Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Melkior-Garré épinglé par la commission de sécurité

Melkior-Garré épinglé par la commission de sécurité

Depuis plusieurs années plus rien ne va à Melkior-Garré, en proie actuellement à des mobilisations de lycéens et de professeurs qui ne cessent d’alerter sur l’état délabré de leur lycée. Pire, cet établissement recevant du public a été épinglé il y a plus de deux ans par la commission de sécurité pour ses installations techniques, notamment celles relatives à la sécurité contre les incendies. Les revendications s’enchaînent depuis le début de l’année scolaire au lycée Melkior-Garré, construit en 1993 et conçu par l’architecte Jocelyn Ho-Tin-Hoé, aujourd’hui conseiller territorial de la majorité en charge de l’aménagement et du désenclavement numérique. Melkior-Garré est un établissement scolaire de…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • Mais que fait ce bon a rien d’Alexandre, il ont des fonds pour les lycée mais depuis que je suis née ce lycée est tout le temps en réparation et avec des malfaçons, c’est grave
    – des fuites d’eau – on a pas de plombier en Guyane !!!!
    – des yaourts périmés alors que nous avons une usine de yaourts à la Carapa, a moins qu’ils les fasse venir de métropole c’est abèbè
    – des confiture avec des champignons – n’avons nous pas une entreprise qui fabrique sur place des confitures avec des fruits guyanais, mais c’est sur si ils veulent de la bonne maman transporté par bateau
    Et le pompom du cassoulet qui rend malade, moi j’ai jamais vu en métropole des plats venu des Dom Tom dans les cantines et ici ils servent du cassoulet c’est n’importe quoi
    Quand es ce que l’on comprendra qu’il faut manger et produire local.
    Réveillons nous §§§§ ils nous la mette bien profond

    • GZ

      Ce lycée est encore une réalisation irréparable. Son architecture est aussi ratée que le choix de ses matériaux, son concepteur n’ayant pas tenu compte de la proximité de la mer, entre autres. Ce bâtiment est une Guyane en tout petit.
      Il n’existe pas de solution, ce qui explique le silence radio du panier des crabes. Des millions ont été dépensés ces dernières années pour rafistolage, avec le résultat que vous constatez. (Qq années à cela, une affiche de la Région fanfaronnait la somme de 400 millions pour la réfection de cette ruine. Ce sujet mériterait une enquête journalistique si on en avait des sérieux..)
      Un jour un débris va tuer quelqu’un en tombant, alors vous aurez les condoléances mais aucun responsable. C’est comme ça.
      (Il est de loi nationale qu’il n’existe aucun pb que l’absence de solution ne saurait résoudre… C’est un principe administratif de base.)

      Son architecte présidait l’EPAG à l’époque où celui-ci s’est mis à confisquer sans aucun motif valable les investissements de ceux qui devraient vous alimenter à présent. Il est formidablement guyanais qu’il fut chargé des lycées dans la collectivité locale, avant de passer par le désenclavement numérique. On se demande d’ailleurs les raisons de ce changement, R Alexandre l’aurait estimé plus fort en informatique qu’en constructions scolaires ?
      Aux dernières nouvelles il chapeauterait l’agriculture guyanaise et la Stratégie de son Développement… si la journaliste veut bien le confirmer. Ceci explique cela, vous mangerez donc des conserves. Ajoutez du piment, c’est meilleur.
      Comprenez bien qu’il n’existe aucun intérêt et aucune capacité locale pour développer quoi que ce soit. Vous avez affaire à de nombreux attardés convaincus. La stupidité couplée avec le volontarisme et diligence font des miracles. Ah oui, ne rasez pas les murs au lycée Melkior…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube