Mercredi 22 Mai

Des barrages érigés à Saint-Laurent du Maroni

Des barrages érigés à Saint-Laurent du Maroni

Depuis ce mardi matin, des barrages sont érigés sur des axes stratégiques permettant d’accéder au centre-ville de Saint-Laurent du Maroni. Ces Barrages sont situés au village de Paddock, à Vampires et à l’intersection du lac bleu et de la route de St Jean. Sur ce dernier barrage, environ 300 manifestants sont présents ainsi qu’une vingtaine de gendarmes.

Aucun affrontement n’a pour l’instant eu lieu. Les gendarmes laissent les manifestants filtrer le barrage, laissant passer les gendarmes, ambulances et personnels de santé. Ce mouvement fait suite au meurtre d’Hélène Tarcy-Cetout lundi 8 avril et aux réactions de colère qui éclatent depuis. Une marche blanche s’est déroulée hier à Cayenne et Saint-Laurent.

Par ailleurs, le collectif Positif Soolan Pikin et le préfet de Guyane Antoine Poussier se sont réunis hier. Néanmoins, les mesures prises (1) par le préfet sur l’insécurité n’auraient pas été satisfaisantes pour le collectif. Les manifestants déplorent l’insécurité dans la ville mais aussi bon nombre de problématiques sociales.

A noter que la mairie a annoncé la fermeture des écoles primaires ce mardi 16 avril avec une permanence d’urgence dans certains établissements pour les enfants de personnels de santé de la sécurité publique. Certains collèges sont également fermés.

Plus d’informations à suivre …

(1) Les mesures prises par le préfet

Renforcer progressivement les contrôles à court et moyen terme sur le Maroni,

Transmettre la demande de création d’un commissariat de police au ministre de l’intérieur afin d’obtenir une réponse pour juin 2024,

Transmettre au ministre de la Justice, la demande de création d’un établissement judiciaire de prise en charge des mineurs délinquants sur Saint-Laurent du Maroni,

Définir à court terme les modalités de prise en charge des personnes en situation d’errance et de toxicomanie sur Saint-Laurent du Maroni comme dans le reste de la Guyane,

Demander au DGARS d’activer la cellule d’urgence médico-psychologique sur Saint-Laurent du Maroni,

Améliorer le ciblage sectoriel dans le cadre de l’opération « Place nette »

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

À lire également :

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube