Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Vacciné(e)s : levée des motifs impérieux entre la Guyane et l’Hexagone

Vacciné(e)s : levée des motifs impérieux entre la Guyane et l’Hexagone

C’est une annonce faite par le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, ce mardi 13 juillet à l’Assemblée Nationale, à l’occasion de la dernière question d’actualité du député Gabriel Serville, aujourd’hui président de la Collectivité Territoriale de Guyane.

« Après autorisation du Premier ministre, nous allons lever les motifs impérieux pour les personnes vaccinées dès cette semaine, motifs impérieux qui demeuraient entre la Guyane et l’Hexagone. C’était une demande importante formulée par le territoire. » a déclaré Sébastien Lecornu sans indiquer si cette nouvelle mesure s’appliquera aussi entre la Guyane et les autres territoires d’Outre-mer.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

15 commentaires

  • Acoupa

    Yessss!

  • Morvandiau

    Le pass sanitaire qui s’applique en France ne s’applique donc pas en Guyane ?
    Encore un cadeaux de fait à Trop violans qui va pouvoir dénoncer – à juste titre – l’iniquité, voir l’illégalité de cette mesure.

  • Wapa

    Les vaccinés vont – ils continuer combien de temps encore à faire gaspiller l’argent public avec des tests PCR inutiles ?

  • moune

    C’est quoi ces demies mesures, sont-ils quand même soumis à la dizaine à l’arrivée, doivent-ils faire les tests pcr et génétique au départ et à l’arrivée. Dire qu’il y en a qui pense qu’on fait des cadeaux à la Guyane !

  • le Jaguar

    Effectivement, il faudrait aussi exempter les personnes vaccinées de test PCR à l’arrivée à Orly, Ca n’a aucun sens.

  • bilo

    Sauf si les vaccines reste vecteur du virus. Ce qui est le cas.

  • abcd

    Je voulais dire un grand merci au député-président d’avoir posé la question à l’Assemblée Nationale, mais en regardant la vidéo je découvre que ce n’est pas du tout lui qui a mis ce sujet à l’ordre du jour, et que c’était plutôt une demande qui émanait du conseil scientifique territorial….

  • elisa

    Monsieur Serville est plutôt pour les remèdes créoles, d’ailleurs je ne sais même pas si il est vacciné.

  • Morvandiau

    Bon, disons le clairement : désormais les vaccinés peuvent circuler librement sur le territoire Guyanais, et peuvent prendre librement l’avion. Les non vaccinés doivent eux justifier de motifs impérieux pour franchir les « frontière » intérieures de la Guyane (Iracoubo & Régina) et n’ont plus le droit de partir en vacances par l’avion.
    C’est de la discrimination.
    Le tribunal dit que c’est légal et conforme à la liberté d’aller et venir…
    « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » : Article 1er des droits de l’homme.
    Ça, c’était avant.
    Faudra pas s’étonner de la colère des citoyens, qui bouillonne depuis un moment.
    Les rangs de Trop violans grandissent à vue d’œil. Le préfet est devenu leur meilleur agent de com.

  • le Jaguar

    Une information m’intéresserait beaucoup: quel est le pourcentage de passagers positifs au test PCR subi à l’arrivée des avions à Orly en provenance de Guyane ? histoire de savoir si ce dépistage est vraiment justifié.

  • Frog

    Si c’est un problème de liberté, de discrimination, Morvandiau, alors il faut dénoncer le fait d’être obligé de vacciner un enfant pour l’inscrire à la crèche, de la fièvre jaunes pour voyager ou même le fait devoir l’être contre la leptospirose pour être éboueur ou égoutier…
    C’est drôle mais cela me fait penser à l’histoire du parasite toxoplasma Gondii ou celle des fournies zombies et de la petite la douve du foie.
    Ce virus est malin, il fabrique ses propres anti-vax !

  • Morvandiau

    @Frog
    Ça ne tiens pas debout de comparer la liberté fondamentale de circuler avec l’inscription d’un enfant en crèche…
    Si vous acceptez le fait que vous devez être vacciné pour avoir le droit d’aller où bon vous semble (on parle là d’aller simplement entre 2 villes), alors c’est que avez perdu de vue la notion de liberté et son incalculable coût en terme de vies humaines qu’il a fallu pour l’obtenir.
    Je ne suis pas à risque de faire un covid grave, je respecte les gestes barrière et la distanciation sociale, et je refuse ABSOLUMENT qu’on porte atteinte à mon libre arbitre en voulant me forcer à me vacciner en échange de ma liberté.
    Si à un moment il faudra se battre pour ça, et bien on fera comme on l’a toujours fait, on se battra pendant que les courageux en vacances regarderont les autres défendre la liberté de tout le monde.
    Refrain historique qui se répète hélas régulièrement…

  • sheik240

    Peut être pas comparable avec l’inscription d’un enfant en crèche, mais comparable avec l’obligation de vaccination contre la fièvre jaune pour entre en Guyane… De nombreux pays présentent des obligations vaccinales.

  • sheik240

    Peut être pas comparable avec l’inscription d’un enfant en crèche, mais comparable avec l’obligation de vaccination contre la fièvre jaune pour entrer en Guyane… De nombreux pays présentent des obligations vaccinales.

  • Morvandiau

    @sheik240
    Non, pas comparable non plus avec le vaccin contre la fièvre jaune (on vous demande le certificat de vaccination à pour aller à Régina ou Iracoubo ?).
    La stratégie de vaccination de la fièvre a derrière elle 90 ans de recul, l’innocuité du vaccin qui avait des effets secondaires graves pendant les premières années, a été considérablement améliorée faisant de lui le meilleur vaccin antiviral au monde actuellement.
    Toutes les conditions ont étés patiemment réunies pour que le vaccin contre la fièvre jaune soit déclaré obligatoire par le Règlement sanitaire international (RSI) de l’OMS pour se rendre dans les pays d’épidémie.
    Concernant le COVID, la position du RSI est très claire :

    « Ne pas exiger de preuve de vaccination comme condition d’entrée, dans la mesure où l’on dispose d’un nombre limité (bien que croissant) de données sur la capacité des vaccins de réduire la transmission et qu’il persiste des inégalités dans la distribution des vaccins à travers le monde. Les États Parties sont fortement encouragés à reconnaître qu’exiger une preuve de vaccination peut accroître les inégalités et promouvoir une liberté de circulation différenciée.  »
    https://www.who.int/fr/news/item/19-04-2021-statement-on-the-seventh-meeting-of-the-international-health-regulations-(2005)-emergency-committee-regarding-the-coronavirus-disease-(covid-19)-pandemic

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

60000 foyers sans électricité

Depuis 14h, ce samedi 24 juillet, un incident généralisé plonge une grande partie du territoire guyanais sans électricité. « L’incident généralisé a eu lieu à 14h00 ce 24 juillet et ...

Poste de contrôle routier d’Iracoubo : « Les manifestations revendicatives sont un motif impérieux »

Comme nous l’annoncions ce vendredi, une caravane de la liberté est bel et bien partie ce samedi 24 juillet de Cayenne en direction de Saint-Laurent. Cette caravane composée d’opposants au ...

Plus de 230 kg de cocaïne dans un container au Suriname, un ex-policier devenu chauffeur-routier interpellé

Un ex-policier surinamais de 52 ans reconverti chauffeur-routier est suspecté d'avoir transporté plus de 230 kg de cocaïne jusqu'au site d'une compagnie maritime au Suriname. Il a été interpellé...

Une caravane de la liberté 

Après plusieurs manifestations anti-passe sanitaire, dont une marche qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Cayenne le 21 juillet (photo de Une) et un jeté de blouse symbolique devant ...

Affaire Ketsia Le Fol-Claude contre Jérôme Le Fol : derrière la porte…

Après la condamnation à un simple «stage de prévention des violences conjugales et sexistes» du mari, Jérôme Le Fol, 47 ans, jugé coupable, le 1er juillet dernier par le tribunal ...

Rodolphe Alexandre : « Financièrement, c’est une situation irrattrapable »

A la sortie de l'Assemblée plénière, mardi 20 juillet, l'ancien maître des lieux pendant onze ans, Rodolphe Alexandre a accepté de répondre à quelques questions aux côtés d'Isabelle Patient, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube