Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Centrale du Larivot : le rapporteur public demande « l’annulation » de l’autorisation

Centrale du Larivot : le rapporteur public demande « l’annulation » de l’autorisation

Le rapporteur public du tribunal administratif de Cayenne a réclamé jeudi l’annulation de l’autorisation environnementale accordée en 2020 par l’ancien préfet Marc Del Grande, au groupe Edf pour l’exploitation de sa centrale thermique surdimensionnée au Larivot. Au tribunal administratif, le projet du Larivot laisse toujours aussi circonspect. Édifiantes. Les conclusions du rapporteur public, Jean-Francis Villain, énoncées ce jeudi matin au tribunal administratif de Cayenne ont semblé marquer l’apothéose du projet perfectible de centrale au Larivot, cadeau hérité de l’ancienne mandature de Rodolphe Alexandre, de la préfecture et de Edf et qui plonge aujourd’hui le territoire dans une incertitude prolongée puisque…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • benoit

    Ce dossier a ete pense pour qu il soit le plus cher possible afin de faire ruisseler les budgets aloues sur le territoire : entrepreneurs ; investissement ; materiel ; emploi, octroi de mer etc….
    Mais bon , sur un marecage……. 🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️🤦🏻‍♂️

  • bilo

    Penser pour maintenir la dependance au fossiles dont on sait qu’à l avenir son cout explosera (mais financé par la solidarité nationale) et son acces se rarefiera.
    Les brêles vont pas tarder à la ramener sur les zecolos qui empêche de polluer en rond ou de decider localement.

  • KouK

    Ne découvrant cet article qu’aujourd’hui, j’ai d’abord cru à un heureux poisson d’avril ! :-)

  • le Jaguar

    Un jour la face cachée de cette implantation aberrante remontera forcément à la surface….

  • Bardamu

    Très bon article. Si le Conseil d’Etat n’est pas d’accord avec le Tribunal Administratif, c’est quand même lui qui devrait l’emporter puisque c’est une juridiction d’appel ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Pourquoi le recours contre l’élection de Jean-Victor Castor a été rejeté par le Conseil constitutionnel

Saisi en juin par une électrice de Guyane, le Conseil constitutionnel a rejeté vendredi 5 août le recours déposé à l’encontre de l’élection de Jean-Victor Castor lors des législatives de ...

Changement historique à la tête de la Colombie

Gustavo Petro, premier président de gauche de l’histoire du pays, a été investi pour un mandat de quatre ans ce dimanche 7 août 2022. Il a pris ses fonctions dans la capitale Bogotá en ...

La réintégration des soignants, un débat pour la société guyanaise

Réunie hier soir par les deux députés de Guyane, une foule de citoyens et de professionnels de santé a débattu de la réintégration des soignants suspendus et plus largement de la santé en ...

Le Centre spatial guyanais en pleine mutation

Contraint de se moderniser pour faire face à la concurrence, le Centre spatial guyanais veut être plus attractif et plus vert dans les années à venir. Plus largement, les Européens ont pour ...

Le Conseil d’Etat annule la prolongation de concessions minières de la compagnie Boulanger

Le Conseil d'Etat, saisi par l'association France nature environnement, a annulé jeudi 28 juillet le décret du gouvernement accordant à la compagnie Boulanger le renouvellement de quatre ...

Au 1er août, l’arsenal juridique anti-Covid va s’assouplir

Adoptée définitivement par le Sénat mardi 26 juillet, la loi dite « de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre le Covid-19 » entre en vigueur ce lundi 1er août. Elle ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube