vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le procureur souhaite que les gendarmes adjoints de police judiciaire soient OPJ en forêt, la commission des lois du Sénat s’inquiète du droit des garimpeiros…

Le procureur souhaite que les gendarmes adjoints de police judiciaire soient OPJ en forêt, la commission des lois du Sénat s’inquiète du droit des garimpeiros…

Vendredi 13 janvier dernier, au cours de la présentation du bilan Harpie 2016, lorsqu’il a pris la parole, le procureur de la République Eric Vaillant a estimé que «l’avenir» de la lutte contre l’activité aurifère illégale passe, selon lui, notablement par une extension du pouvoir des gendarmes adjoints de police judiciaire. Pour l’heure, seuls les OPJ (officier de police judiciaire), réquisitions du parquet à la main, peuvent être le relais du procureur au fin fond de la jungle de l’or et donner le feu vert sur place aux interventions des militaires. Or, selon les forces armées de Guyane, ces OPJ sont en…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

6 commentaires

  • En résumé, les sénateurs nous brouillent l’écoute.

  • Desijose

    Est-ce que le procureur a demandé l’autorisation au boulet d’or avant de faire sa communication ????

  • Francois

    je soutiens entièrement le procureur Eric Vaillant pour attribuer une extension du pouvoir des gendarmes adjoints de police judiciaire – en particulier dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illegal.

  • Isa973

    Total soutien pour cette mesure ; il y a une vingtaine d’OPJ en poste en Guyane, on y ajouterait la centaine d’APJ (Agent de Police Judiciaire) en fonction

  • le Jaguar

    Ce procureur est un rebelle !

  • oceaneokio

    tout à fait d’accord, en espérant que ce n’est pas un coup d’épée dans l’eau

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Mission VA248 d’Arianespace

Le lanceur Ariane 5 va placer en orbite géostationnaire les satellites T-16 et EUTELSAT 7C jeudi 20 juin. Il s’agit du cinquième lancement de l’année 2019 et du deuxième réalisé avec Aria...

Collision sur l’Inini, 2 gendarmes mobiles et 2 chasseurs alpins blessés : une note diplomatique au ministère des affaires étrangères du Suriname pour coopérer dans les investigations

Note de l'ambassadeur de France à Paramaribo au gouvernement du Suriname, interrogations quant au dimensionnement de la patrouille des forces de l'ordre engagée le soir des faits ... Guyaweb révèl...

Lancement du Service National Universel

La première phase du SNU débute ce lundi 17 janvier. 2 000 jeunes filles et garçons volontaires vont participer à cette première phase du Service National Universel (SNU) dans 13 départements...

« Or de question » de lâcher l’affaire Montagne d’Or

Le collectif Or de Question qui milite contre le projet controversé de mine industrielle Montagne d'Or porté par la Compagnie Montagne d’Or (CMO) mais aussi contre tout type de projet minier indus...

Le virus de la dengue circule à Kourou et Cayenne

Une alerte lancée par l'Agence Régionale de Santé. « Entre la fin avril et le début de juin 2019, le virus de la dengue a circulé dans les villes de Kourou et de Cayenne. Il s’agit d’une...

Baccalauréat 2019 en Guyane : calendrier et chiffres clés

Des informations diffusées par le rectorat de l’académie de Guyane alors qu'une grève est annoncée au premier jour des épreuves lundi 17 juin. Calendrier : Epreuves écrites : du 17 a...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube