vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Covid-19 : Une femme de 49 ans meurt à Oiapoque, c’est le 4ème décès d’une personne de cette ville frontalière, un enfant de 12 ans décède à Macapá

Covid-19 : Une femme de 49 ans meurt à Oiapoque, c’est le 4ème décès d’une personne de cette ville frontalière, un enfant de 12 ans décède à Macapá
La question de l'aide humanitaire et médicale de la France doit se poser

Une femme de 49 ans est la quatrième personne d’Oiapoque atteinte du Covid-19 décédée depuis le début de la pandémie, selon le bilan quotidien du gouvernement de l’Amapa. Et un enfant de 12 ans, atteint par le coronavirus, et asthmatique, est mort à Macapa. La question de l’aide de la France et de la Guyane sur le plan humanitaire et même de l’apport de moyens médicaux doit sans doute se poser pour Oiapoque voire pour la totalité de cet Etat voisin. L’Europe peut-elle moralement lancer des fusées et des satellites depuis le continent sud-américain en observant le ciel de l’aventure…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • GZ

    La liaison entre la détresse humaine de tout ce continent et les lancements sent un peu fort… spec.pour l’Europe entière. Les temps sont peu propices à ce genre d’approche.

    La question de l’aide humanitaire se pose avant tout pour cause d’intérêt local bien compris, à savoir de « l’intégration » plutôt réussie de la Guyane dans son environnement régional (grâce aux respectables efforts budgétaires du passé).

  • Amivi

    « L’Europe peut-elle moralement lancer des fusées et des satellites depuis le continent sud-américain en observant le ciel de l’aventure spatiale sur fond de détresse humaine ? »
    Ca fait 50 ans qu’elle le fait, au calme comme on dit…

    GZ, ce n’est jamais le bon moment, ça aussi ça fait (au moins) 50 ans qu’on l’entend!

  • JCB

    Je ne sais pas quoi penser J’ai un voisin dont l’épouse travaille à l’hôpital d’Oiapque qui me dit que tout est sous contrôle et qu’ils ne manquent ni de lits ni de matériel. Qui a appelé au secours ?

  • FF

    Le directeur de l’hôpital d’Oiapoque, des particuliers etc

  • GZ

    Amivi
    Je suppose que vous n’envisagez pas la remise en question de l’activité spatiale pour cause d’une toute relative « détresse humaine » dans un autre pays souverain et potent.
    Ici la seule responsabilité morale n’est « que » nationale et « seulement » face à la Guyane retenue au moment de la décolonisation. La France ne doit rien pour la situation du Karséwène et les autres pays européens ne doivent strictement rien ni pour Karséwène ni pour la Guyane. Les 50 ans que vous évoquez sont une affaire franco-guyanaise et non européo-brésilienne.
    Par les temps peu propices je me réfère à la déliquescence européenne face à l’épidémie : l’absence quasi totale de la coopération inter-européenne et la présence des chapardages entre pays. Alors, venir avec une exigence morale inconsistante face à un pays d’un autre continent…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La justice administrative a tranché : le couvre-feu maintenu sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, Grand-Santi et Maripasoula !

La Chambre des référés du tribunal administratif maintient le couvre-feu pour des "raisons sanitaires et locales" sur Cayenne, Rémire-Montjoly, Matoury, Macouria, Kourou, Saint-Laurent du Maroni, ...

Covid-19 : une vingtaine de militaires au moins infectés à Camopi sur 40 positifs, 146 cas à Saint-Georges soit 3,5% de sa population, l’Est guyanais vire au rouge

La pandémie continue son inquiétante progression en Guyane avec 31 cas de plus confirmés ce mardi et, depuis lundi soir, de surcroît, deux personnes placées en réanimation à l'hôpital de ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : deux patients en réanimation au CHC

De sources hospitalières concordantes, “deux patients” sont hospitalisés depuis “lundi soir” en service réanimation, secteur Covid, au centre hospitalier de Cayenne. Selon une source ...

Procès reporté au 18 juin pour Christian Antoinette, agent de sécurité et voleur présumé des masques au centre spatial guyanais

Le procès de Christian Antoinette, 43 ans, agent de sécurité au centre spatial guyanais de Kourou poursuivi pour le vol des masques chirurgicaux courant et fin mars au CSG a de nouveau été ...

La Ligue des droits de l’homme demande la suspension du couvre-feu en Guyane : une audience à fort enjeu

Le tribunal administratif de Cayenne, comme l'a révélé Guyaweb ces derniers jours, est saisi d'une requête en référé liberté à fort enjeu. En effet, la Ligue des droits de l'homme (LDH), ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube