vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

A Iracoubo, la nouvelle maire Céline Régis pour la « réconciliation »

A Iracoubo, la nouvelle maire Céline Régis pour la « réconciliation »

Les électeurs et électrices d’Iracoubo ont tranché : la liste menée par Céline Régis est arrivée en tête lors du scrutin du dimanche 25 octobre. Avec 520 voix, soit 52,47% des suffrages exprimés, elle devance la liste d’Enrico William qui a recueilli 471 voix, soit 47,53 %, d’après les chiffres transmis par la préfecture de la Guyane.

La participation a été particulièrement élevée avec 1014 personnes qui se sont rendues aux urnes sur 1211 inscrits, soit un taux de participation de 83,73 %, en hausse par rapport au premier tour.

Le conflit ouvert il y a six ans entre la maire de l’époque Cornélie Sellali et son premier adjoint Enrico William n’aura finalement bénéficié à aucun des deux adversaires. Cornélie Sellali est arrivée en troisième position lors des deux premiers tours de mars et d’octobre 2020. Elle n’a pas maintenu sa candidature, appelant à voter « massivement » pour Céline Régis et « faire barrage » à Enrico William. Ce dernier, bien qu’arrivé en tête lors des deux premiers tours de scrutin, n’a pas réussi à l’emporter hier. C’est donc la liste « Iracoubo pour une ambition partagée » menée par Céline Régis, conseillère territoriale et retraitée de la fonction publique territoriale, âgée de 57 ans, qui a gagné la mairie. L’appel de la maire sortante a dû être en partie suivi car la candidature de Céline Régis a reçu le soutien de près de 200 électeurs supplémentaires entre le premier et le second tour d’octobre 2020. La liste d’Enrico William, chef d’entreprise de 44 ans, n’a engrangé qu’une soixantaine de soutiens en plus, ce qui n’a pas été suffisant pour rester en tête.

Interviewée par Guyaweb quelques jours avant le scrutin, Céline Régis promettait que sa première action une fois élue serait d’envoyer « un message massif de réconciliation » aux habitants d’Iracoubo, dont elle regrette la division. Sa liste inchangée depuis le premier tour de mars 2020 est « une équipe soudée » assure-t-elle. « On fera tout pour » que les conflits survenus au sein du précédent conseil municipal ne se reproduisent pas.

Relire l’article que Guyaweb a consacré aux élections municipales d’Iracoubo : Iracoubo, plus divisée que jamais

Retrouvez tous nos articles et enquêtes sur les Municipales 2020 en Guyane

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La CACL, la CCDS et la CCEG pour Guyane Rassemblement

Rodolphe Alexandre et le parti Guyane Rassemblement continuent de conforter leur place aux postes décisionnels. Mais pas seulement par le biais des mandats électifs. Deux nouveaux postes de ...

Affaire Yves Jean-Bart, le président de la fédération haïtienne accusé d’abus sexuels sur de jeunes footballeuses issues de milieux défavorisés et banni à vie par la FIFA : l’ambassade des Etats-Unis s’indigne du non-lieu du volet pénal

L'ambassade des États-Unis en Haïti, dans un message publié en trois langues sur son compte Twitter, a indiqué regretter que le volet pénal de l'affaire Yves Jean-Bart dit «Dadou», banni à vie...

Violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement disponible pour expérimentation en Martinique

Dispositif récent, encore en phase expérimentale en France, le bracelet anti-rapprochement doit, à partir de la semaine prochaine, faire l'objet d'une expérimentation en Martinique, premier ...

La FIFA bannit à vie Yves Jean-Bart dit «Dadou», président de la fédération haïtienne de football accusé d’abus sexuels à l’encontre de joueuses

Le président de la Fédération de football d'Haïti Yves Jean-Bart a été banni à vie de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la FIFA, a annoncé ce vendredi sur son ...

Covid-19 : le taux d’incidence des nouvelles contaminations redépasse le seuil d’alerte, Rémire-Montjoly commune la plus touchée dont ses collèges et des écoles, un cluster au lycée Melkior de Cayenne

Comme le pronostiquait Guyaweb ces derniers jours, au regard de ses propres calculs à partir de données recueillies, la semaine dernière le taux d'incidence sur 7 jours (nouveaux cas pour 100 000 ...

Covid-19, Mirdad Kazanji : «je crois beaucoup en un virus saisonnier dont la circulation est susceptible de s’amplifier en saison des pluies en Guyane»

Le directeur de Pasteur et virologue Mirdad Kazanji confirme une augmentation du nombre de personnes qui «se sentent malades» en Guyane avec symptomes de contamination au Covid-19 et vont se faire ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube