vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

A Iracoubo, la nouvelle maire Céline Régis pour la « réconciliation »

A Iracoubo, la nouvelle maire Céline Régis pour la « réconciliation »

Les électeurs et électrices d’Iracoubo ont tranché : la liste menée par Céline Régis est arrivée en tête lors du scrutin du dimanche 25 octobre. Avec 520 voix, soit 52,47% des suffrages exprimés, elle devance la liste d’Enrico William qui a recueilli 471 voix, soit 47,53 %, d’après les chiffres transmis par la préfecture de la Guyane.

La participation a été particulièrement élevée avec 1014 personnes qui se sont rendues aux urnes sur 1211 inscrits, soit un taux de participation de 83,73 %, en hausse par rapport au premier tour.

Le conflit ouvert il y a six ans entre la maire de l’époque Cornélie Sellali et son premier adjoint Enrico William n’aura finalement bénéficié à aucun des deux adversaires. Cornélie Sellali est arrivée en troisième position lors des deux premiers tours de mars et d’octobre 2020. Elle n’a pas maintenu sa candidature, appelant à voter « massivement » pour Céline Régis et « faire barrage » à Enrico William. Ce dernier, bien qu’arrivé en tête lors des deux premiers tours de scrutin, n’a pas réussi à l’emporter hier. C’est donc la liste « Iracoubo pour une ambition partagée » menée par Céline Régis, conseillère territoriale et retraitée de la fonction publique territoriale, âgée de 57 ans, qui a gagné la mairie. L’appel de la maire sortante a dû être en partie suivi car la candidature de Céline Régis a reçu le soutien de près de 200 électeurs supplémentaires entre le premier et le second tour d’octobre 2020. La liste d’Enrico William, chef d’entreprise de 44 ans, n’a engrangé qu’une soixantaine de soutiens en plus, ce qui n’a pas été suffisant pour rester en tête.

Interviewée par Guyaweb quelques jours avant le scrutin, Céline Régis promettait que sa première action une fois élue serait d’envoyer « un message massif de réconciliation » aux habitants d’Iracoubo, dont elle regrette la division. Sa liste inchangée depuis le premier tour de mars 2020 est « une équipe soudée » assure-t-elle. « On fera tout pour » que les conflits survenus au sein du précédent conseil municipal ne se reproduisent pas.

Relire l’article que Guyaweb a consacré aux élections municipales d’Iracoubo : Iracoubo, plus divisée que jamais

Retrouvez tous nos articles et enquêtes sur les Municipales 2020 en Guyane

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deux soignants de Guyane infectés une seconde fois par le Covid-19, possiblement par le variant préoccupant brésilien de Manaus selon les autorités…

Des investigations sont en cours autour des cas de deux soignants de Guyane, tous deux infectés par le Covid-19 en début d'année et de nouveau positifs ces derniers jours. Infectés ces derniers...

La plainte des deux policiers à l’encontre d’Albert Tarcy pour «violences» va également être classée sans suite par le parquet

Le 31 mars dernier, par communiqué, le procureur de la République de Cayenne Samuel Finielz révélait que la plainte d'Albert Tarcy pour «violences avec arme par destination par personne ...

Covid-19 : taux d’incidence préoccupants à 230 sur l’île de Cayenne (en augmentation de plus de 54% en une semaine) et à 196 sur le secteur des Savanes où il a plus que doublé !

Les taux d'incidence ont augmenté de plus de 54% sur l'île de Cayenne (Rémire, Matoury, Cayenne) la semaine dernière par rapport à la semaine précédente et de plus de 100% sur le secteur des ...

Un sketch au pont d’Iracoubo…

Olivier Goudet, le leader -à l'occasion vociférant- de l'association Trop Violans et Yvane Goua, pasionaria de l'association qui se dit désormais «embauchée» par celle-ci, ont été bloqués ...

Un policier «sérieusement blessé» par un objet contondant à Cayenne, 4 personnes en garde à vue ce matin

Quatre personnes étaient en garde à vue ce samedi matin selon le parquet après la «blessure sérieuse» infligée à un policier à l'aide d'un objet contondant hier vendredi en fin d'après-midi ...

«Mis en examen pour viols et agressions sexuelles», le père Patrice François plaide, selon son avocat, «la relation consentie sur plusieurs années», avec une personne mineure, âgée d’un peu plus de 15 ans au départ

C'est un tsunami médiatique pour ne pas écrire un tsunami tout court qui frappe l'Eglise catholique de Guyane ces derniers jours. Et ce n'est certainement pas terminé. Le journal national La ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube