Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Kaw-Roura et l’Amana, ces réserves naturelles qui boitent

Kaw-Roura et l’Amana, ces réserves naturelles qui boitent

« Les dysfonctionnements récurrents » dans la « gestion » des réserves naturelles de l’Amana et de Kaw-Roura font l’objet, un nouvelle fois, d’une expertise. Gérés par le Parc naturel régional de Guyane, ces deux périmètres ne répondent pas à leurs missions de protection du milieu et de concertation. La restitution par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) d’une expertise sur les réserves naturelles nationales de l’Amana et de Kaw-Roura est « imminente » a répondu à Guyaweb le ministère de la Transition écologique et solidaire. Le 4 janvier dernier, le CGEDD fut missionné par l’ex-ministre de la Transition écologique et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois
    11 septembre 2019

    je ne sais que dire … sauf que lors de plusieurs visites tant à la Réserve de Kaw qu’à celle de l’Amana, durant les années 2003 à 2012, j’ai été frappé par l’absentéisme des personnels, et l’absence de motivation de beaucoup d’entre elles/eux sur le terrain. Par contre, on me faisait savoir avec élégance qu’il y avait des « cadres » et du secrétariat/administration dans des bureaux climatisés vers Cayenne !

  • Kevin97
    17 septembre 2019

    À contrario, je vois pour ma part la très bonne gestion de la Présidente SIRDER. C’est tout de même fou de lincher les gens pour rien🤔

  • Francois
    18 septembre 2019

    bonjour Kevin97 – me relisant, je réalise que mes propos peuvent paraître blessants et injustes par rapport à *tous* les personnels de terrain. Or il n’en est rien, et j’ai aussi rencontré des gardes passionnés par leur travail, tant à Kaw qu’à la RN-Amana – ils se reconnaitront sans peine, et à ceux-là j’adresse toutes mes excuses pour ma maladresse d’écriture.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube