vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté

Interceptée avec plus de 15 kilos de cocaïne dans ses bagages, une Cayennaise laissée libre par le tribunal correctionnel dans l’attente de son procès reporté
Ceci n'est pas un conte des mules et une nuit...

Une jeune femme de 23/24 ans, de nationalité française, interpellée avec 15 kilos et 300 grammes de cocaïne dans ses valises samedi dernier à l’aéroport Félix Eboué de Matoury était appelée à comparaître mardi devant le tribunal correctionnel de Cayenne. La prévenue a demandé un report de son procès accordé de droit en vertu de son premier passage à la barre du tribunal en comparution immédiate. Le tribunal a décidé de la remettre en liberté sous contrôle judiciaire. Elle pourra comparaître libre à son procès reporté au 12 mars. Explications. Mardi, au cours de l’audience de comparution immédiate, une présumée mule, cayennaise, de nationalité française était appelée…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Mickael

    Bon l’avantage c’est que les compagnies facturent le premier bagage : Cela fait moins de bagage à scanner.

  • benoit

    Pas de solution miracle : pas de place en prison et aucune autre alternative pour une peine adaptee (semi libertee ; travaux d interets etc…) pas de suivi sociale, bref une justice a la ramasse : on depense moins en % de PIB que la roumanie dans notre systeme judiciaire.
    Avec pour consequance un afflut de mules qui tentent de passer en esperant une clemence dans le cas ou ils se font prendre
    Mais egalement + 40% de la population qui depend de la depense publique….. un desert economique alors que la guyane regorge de minerais de bois de poissons etc….
    Quel.gachis pour la.jeunesse et la population en general.

  • Jmc

    Assez d’accord avec Benoit. Plus c’est gros, plus ca passe… ou pas. L’analyse du risque plaide en faveur de la tentation. Quel signal désastreux !!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : autant de cas à Oiapoque que sur l’ensemble de la Guyane !

La mise en état des cas confirmés par le gouvernement de l'Amapa ce mercredi révèle ce chiffre assez effarant : 517 cas positifs sont désormais confirmés sur la ville d'Oiapoque. C'est autant de...

Meurtre d’une femme enceinte de 29 ans à Bagdad : le compagnon, frappé de plusieurs coups d’arme blanche, toujours hospitalisé

Les circonstances de l'homicide présumé commis à l'arme blanche ce week-end secteur de Bagdad à Cogneau-Lamirande restent toujours floues, presque 4 jours après les faits. Le compagnon de la ...

Covid-19 : un troisième patient en réanimation, 26 personnes hospitalisées, 517 cas cumulés et des fêtards invétérés…

Nombre de cas positifs et de personnes hospitalisées multiplié par deux en 10 jours, doublement du nombre cumulé de personnes en réa en une semaine, la propagation du coronavirus et ses ...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Les rassemblements interdits dans les lieux de culte des communes touchées par le Covid-19, sauf cérémonie funéraire limitée à 20 personnes, selon le dernier arrêté du préfet

Comme l'annonçait Guyaweb (voir article précédent), le nouvel arrêté du préfet pris ce jour dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 (voir ce lien) prévoit des restrictions ...

Les cérémonies religieuses sont-elles dangereuses pour la santé ? Moins que les marchés et les files d’attente à La Poste, selon l’évêque

Les cérémonies religieuses ont repris en Guyane, alors que, selon nos informations, le préfet envisageait hier de les restreindre au regard de l'épidémie de Covid-19 en Guyane, en zone orange ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube