vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Or de question dénonce l’ « acharnement de l’État pour faire entrer les multinationales »

Or de question dénonce l’ « acharnement de l’État pour faire entrer les multinationales »

Dans une conférence de presse, vendredi 1er mai, le collectif Or de question et l’association Trop Violans, font part de leur incompréhension face à l’avis favorable de la commission des mines concernant la concession Espérance et réitèrent leur opposition à la méga-industrie minière en Guyane. « Ce qui est insupportable dans cette situation, c’est la surdité de l’État avec la complicité de fonctionnaires zélés, carriéristes, certainement de passage qui semblent tout ignorer du passé des Guyanais, des luttes guyanaises, et qui semblent aussi ignorer que les Guyanais par le passé ont refusé ce que l’on appelle la grande braderie des terres…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

15 commentaires

  • Jo

    Je pense pas que ce soit l’etat qui a été chercher le porteur du projet,
    Qui est en guyane depuis longtemps
    Et or de question ce trompe d’ennemi car ces bien grace a l’état que le domaine forestier est aussi bien conservé
    Ils verront comment ça sera géré le jours ou l’état quittera la guyane
    Mais la il y aura plus d’or de question pour le voir , ils seront repartis

  • GZ

    « porteur du projet » C’est quoi ce langasyon?
    Pas besoin de les chercher, ils arrivent tout seuls dès que la trappe est soigneusement ouverte…

    « le domaine forestier est aussi bien conservé »
    Vous avez de l’humour.

  • Jo

    Allez voir chez nos voisins

  • Jo

    Sans l’etat des mines il y en aurait partout

  • GZ

    Me semble qu’avec l’état des mines y en A partout. Et « l’état » veut en rajouter.
    état et état… Tout dépend de ce qu’il est.

    nos voisins ne me constituent aucune référence.

  • 3B

    Je pense que la Sté Espérance c’est le cheval de Troyes puisque financièrement c’est les Étasuniens avec les canadiens. Ne serait ce pas les vieilles promesses de M Macron qui restent en rémanences?

  • Francois

    on a dit non aux russes, et on va dire non aux étasuniens. Et ne me faites pas kroire que c’est un projet guyano-guyanais !

  • Jo

    Demander au exploitants minier si l’etat est leur allier ?, vous jouez le jeu de ceux qui veulent sortir l’état et va verrez les conséquences écologiques que cela aura
    Vous serez fier de vous
    L’etat est le frein a l’exploitation d’ou l’envie de certains de s’en débarrasser

  • GZ

    Naturellement, « l’état » (rayez ce mot. Il n’existe pas. Comprenez fonctionnaires) est l’allié objectif des miniers. Preuve ?
    Yakafokon classer toute la Guyane en parc national, avec « dérogations » sur la seule bande côtière pour cause d’occupation humaine.
    Yakafokon en parallèle avec d’autres mesures de gouvernance (totalement impossibles à l’heure actuelle), visant à établir les conditions primaires d’une condition humaine digne de ce nom. au lieu de ce rabaissement alimentaire où des idiots patentés voient dans ces mines un « dvpt » de la Guyane (- alors ce n’est que du vol simple de l’or du sous-sol, compte tenu de l’impossibilité de connaître la quantité extraite…)
    Yakafokon. L’idée d’un parc national n’effleure même pas les esprits, cette nature ne sert qu’à d’ineptes gargarismes politicards sur « l’amazonie française » , « poumon européen » et d’autres conneries.
    Beurk. Idiocratie exemplaire.

  • Fred

    Depuis 25 ans, j’ai toujours entendu que les opérateurs miniers ne respectaient pas leurs engagements de respect de l’environnement, qu’ils embauchaient peu de main d’oeuvre locale (et pas forcément déclarée) et que 50% de la production était soustraite du circuit officiel.

    Alors je veux bien que l’état donne un avis favorable à un nouveau projet d’envergure, mais qu’il s’engage sur une procédure et des moyens de contrôle soutenus auprès de la population; parce que ce ne sont pas deux visites par an d’ingénieurs de la drire et de l’ONF qui feront que les règles seront respectées….

  • Kataklism

    ce collectif « or de question » a malheureusement perdu depuis longtemps toute sa crédibilité Trop d’affinités avec des pro-développement minier.

  • Frog

    Oui et il y a eu aussi le collectif “ quel orpaillage pour la Guyane” lui n’arrivait pas à intégrer la problématique de l’orpaillage illégal, focalisé sur Cambior … les gariemperos eux sont toujours là. Et encore plus nombreux.

  • La Sobriete Heureuse

    @ Kataklism : voilà un exemple parfait de troll, un pseudo qui débarque dont on ne sait où, et qui poste un commentaire tendancieux sur les forums internet afin d’alimenter les polémiques, sans en dire trop, mais suffisamment pour salir et nuire à la réputation.
    Pour rappel, Or de Question a reçu le Prix Daniel Mitterand, justement pour son opiniâtreté et la rigueur dans son objectif, à savoir la lutte contre la mega-industrie minière.
    Malgré tout, par réflexe anti-écolo primaire, même les artisans miniers, (qui sont partout dans le monde, à terme, les premières victimes des multinationales), ont trouvé le moyen de mépriser ce collectif citoyen. Ils tentent ainsi régulièrement de leur proposer de s’épuiser plutôt face aux Garimpeiros… mais voilà, ce fléau est du ressort régalien de l’Etat qui est bien loin d’y mettre les moyens suffisants… sans doute parce qu’ils doivent rendre de fructueux services à quelques dominants de la place ?

  • Kataklism

    @la sobriété heureuse. Dois je réellement vous suivre sur ce terrain ? C’est juste un constat. C est tout à leur honneur d’avoir obtenu le prix Danielle Mitterand mais c’était en quelle année. Ce collectif est-il tout à fait le même aujourd’hui ? Parmi les membres de la 1ère heure encore présents, certains ne cachent pas leur proximité avec de fervents défenseurs de l’exploitation aurifère en Guyane. C’est pour ma part inconcevable, totalement incompatible et rédhibitoire. Si cela fait de moi un troll, je sors. Je m’abstiendrai à l’avenir pour ne pas heurter les susceptibilités des habitués de Guyaweb. cdlt.

  • La Sobriete Heureuse

    @ Kataklism : Désolé de vous avoir agacé par mes propos, mais quand on accuse une ONG d’une telle trahison, (à savoir promouvoir ce que l’on est sensé combattre), il faut un minimum d’arguments, des extraits d’ITV, de déclaration, des liens internet de prise de position appuyant vos allégations, et là on peut discuter sur les mots, des malentendus éventuels, éclaircir des nuances…mais l’accusation brut n’est pas acceptable dans ces circonstances.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sénatoriales : « Il n’existe pas une élection qui soit un fleuve tranquille» Mahrez Abassi, président du tribunal judiciaire de Cayenne

Mahrez Abassi, le nouveau président du tribunal judiciaire de Cayenne, président du bureau de vote, a répondu à Guyaweb sur le déroulement des élections sénatoriales 2020. Pour rappel Georges ...

Sénatoriales : Georges Patient, réélu dès le 1er tour

A 71 ans, Georges Patient issu du parti présidentiel Lrem, rempile pour un troisième mandat de sénateur de Guyane. Dès le 1er tour il remporte l'un des deux fauteuils avec 271 voix soit plus de 50...

Le couvre-feu commence à minuit

Alors qu’il était de 23h à 5h du matin sur tout le territoire de la Guyane depuis le 5 septembre, le couvre feu est désormais de minuit à 5h du matin à l’exception des communes d’Iracoubo, ...

En Guyane, six candidats aux élections sénatoriales

Alors que le débat public sur la légitimité des sénateurs, non élus par la population mais par leurs amis, parents ou collaborateurs, piétine, les élections sénatoriales se dérouleront ...

Retour sur le procès de la société Gold’Or, suspectée de pollution environnementale

Hier au tribunal de Saint-Laurent du Maroni s'est tenu le procès de la société minière Gold'Or, gérée par la famille Ostorero, suspectée de pollution environnementale. Un procès inédit qui ...

Sénatoriales : Ces 527 grands électeurs qui éliront les deux sénateurs de Guyane

Ce dimanche 27 septembre sera une journée électorale qui se jouera dans l'ombre, à la préfecture. En Guyane, sous fond de Covid-19, 527 grands électeurs sont appelés aux urnes pour élire, au ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube