en avance pour le Brésil pour ses élites putschistes et le capital extérieur? L’Honduras, le Paraguay, les essaies au Venezuela, Equador et d’autres pays font bien partie de l’opération Condor et son nouveau habillage. Les mitrailleuses ont été remplacées par des procédures judiciaires douteuses. Un peu comme argue quelques leaders des mouvement sociaux de Guyane d’avoir tout le poids des enquêtes des plaintes contre eux quand les plaintes posés par ces leaders ne jouissent pas du même zèle. Ceci s’appelle la Judiciarisation de la politique avec ingérence et fait parti du plan des Etats dits « policiers » où ces agents ont des super-pouvoirs donnés par de procureurs qui y abusent assez souvent.
    Moro disait, il y a peu de temps, qu’accepter un poste comme celui la mettrait en question l’intégrité de son travail! Il est révélateur qui le médias ne réverbèrent pas ce fait. Plusieurs sont ceux qui ne font que jouer leurs rôles dans la propagande d’État pour y légitimer les attaques aux leaders populaires, classés par eux de « populistes »! Petite question: En quoi vous arrange de réverbérer les actualités d’un seule version de l’histoire? La Lava-Jato n’as jamais été une outil contre la corruption généralisée! Elle est surtout une outil contre la gauche et ses leaders! Elle sert pour y contrer les nombreuses avancés démocratiques accomplies pour ces forces arrivés démocratiquement au pouvoir! Avec la mondialisation, préparons nous pour le coup qu’y va arriver en France! Pensez vous qui je rigoles? Auriez vous entendu parler de Steve Banon? Il serait trop demander d’autres vérités à nous, les lecteurs?

  • Alessandro de Sousa Alencar

    la lava jato a été lancée plus de dix ans après la date qui vous indiquez….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Une plainte pour «violences» à l’encontre de Mickaël Mancée, une enquête en cours…

Une plainte pour «violences» a été déposée à l'encontre de Michaël Mancée, candidat aux municipales à la mairie de Cayenne, a-t-on eu confirmation ce jeudi après-midi de source judiciaire....

José Mariema dépose une liste d’ouverture sans le Rassemblement national

La rumeur s'était répandue sur les réseaux sociaux, après l'émission de Guyane la 1ère, Place publique, le Rassemblement national partagerait une liste avec José Mariema. Finalement, il s'agit ...

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube