vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Têtes de mules : deux arrêtés du préfet de Guyane interdisant à deux citoyennes françaises de prendre l’avion pour Orly annulés par le tribunal administratif !

Têtes de mules : deux arrêtés du préfet de Guyane interdisant à deux citoyennes françaises de prendre l’avion pour Orly annulés par le tribunal administratif !

Deux citoyennes françaises l’une née en 1967, l’autre née en 1988 avaient contesté chacune un arrêté nominatif du préfet datant du 25 février dernier leur interdisant de prendre l’avion d’Air Caraïbes pour Orly ce jour-là. Un arrêté leur interdisant de surcroît de prendre tout aéronef pendant 3 jours. La raison ? Leurs réponses non satisfaisantes à six questions posées à l’aéroport au moment de leur embarquement dans le cadre d’un profilage de mules présumées. Le tribunal conclut à «l’erreur d’appréciation» du préfet de la Guyane à l’instar des conclusions du rapporteur public rendues jeudi dernier à l’audience. Fin mars début…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Skope

    Décidément, les bons juristes se font rares à la préfecture …

  • GZ

    « la requête est irrecevable faute de conclusions et de moyens et, à titre subsidiaire, que les moyens soulevés par la requérante ne sont pas fondés »

    Hihi. Les moyens n’existent donc pas MAIS ils ne sont pas fondés. Succulent. Et dire que l’on déplore le niveau dé zélu…
    FF, qui a signé ce mémoire ? (j’en ai une idée…)

    Ce prétexte farfelu et portant exclusivement sur la forme, inventé pour renier aux victimes d’un tel abus la possibilité même de protester est particulièrement déplaisant.
    L’erreur d’appréciation est un acte de SE tromper, par définition involontaire. En l’espèce il n’y a aucune « erreur » mais un simplissime abus de pouvoir.

  • le Jaguar

    Quand on sait que la préfecture est en charge du contrôle de la légalité….

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Episode de pollution atmosphérique

Le seuil d'information et de recommandation (SIR) est dépassé ce dimanche indique Atmo Guyane. "Aujourd’hui 23/02/2020, les concentrations mesurées sont élevées (à 11 :00 : 58,9µg/m3 pour ...

Les quartiers populaires de Matoury, enjeux des Municipales

Matoury, une ville aux quartiers disparates et éclatés dans l'espace, depuis Stoupan et le quartier des Anglais au Larivot en passant par le bourg, Cogneau-Lamirande, Balata et Zénith. Une ville ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube