vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

« La politique linguistique de la France dans l’espace francophone ultramarin. L’exemple de Mayotte »

« La politique linguistique de la France dans l’espace francophone ultramarin. L’exemple de Mayotte »

Une conférence donnée par le professeur Foued Laroussi jeudi 6 décembre à 18h30 à l’Université de Guyane à Cayenne.

« La politique linguistique peut être définie comme l’action de la société sur la langue. C’est le lieu où s’inscrit et prend sens la complexité des rapports sociaux dans une situation linguistique donnée. Mais les lieux de décision étant souvent multiples, c’est une tâche hardie pour toute politique linguistique de pouvoir se doter de moyens d’action sur les langues en présence en vue de concrétiser ses choix. Sans doute une politique linguistique rationnelle devrait-elle permettre de mettre à la disposition des décideurs des éléments de réflexion susceptibles de les aider dans leur prise de décision. Quelles retombées la politique linguistique a-t-elle sur le système éducatif ? Comment gère-t-on la variation linguistique au sein de l’école ? Quel statut doit-on accorder aux langues premières, autres que le français, à l’école ? »

Foued Laroussi est professeur des Universités en Sciences du langage et de la communication à l’Université de Rouen-Normandie. Ses domaines de recherches sont la sociolinguistique du plurilinguisme, la sociolinguistique de la francophonie, les politiques linguistiques, les contacts des langues au Maghreb et à Mayotte.

Conférence sur « La politique linguistique de la France dans l’espace francophone ultramarin. L’exemple de Mayotte », jeudi 6 décembre à 18h30 sur le campus Troubiran (amphithéâtre A) de l’Université de Guyane à Cayenne.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Patrick Melara jugé coupable, alors qu’il était chef de la brigade de gendarmerie de Régina, de complicité d’activité aurifère illicite, d’aide au séjour, de détournement d’objets saisis, relaxé pour corruption passive

Le verdict est tombé jeudi après-midi au tribunal de grande instance de Cayenne dans l'affaire Mélara : le major, commandant de la brigade de gendarmerie de Régina au moment des faits, écope de ...

+1° de réchauffement climatique : quelles conséquences sur les écosystèmes forestiers guyanais ?

Tel est le thème de la conférence/débat animée par Pierre-Michel Forget, professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, qui se tiendra ce jeudi 21 février de 18h à 20h30 à l’Universit...

Le lycée Michotte en faillite ?

Depuis mardi 19 février, le lycée professionnel Jean-Marie Michotte est bloqué par le personnel mobilisé. Les caisses sont vides, les commandes non honorées, les consommables épuisés. Le ly...

Soyuz va lancer les six premiers satellites de la constellation OneWeb

Cette 21e mission effectuée par le lanceur Soyuz depuis le Centre Spatial Guyanais de Kourou doit avoir lieu lundi 25 février. « L’opérateur de satellites OneWeb s’est donné pour mission...

Aluku, une langue qui rend amer(indienne) la communication de la CTG

Après la résolution du mystère de l'auteur d'Atipa contre tous les avis des spécialistes (la salle Athénodor Méteyrand a été inaugurée à l'Hôtel territorial lors de la conclusion de l'anné...

Un « petit été de mars » avant l’heure

La (fausse) saison des pluies bat son plein et le phénomène est suffisamment rare pour être souligné. Alors que la saison des pluies en 2018 a connu des précipitations importantes (886 mm), celle...

Toutes les petites annonces ( 2 ) :

Immobilier ( 1 )
> Toutes les annonces immobilières

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube