vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

Le drame du pôle « déficience sévère » de l’Imed

En 2018-2019, parmi le public très fragile de l’Imed, les enfants qui souffrent de déficiences sévères ont connu des jours difficiles, déplacés de bâtiment en bâtiment à cause d’un projet immobilier qui n’avance pas. Second volet de notre enquête consacrée à l’Institut médico-éducatif départemental de Cayenne. Au Centre médico-éducatif (CME), pôle des déficiences intellectuelles sévères de l’Institut médico-éducatif départemental (Imed) de Cayenne, la situation n’est pas gaie non plus. Les 33 mineurs et jeunes majeurs qui y sont accueillis présentent un profil trisomique ou autistique et souvent des troubles moteurs, du langage et du développement associés. Ils souffrent aussi fréquemment…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Atoue

    Merci pour cet approfondissement.
    Merci pour les enfants concernés.

  • Abaris

    Merci et félicitations pour ces 2 articles approfondis.
    Merci pour la cause.

    Combien de réunions, d’accords, de projets avortés avant que l on construise une société dans laquelle l enfance serait sacralise, le handicap véritablement accompagné ?
    Combien de souffrances encore pour ses victimes innocentes ?
    Combien de temps pourrons nous continuer d avoir honte de ce que nous acceptons ?

    Où sont ces enfants aujourd’hui et dans quelles conditions sont ils pris en charge ?
    Comment être utile ? Comment agir ?
    Quelqu un peut il répondre à ces questions ?

    Encore merci de lever le voile sur cette situation révoltante. Et merci de suivre son évolution pour vos lecteurs.

  • GZ

    Bien sûr, Abaris. Volet n°1 du chgt de statut…

  • Atoue

    La question est : « Que faire AUJOURD’HUI avec la situation qui est ce qu’elle est » !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Après deux échecs, le vol Ariane 5 est confirmé au 14 août

Après deux reports en raisons de problèmes techniques, le vol 253 d'Ariane 5 est pour l'heure prévu ce vendredi 14 août à 18h33, a confirmé ce jeudi matin le Centre Spatial Guyanais (CSG). ...

Pas de primes pour les infirmiers libéraux mais des négociations prometteuses

La prime de 1500 euros ne sera pas versée aux soignants libéraux contrairement aux déclarations tenues par le préfet de Guyane le 21 juillet. Les professionnels de santé ne se formalisent pas de ...

Covid-19  : Les communes du Haut-Maroni face à l’épidémie

Alors que le pic de l'épidémie est - selon les autorités sanitaires - officiellement passé en Guyane, la commune de Maripa-Soula enregistre quotidiennement de nouveaux cas depuis le 24 juillet. ...

Plus de 8000 cas en Guyane, territoire ultramarin le plus touché

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 53 morts et 8423 cas confirmés depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars. Suivez sur notre fil d’informations en accès libre ...

Economie : un plan de relance qui prend son temps

La préfecture accueillait, vendredi après-midi, place Léopold-Héder, le gratin de l'économie locale pour lancer des réflexions relatives au plan de relance. Un tour d'image au début et un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube