Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !
Nouvelles révélations : des plongeurs au départ et à l'arrivée !

L’enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l’Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite aux audiences devant le juge des libertés et de la détention, ce vendredi soir, de cinq des mis en examen de cette affaire qui n’a pas fini de défrayer la chronique. La Martinique ayant une juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) saisie de l’enquête, le procureur de Fort de France Renaud Gaudeul, que nous poursuivions de nos assiduités depuis plusieurs jours voire depuis plusieurs semaines sur ce dossier, a…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

27 commentaires

  • Mickael

    Qui a dit que les différentes ethnies de Guyane n’étaient pas intégrées les unes aux autres ?

  • GZ

    Il faut absolument en faire un film. Avec les auteurs en leurs rôles.

  • Bello973

    Un léger doute sur la stabilisation sémantique de l’expression « veste de stabulation ». Cela-dit, c’est plutôt bien trouvé s’agissant de mules.

  • le Jaguar

    Ceux qui imaginaient l’implication de personnels du centre spatial dans ce trafic en sont pour leurs frais !

  • EL MATADOR

    Malgré le côté morbide de cette affaire, tant sur ce produit qui détruit des vies que sur le risque vital de ceux qui font la mule, ainsi que le côté amoral de ceux prêts à tout pour de l’argent, il y a derrière cette histoire un vrai scénario exploitable que l’on verra peut être un jour sur Netflix…

  • Frog

    Et plus largement, ce produit n’est il pas en partie responsable des délires de la finance? Et donc de l’état du monde?
    Il y a fort à parier qu’une pénurie mettrai les USA à genoux plus sûrement que le virus.

  • raf973

    Bonjour
    Un scénario digne des pieds nickelés !
    J’espère qu’ils resteront en prison car depuis le début de leur trafic ils ont mis des vies en danger et ne se préoccupaient pas des conséquences sanitaires de leur trafic.
    Un bon covid 19 et confinement a Remire en attendant le jugement, voilà un tarif acceptable, n’en déplaise aux maîtres Kanter !
    Cordialement

  • GZ

    Prudence, Matou. Ne criez pas trop fort…

  • Frog

    En bon entrepreneur, il devait y avoir 8 kg de haschich à chaque voyage retour…

  • FF

    Le « retour » vers la Guyane c’était l’aller en fait…

  • elisa

    Ils s’en souviendront de cette année 2020. Je suis heureuse, qu’ils croupissent dans les geoles et à ceux qui se moquaient du centre spatial qu’ils fassent leur mea-culpa. Que justice soit faite, un peu moins de poudre dans les narines en guyane sera aussi la bienvenue. Du négatif sort souvent du positif. Je ne vous plains pas messieurs et mesdames les mules et trafiquants, car vous n’avez aucune compassion à l’égard des drogués et de leurs familles. Je vous hais et vous méprise de tout coeur. De quoi va vivre le surinam sans ses supers trafiquants!!! sans les compagnies françaises pour les transporter.

  • Frog

    Ca me fait un peu penser au Rainbow Warrior…

  • benoit

    Pour resumer : les gars se sont fait coffres car ils ont continue avec des mules aux aeroports comme les « petits » trafiquants lambdas de nos latitudes.
    On n aurait pu retenir que l’ingeniosite du process utilise…
    Bref ca ne fera meme pas un bon scenario…

  • le Jaguar

    Le rapport avec le Rainbow Warrior m’échappe totalement ! pouvez vous développer ?

  • Frog

    Imaginez deux plongeurs des services secrets d’un pays (ou terroriste) voulant s’en prendre à l’Europe. Il semble facile d’aller poser une mine sur ce bateau, à kourou ainsi qu’en France.
    Consternant, quand on voit par ailleurs la sécurité de la fusée une fois passé le portail !

  • le Jaguar

    Plonger dans le Kourou la nuit en se mettant à l’eau certainement à plusieurs centaines de mètres du bateau et réussir à fixer la caisse dans une eau ou la visibilité doit être extrêmement réduite requiert quand même une certaine compétence et une bonne dose de témérité.

  • Frog

    Oui, mais visiblement pas impossible, la preuve . Une ligne de vie préalablement tendue entre deux points le long de la berge, plongée à l’étal, pas de sentinelle sur le quai….
    D’ailleurs le type a l’air de s’y connaître.
    https://www.youtube.com/channel/UCoGJgiqSZsiv5o1o4A7hrzQ

    Bel exemple d’incompetence des responsables de la sécurité….Un peu à l’image de nos gouvernants.

  • Frog

    De plus, à mon avis, le type restait en surface et ne plongeait que le long de la coque.
    Ce risque aurait du être prit en compte.

  • JCB

    Quand je pense que le CSG a fait déménager le Pariacabo Voiles parce que le port devait être réservé aux transports et à la Marine pour des raisons de sécurité !

  • FF

    L’un des plongeurs est possiblement un bon nageur (compétitions de niveau régional voire interrégional en France au début des années 2000)

  • Frog

    Mais dorénavant soupçonné de dopage !

  • GZ

    Arrêtez Frog… J’espère qu’on va pas dire qu’ils se sont dopés pour l’action, pour en faire une circonstance aggravante !
    C’est une équipe tout de même originale, pleine d’imagination et qui n’a pas ménagé son effort. Faut le reconnaître.

  • le Jaguar

    D’aucuns pourraient même affirmer que le statut actuel de la Guyane est vraisemblablement responsable de l’échec de cette entreprise !

  • Frog

    🐸

  • GZ

    D’aucuns ne confondront pas le champ des affaires publiques avec un fait divers, aussi original qu’il soit…
    Mais… puisque vous êtes là avec votre idée féline, on pourrait très bien imaginer qu’un territoire – disons un tantinet détaché des directives idéologiques initiées dans les ’80 – aurait pu garder des frontières dignes de ce nom, avec une certaine influence sur les faits divers en général…
    Je dis ça comme ça, puisque vous avez eu la lumineuse idée.

  • le Jaguar

    Ne soyez pas agelaste GZ, le second degré ne brûle pas. De plus vous savez pertinemment qu’aucune frontière ne garantie l’imperméabilité contre le crime. En terme d’imagination, les trafiquants auront toujours une longueur d’avance.

  • GZ

    Le second degré demande de l’attention sinon il passe pour de la moquerie.. Vous vous rendez compte, le risque est de faire croire que les frontières et les réponses pénales seraient étrangères au régime politique !
    Pas de garantie absolue, mais une frontière respectée aide. La peau est loin d’être une garantie contre les infections, pour autant elle reste la première ligne de défense du corps.
    Ce petit trafic ingénieux reste une paille sympathique face aux autres aberrations.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube