vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

AEX Nelson : un recours déposé et un appel à la générosité publique

AEX Nelson : un recours déposé et un appel à la générosité publique

Dans l’affaire AEX Nelson dont l’ouverture des travaux a été autorisée par arrêté préfectoral le 1er octobre dernier, l’opposition s’organise. Un référé suspension et un recours en annulation ont été déposés auprès du Tribunal administratif de Cayenne. Pour financer ces actions en justice, la Compagnie des guides de Guyane et ses soutiens ont lancé une collecte de fonds sur WeJustice, plateforme de crowdfunding spécialisée dans les actions en justice. L’affaire de AEX Nelson a pris une tournure judiciaire suite à l’autorisation de l’ouverture des travaux par le préfet de Guyane (Guyaweb du 2/10/2018). Une autorisation signée le 1er octobre et…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • yayamadou
    10 décembre 2018

    Soyez acteur et défendez vos intérêts…. Contribuez MAINTENANT, pour vous, pour nous, pour nos enfants…..
    https://wejustice.com/causes/defense-de-l-eau-potable-a-kourou

  • Orpailleur
    10 décembre 2018

    Y a déjà la moitié de la Guyane qui est en réserves, pourquoi ils s’installent pas dans les réserves comme ailleurs dans le monde, ça combattrai les orpailleurs clandestins et nous laisserait bosser dans les zones comme Nelson qui nous ont été attribuées favorable à l’exploitation minière !!!
    Nous ont vient pas les emm… quand ils s’installent quelque part !
    En plus de ça, ils demandent des soumakés aux gens, ils ont pas honte, c’est avec cette situation financière de mendiants qu’ils vont nous créer leurs fameux emplois verts !!!

  • yayamadou
    10 décembre 2018

    Cher Orpailleur,
    Vous semblez un brin agacé….
    Je me permet de vous rappeler que les campements touristiques sont implantés dans le secteur depuis plus de quinze ans. Donc pour reprendre vos propos, c’est plutôt « vous qui venez les emm….. ».
    Quand à la « situation financière de mendiant », c’est une association qui porte le recours en justice. Comme toute les petites associations elles reposent sur du bénévolat avec de faibles moyens.
    Mais ne soyez sans crainte, les opérateurs touristiques participent activement au financement de cette opération.
    Cependant le défense de l’eau potable étant d’intérêt général,un financement participatif a toute sa légitimité pour que chacun puisse contribuer et participer.
    Il n’y a donc aucune honte a avoir a demander de l’aide financière dans le but de défendre la qualité de l’eau distribuée pour une grande partie des guyanais du littoral.
    Il est surprenant que cette démarche vous interpelle, à croire que vous ne consommer plus d’eau…. De toute évidence si il y a un sentiment de honte a ressentir il me semble que vous ayez une fois de plus inversé les rôles.
    Pour finir sur les emplois verts dont vous faite allusion. Il est bon de rappeler que c’est bien le rôle des politiques, d’impulser ce genre d’actions. (Je vous invite a vous documenter sur la stratégie de développement touristique au Costa Rica par exemple).
    Mais nos décideurs sont soient incompétents en la matière ou soient trop occupés a faire la promotion de votre activité, classée une des plus polluante au monde.
    A défaut de pouvoir compter sur eux, le milieu associatif tente d’y remédier.
    Il aura fallu plus de 12 ans de travail pour faire aboutir les Certificats de Qualification de Guide en milieu Amazonien. C’est déjà une réponse concrète a ces fameux emplois verts.
    En espérant avoir répondu a certaines de vos interrogations….
    Bien à vous.

  • Orpailleur
    10 décembre 2018

    12 ans pour créer combien d’emplois ?

  • Mickael
    10 décembre 2018

    Des emplois qui ne sont pas le fait de clandestins payés au lance-pierre…

  • Orpailleur
    11 décembre 2018

    Mon cher Mickael quand on confonds clandestins et légaux, on n’est pas vraiment placé pour commenter …

    • Mickael
      11 décembre 2018

      Je ne les confonds pas. C’est beaucoup trop tentant d’approvisionner les illégaux qui jouent les ramasse miettes quand on a la logistique. Cela gonfle l’extraction.

  • Orpailleur
    13 décembre 2018

    C’est pas parce vous le feriez que nous le faisons, si vous n’êtes pas droit dans vos bottes, tout le monde n’est pas comme vous, il y a beaucoup de choses border line qui sont tentante dans la vie, et peu franchissent la ligne, accuser toute une profession parce que ce serait « tentant », je sais pas quel est votre métier mais je serai inquiet à la place de votre employeur !!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Les partis ont beaucoup à perdre lors des prochaines Municipales

Guyaweb a interrogé des partis politiques de Guyane à l'approche des élections municipales de 2020. L'optimisme et la mobilisation ne sont pas vraiment au rendez-vous à six mois de l'échéance ...

Léon Bertrand n’a plus de bracelet électronique, il est en liberté conditionnelle…

Comme l'annonçait Guyaweb en avril dernier (voir cet article), au moment de la sortie de prison de Léon Bertrand, l'intéressé devait, à partir de là, porter un bracelet électronique à la ...

Suspicion de pollution environnementale : un procès en correctionnelle pour la société Gold’Or cogérée par trois membres de la famille Ostorero

Vendredi 13 septembre, un procès en correctionnelle aux enjeux non négligeables est programmé à Saint-Laurent du Maroni : une société minière légale, la SARL Gold'Or est dans la mire de la ...

Kaw-Roura et l’Amana, ces réserves naturelles qui boitent

« Les dysfonctionnements récurrents » dans la « gestion » des réserves naturelles de l’Amana et de Kaw-Roura font l’objet, un nouvelle fois, d’une expertise. Gérés par le Parc naturel...

«Apologie d’actes de terrorisme» reprochée à Olivier Goudet : la traduction, par une interprète, de ses propos en créole, non conforme à la traduction du préfet, alors on change d’interprète…

Guyaweb dévoile cette nouvelle singularité de «l'affaire préfet Faure-procureur Vaillant contre Olivier Goudet et réciproquement» : au cours de l'enquête judiciaire, la première traduction, ...

Le procureur Eric Vaillant indique qu’il sera représenté par un avocat au procès d’Olivier Goudet pour «apologie publique d’actes de terrorisme» mardi

Le précédent procureur de la République de Cayenne, Eric Vaillant, sera représenté par un avocat du barreau de la Guyane au procès d'Olivier Goudet demain mardi, nous a indiqué ce lundi le ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube