vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Européennes : des élections sans campagne locale

Européennes : des élections sans campagne locale

Des panneaux d’affichages quasiment vides, très peu de réunions publiques et une poignée de tracts distribués sur les ronds-points : la campagne pour les élections européennes aura été quasiment inexistante en Guyane. Ces élections mobilisent traditionnellement peu les électeurs sur le territoire, avec un taux d’abstention de 90 % lors du précédent scrutin. Et aucun candidat local n’a été élu depuis plus de 20 ans. Un Guyanais au Parlement européen ? Avec la candidature d’Alexis Tiouka sur la liste d’Europe Ecologie Les Verts (EELV), on aurait presque pu y croire. Pour ce juriste de formation, représentant aux Nations Unies dans…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • M.

    Bel article,

  • Jmc

    Certes l’Europe semble loin. Certes pas d’élus guyanais, peu d’outre mer. Néanmoins l’Europe est une belle idée, la garantie de la paix, la libre circulation des personnes.
    Certes ses défauts sont nombreux, ses textes frustrants, mais au moins la liberté est garantie pour les citoyens.
    Pour ces raisons uniquement, il est dommage de ne pas se déplacer voter. Il est surtout dommage de ne pas en avoir conscience. Voter c’est être libre, c’est vouloir toujours pouvoir choisir, au risque d’être déçu. Mais pouvoir choisir au risque de mourir un petit peu, ça vaut le coup et c’est bien dommage de ne pas le faire.

  • clod29

    pourtant les Guyanais serais plus avisés à regarder les panneaux de chantier des équipements publics et leur financement, la Guyane n’est pas trop mal lotie a çe niveau, mais tout cela est normal n’est-ce pas !!!!!!

  • le Jaguar

    Les collectivités locales et notamment la CTG pourraient peut-être davantage communiquer sur les fonds européens dont elles bénéficient et détailler les projets et programmes cofinancés par les Fonds structurels européens (FSE, FEDER et FEP) car il s’agit d’une source de revenus non négligeable.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Nouvelle mission de Greenpeace en Guyane

L'ONG Greenpeace va effectuer une nouvelle mission scientifique au large de la Guyane. Il s'agit d'une des étapes de la mission internationale “Protection des océans” débutée en Arctique en ...

Allemagne et Norvège sanctionnent la politique environnementale de Bolsonaro

Les deux pays suspendent leur contribution au Fonds Amazonie chargé de lutter contre la déforestation. Doutant ouvertement de la volonté du président brésilien Jair Bolsonaro de contenir la ...

Nahel Lama, le renouveau du PSG

Le quadra Nahel Lama vient de rejoindre le Parti Socialiste Guyanais (PSG) qui patine depuis les élections municipales de 2008 (1), point de départ d'une longue période de trouble interne. Nahel ...

Saül célèbre ses 50 ans

Alors que toutes les caméras seront braquées sur la 30e édition du Tour de Guyane, Saül située au cœur de la Guyane et primée pour l'Arbre de l'année en 2015 célèbrera ses 50 ans du 15 au 18...

La « Marche des Marguerites » au Brésil

Des dizaines de milliers de femmes venues des campagnes et de l'Amazonie se retrouvent durant deux jours pour revendiquer l’égalité des droits et la protection de l’environnement à l’occasion...

Tranches de vies à la Réno

Porté par le photographe Ronan Liétar, un projet d’exposition éphémère sur le bâtiment Y du quartier de la Rénovation urbaine est “un hommage au quartier et à ses habitants.” Le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube