vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

9 août : Mobilisation des peuples autochtones au « Mont Sepelu »

9 août : Mobilisation des peuples autochtones au « Mont Sepelu »

En Guyane, «  face à la politique contraire à (leurs) revendications menée par l’Etat et la CTG  »,  les peuples autochtones organiseront leur propre mobilisation qui débutera ce jeudi 9 août à 14h30 au « Mont Sepelu » (Fort Cépérou) à Cayenne.

Alors que se déroulent actuellement les Journées des peuples autochtones (JPA) décentralisées organisées par la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sans village artisanal ni stands d’exposition sur la place des Palmistes à Cayenne, les peuples autochtones par la voie de l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane (ONAG) appellent à un rassemblement ce jeudi 9 août, Journée internationale des peuples autochtones.

Instaurée par les Nations Unies en 1994, cette Journée internationale a lieu chaque année à la même date afin de mettre en lumière l’existence des peuples autochtones à travers le monde, mais aussi leurs difficultés et leurs revendications.

L’ONAG salue “l’initiative des villages qui cette année organisent les JPA, pour certains, par leurs propres moyens indépendamment du programme de la CTG, pour d’autres, sous le coup des « restrictions » budgétaires de la CTG“ et elle regrette que “la Journée internationale des peuples autochtones continue de faire l’objet d’une récupération politique par la CTG, dont le service « Langue et Patrimoine » maintient son autorité sur l’élaboration du programme. »

L’ONAG qui se joindra à la mobilisation des organisations autochtones ce jeudi 9 août à 14h30 au « Mont Sepelu » (Fort Cépérou) à Cayenne, dénonce “une mascarade” qui “n’a que trop duré”.

“La CTG engage sans notre consentement l’avenir de nos peuples sur des projets destructeurs de notre environnement tels que l’exploitation aurifère à l’échelle industrielle (Montagne d’Or, Auplata), l’exploitation pétrolière (permis offshore de Total), et l’exploitation de nos ressources génétiques dont elle s’arroge les droits ” affirme l’ONAG.

Quant à l’organisation des Journées des peuples autochotones, l’ONAG estime que son pilotage doit désormais revenir à (leur) organe institutionnel, le Grand conseil coutumier créé en février 2018, afin de se prémunir de toute ingérence.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Cluster de légionnaires basés à Camopi atteints par le Covid-19, légionnaires positifs à Kourou, l’armée en Guyane répond en partie mais esquive encore certaines questions

Nous avons adressé vendredi après-midi (à la demande de la cellule communication du commandement supérieur des Forces armées en Guyane qui ne semble pas avoir souhaité une interview de vive voix...

Saint-Georges, cluster de Guyane

Saint-Georges de l'Oyapock à la frontière du Brésil, seule commune encore confinée en Guyane, est «le» foyer épidémique actuel du territoire. La Guyane est au stade 2 de la diffusion du ...

Covid-19 : 6ème mort à Oiapoque, un homme de 37 ans, l’Etat d’Amapá proche des 10 000 cas !

Il y a maintenant 9 602 cas confirmés de Covid-19 et 9 418 en attente de résultats d'analyse dans l'Etat brésilien de l'Amapá voisin de la Guyane, a annoncé dimanche après-midi le site du ...

Incivilités, fêtes, violences urbaines et à l’encontre des forces de l’ordre pendant la seconde partie du confinement : la liste du préfet !

Dans l'affaire de la requête de la Ligue des droits de l'homme contre un arrêté du préfet portant mesures de prévention et restrictions dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19...

Philippe Descola : « Il y a une extraordinaire carence » de la France à l’égard des peuples autochtones

L'anthropologue Philippe Descola, disciple de Claude Lévi-Strauss et titulaire de la chaire d'anthropologie de la nature au Collège de France de 2000 à 2019, a accepté de répondre à Guyaweb sur ...

Covid-19 : 34 cas positifs confirmés pour la base militaire de Camopi jeudi matin

C'est une information glissée discrètement dans le bulletin épidémio de Santé publique France et que l'on peut interpréter comme suit : 34 militaires de la Légion basés à Camopi dont ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube