vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Youssoufi Touré, nommé recteur de Guyane

Youssoufi Touré, nommé recteur de Guyane

Youssoufi Touré, 56 ans, professeur des universités, président de l’Université d’Orléans depuis 2009, a été nommé recteur de l’académie de la Guyane ce mercredi en Conseil des ministres. Il succède à Philippe Lacombe, nommé recteur de l’académie de Corse. Youssoufi Touré, nommé recteur d’académie de la Guyane, est « professeur des universités en génie informatique. Il est le président de l’université d’Orléans depuis novembre 2009. Il a notamment été vice-président du conseil scientifique» indique  l’Etudiant.fr. « Titulaire d’un doctorat de l’université Lyon 1 (1990), il a été ingénieur contractuel, chez Rhône-Poulenc Fibres, maître de conférences à l’université Lyon-I, avant d’être nommé professeur des…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

31 commentaires

  • pas gain guyanais même????

    • Desijose

      Décidément jamais content. De quoi vous plaignez-vous encore? Il n’est pas métro; mais français comme vous et moi, alors stop avec vos combats d’arrière-garde. Réclamez donc auprès de nos zélés politiques, ils vont peut-être trouvés eux…Le bagage de ce Monsieur est on ne peut plus honorable et je lui souhaite vraiment beaucoup de courage si les remarques commencent déjà sur des futilités nulles et non avenues

      • Oui il est métro puisqu’il vient de la métropole, première expérience en tant que recteur.
        Un scientifique sa change, j’espère qu’il travaillera avec rigueur et pragmatisme. Qualité nécessaire dans sa discipline

        • Si tu avais travaillé mieux à l’école, tu aurais élevé ton degré de réflexion et, qui sait, pu avoir le poste. Dommage pour toi, heureusement pour nos enfants….

        • Le recteur P. Lacombe est sociologue. La sociologie est une science. Comme toutes les sciences, il y a de la rigueur et du pragmatisme dans la démarche de recherche. C’est la base même de la méthodologie universitaire ! Les idées reçues sur les « races », les métiers, les pays, etc ont la vie dure. Ne jugeons plus les personnes à leur couleur, leur origine, leur discipline. Interrogeons-nous plutôt sur les raisons et les conséquences de ce turn-over infernal qui prend des allures de cyclone qui ravage tout sur son passage.

    • pourquoi toutes ces calomnies à propos d’un homme nommé pour le bien de la Guyane,un métro posait problème,un négropolitain aussi,que diable donc veulent certains?la médiocrité ou l’avancement de la Guyane?cette fois nous ne parlerons pas du colonialisme ou de la franceguyane mais de la Guyane et de son avenir,alors évitez d’émettre des propos galvaudeux.

    • Les études sont faites par ceux qui en connaissent la valeur et non par ceux qui rêvent de la CAF et autres RSA.
      Alors du respect pour votre semblable qui devait faire votre fierté!!!

  • Tu devrais préciser Guyanais d’extrême droite de Guyane

    • Les partis nationalistes en Guyane sont des parti de gauche. En sus, la seule frontière que je connais est la frontière l’esprit. Je n’ai rien contre les métropolitains et je n’ai de problème qu’avec une seul « race » celle des décérébrés.
      Si vous ne comprenez pas un commentaire il suffit de demander des précisions.
      Au lieu de calomnier.

    • L’indépendance n’est pas une pensée d’extrême droite ! Un peu de culture générale ! Autrement, tous les pays indépendants pourraient être qualifiés d’extrémistes de droite parce qu’ils se sont battus pour leur autonomie, leur liberté. Tous les pays du continent américain sont indépendants, seraient-ils tous « d’extrême droite » ? Dire que l’on est pour l’indépendance de son pays est respectable, voire même courageux par les temps qui courent. Dire qu’une personne qui souhaite prendre en main son destin est d’extrême droite est un raisonnement simpliste. Cette pauvreté intellectuelle pollue les débats.

      • J’entends bien!! Le problème est le suivant dans un pays aussi métissé que la Guyane. Les partis prônant l’émancipation n’ont peu ou pas de métissage chez leurs adhérents. La preuve est bien là les résultats des élections! Si vous entendiez le discours de certains millitants (une grande majorité malheureusement) c’est un rejet total de l’autre,des critiques acerbes sur les étrangers. En Guyane l’extrême droite est déguisé tout le monde est à gauche mais pense et vit à droite.
        Vive la République,Vive la Guyane

        • Des preuves de ces assertions que vous faites? Pouvez vous apporter des éléments cad des discours, des propagandes qui confirment ces propros? Vous semblez être un nouveau Guyanais, car je n’ai jamais vu des partis politique en Guyane faire de l’immigration leur cheval de bataille, que ces partis soient nationalistes ou pas. Au vu de l’importance des phénomènes migratoires dans ce pays, c’est étonnant que de tels discours n’aient pas fleurit dans le pays. Et autre question : qu’entendez vous par metissage? Les Guyanais comme la majorité des habitants du continent américain, sont métissés. Cela vous dérangerais de vous expliquer « Guyanais » de Guyane?

          • 03 mars 2016

            Nouveau guyanais oui cela fais beaucoup moins de 30 ans que je le suis, je n’ai pas en ma possession de discours je parle de militantisme si vous préférez les couleurs d’affiche qui ne s’expriment que très peu dans les médias. En terme de métissage, nous avons chez nous plusieurs culture, ethnie et nous recherchons une identité culturelle propre à nous guyanais. Du Nord au sud de la guyane, les guyanais sont différents. De cette différence nous devrions tirer notre force. Et surtout pas de l’exclusion on commençant à rayé les termes de nouveaux guyanais de notre vocabulaire.
            Je pollue l’excellent article de guyaweb, avec mais nombreuse disgrétion.
            Bienvenue au nouveau recteur!

      • L’indépendance n’est ni d’extrême droite, ni d’extrême gauche, elle peut aussi être de l’une ou l’autre… Elle est surtout l’affaire de nationaliste et des nationalistes, ils peuvent être de droite comme de gauche et de l’extrême, les exemples historiques ne manquent pas.
        Les nationalistes serbes ne sont pas vraiment de gauche, ni de l’extrême gauche même si certains sont issus de l’ex-parti communiste de l’ex-Yougoslavie.
        Le nationalisme peut amener au racisme et à la xénophobie, là encore les exemples ne manquent pas…

      • Il faudrait déjà avoir la capacité et les moyens de cette autonomie! Et puis qui vous a appris qu’ indépendance signifie xénophobie? Dans tous les pays indépendants, existent des cadres et dirigeants qui ne sont pas forcément natif ou originaires de ces pays. Vous vous trompez de combat, cher indépendantiste. Pour des postes aussi importants que celui d’un Recteur d’académie, c’est le cerveau qui compte et non pas la pensée politique. Merci d’envoyer vos enfants à l’école et de faire les sacrifices nécessaires pour les suivre et les accompagner vers le chemin de la réussite scolaire et universitaire. Pour le moment, le compte n’y est pas. Nous sommes à la queue de ce côté là!. Voilà le vrai combat qui montre que nous sommes loin de l’indépendance. le compte n’y est pas encore.

  • Pur produit guyanais, une belle page commence à s ecrire pour cet homme dont le parcours est tres prometteur pour la Guyane. Toutes mes félicitations Monsieur l Officier !

  • Au delà de l’homme, je suis stupéfait qu’aucun recteur ne reste en poste plus de 2 ans en Guyane et pire; ils débutent tous leur carrière de recteur ici.. A quand un véritable plan Marschall de l’éducation en Guyane. Cela commence par nommer des recteurs qui ont de l’expérience de ce poste dans des académies « difficiles ». Exemple celui de Corse (je ne le connais pas) est resté 8 ans en poste! Comment l’état peut justifier que la Guyane forme des recteurs et puis s’en va. Déjà 6 mois de perdus avant de découvrir toutes les problématiques et recommencer un nouveau cycle. Rdv dans 2 ans.

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi. Les personnes ne restent jamais assez longtemps pour la Guyane. C’est dommage. Il est difficile d’effectuer un travail et un suivi efficace dans les programmes, les projets etc…
      Mais bon, j’espère que cela changera .. un jour!!

  • Quel intérêt de préciser chevalier de l’ordre des palmes académiques, puisqu’il a été nommé au grade d’officier c’est évidemment qu’il avait été promu chevalier avant.

  • Quel est intérêt de nommer un recteur en cours d’année ? L’année scolaire touchera à sa fin, et il ne se saura à peine imprégné de la spécifié du « dossier ». Non sans douter de ses capacités, c’est juste hallucinant de faire tourner une instance avec une telle instabilité …

  • Dans toutes les académies les recteurs ne restent que peu de temps. L’exemple de celui qui est resté 8 ans en Corse est loin d’être significatif de la longévité d’un haut fonctionnaire au poste de recteur. Il est vrai qu’un Guyanais mettrait certainement moins de temps à intégrer les problématiques inhérentes à notre Académie a priori. Mais ne pourrait-on pas l’accuser plus facilement de céder au clientélisme qui gangrène notre Guyane? Ne pourrait-on pas non plus l’accuser de favoriser la portion de territoire pour laquelle il aurait des attaches de quelle que nature que ce soit? Cependant, le plus important est d’avoir quelqu’un de compétent qui ait une réelle volonté de s’investir dans son travail même si ce n’est que pour 2 ans.

    • Le clientélisme ou favoritisme? c’est déjà le cas. Il suffit de vérifier le niveau de certains diplômés universitaires ou autres.

  • Acoupa

    Le problème n’est pas tant dans le poste de Recteur qui est un poste avant tout politique. Non. Le drame de la Guyane c’est que tous ceux en charge de faire tourner la machine administrative sont tous nouveaux… dans leurs nouvelles fonctions : secrétaire général, DRH, … La Guyane est un palier promotionnel. Qu’on ne s’étonne pas si il manque des profs à la rentrée…

  • Au-delà du fait que la Guyane est considérée comme un laboratoire par la France, le système de turn-over des hauts fonctionnaires n’a jamais été bénéfique pour aucune région d’ailleurs. C’est un système colonial très ancien qui perdure jusqu’à aujourd’hui d’une part parce que c’est dans la vielle tradition coloniale française mais c’est également pour des raisons politiques. Il faut savoir que tout ce système avait été mis en place jadis non pas pour servir l’intérêt de la région colonisée mais pour servir l’intérêt du pays colonisateur. Nous sommes en 2016 mais ce système est toujours d’actualité.

    • Bonjour

      je crois plutôt que c est pour eviter le copinage et autre magouille ….

    • « C’est un système colonial très ancien qui perdure jusqu’à aujourd’hui d’une part parce que c’est dans la vielle tradition coloniale française  »

      Quelle argumentation fouillée ! 10 ans que je suis ici et je n’en peux plus d’entendre ce discours anticolonialiste, non pas que je sois obtus, mais par pitié, développez votre pensée ! Ce Monsieur n’a même pas encore pris ses fonctions qu’on lui reproche déjà d’être « nommé » « métro » et « novice ».. J’espère sincèrement qu’il aura bien intégrée cette « spécificité » avant son arrivée.

      • On se calme là, je ne faisais pas de commentaire sur ce monsieur, je mettais juste en lumière un système colonialiste qui perdure jusqu’à nos jours dans notre pays. Est-ce un crime que de faire ce constat? Que vous le vouliez ou non c’est le cas et ce genre de discours anticolonialiste comme vous le dîtes est un discours que toute grande nation a eu dans le passé avant de prendre son indépendance et la France n’y déroge pas à la règle. Dois-je vous faire un cours sur la construction de la France ? Savez-vous au moins que vos ancêtres ne sont pas gaulois mais qu’ils sont originaires d’un peuple germanique que l’on appelait les francs? Ce n’est pas pour vous vexé mais c’était pour vous recadrer un peu.

    • « le système de turn-over des hauts fonctionnaires [ici le recteur] […] est un système colonial très ancien »

      La « durée de vie » moyenne au niveau NATIONAL d’un recteur est d’environ 20 mois.
      Ce recteur est resté environ 24 mois.

      http://ifgu.auf.org/media/document/La_gouvernance_Acad%C3%A9mique_Revue_m%C3%A9tier_no_193.pdf

  • skol973

    Comment voulez-vous que ce pays avance, tous les recteurs qui sont nommés chez nous, ne l’ont jamais été. Quand ils commencent à apprendre le métier, ils sont affecté ailleurs. Le plus grave dans cela, ce sont le silence de nos parlementaires.

  • « De quoi vous plaignez-vous encore? Il n’est pas métro; mais français comme vous et moi, alors stop avec vos combats d’arrière-garde ».

    Attention : cette phrase dissimule un préjugé raciste !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube