vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

L’Equateur quitte l’ALBA

L’Equateur quitte l’ALBA

Cette décision est due au manque de collaboration du Venezuela concernant l’exode massif de ses ressortissants.

Lancée en décembre 2004 par les présidents cubain Fidel Castro et vénézuélien Hugo Chávez, « L’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique » est une organisation régionale regroupant une dizaine de pays dirigés par des gouvernements de gauche en froid avec les Etats-Unis.

Membre de l’ALBA depuis 2009, l’Equateur a annoncé jeudi 23 août par la voix de son ministre des Affaires étrangères José Valencia qu’il s’en retire dans le but de marquer son « indépendance » et afin d’œuvrer plus efficacement à ce que « les problèmes des Vénézuéliens soient résolus entre eux, dans un cadre démocratique ».

José Valencia a critiqué sur ce point « le manque de volonté politique du gouvernement du Venezuela » en précisant que seule la stabilité démocratique de ce pays « produira une stabilité économique qui évite la poursuite de cet exode massif » de ses habitants.

Pour L’Equateur en effet, « la sortie des citoyens vénézuéliens de leur pays est la conséquence de la crise économique et politique du Venezuela » et il considère comme « irresponsable et inhumaine » l’attitude des autorités vénézuéliennes à ce sujet.

Afin de coordonner les réponses apportées à cet exode qui déstabilise la région et provoque une crise migratoire de grande ampleur, l’Equateur a toutefois invité le gouvernement du Venezuela ainsi que ceux de douze autres pays d’Amérique latine à une réunion à Quito les 17 et 18 septembre.

Avec le retrait de l’Equateur, seuls le Venezuela, Cuba, la Bolivie, le Nicaragua, le Suriname, Antigua-et-Barbuda, la Dominique, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie ainsi que Saint-Vincent-et-les-Grenadines restent membres de l’ALBA, actuellement dirigée par l’ancien ministre des Affaires étrangères bolivien David Choquehuanca.

Ce dernier a assuré hier samedi que l’ALBA respecte la décision de l’Equateur de se retirer de l’organisation, tout en regrettant qu’elle s’ajoute « aux efforts de certains gouvernements de la région pour chercher le départ » du président vénézuélien Nicolas Maduro.

 

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Non, mon cher David Herbaut, ce président Lenin Moreno qui vient implémenter les nouvelles techniques de l’opération Condor au cone-sud est un téléguidé: Tu fais le lavage du cerveau de importants nomes de la gauche ou des alliés qu’il puisse faire la trahison contrant la libération de la dépendance économique aux États-Unis. As-tu remarqué qu’il était vice-président de notre Rafael Correa? La même chose qui l-ex président putschistes brésilien Temer qu’était aussi vice président de Dilma. Toujours la même bonne excuse en tant que méthode: Lute contre corruption et austérité. T’inquiète qu’un moment tu feras peut être attention aux Leaks qui font référence aux sommes d’argent qui passent inaperçues aux paradis fiscaux pour y assurer leurs fidélité à l’objectif majeur: Remettre l’Amérique aux pieds de États-Unis. Il est conseillé une petite lecture de l’histoire de la colonisation: https://sites.google.com/site/cremolrama/les-veines-ouvertes-de-l-amrique-latine-24896819

  • KouK

    Oui, il ne faut pas être dupe, il y a bien une volonté de faire fonctionner à nouveau « le big stick » sur les états latins… Mais n’y voir que ça, serait oublier de se regarder en face cher Alessandro. Vous avez une facheuse tendance à toujours chercher un responsable extérieur dans les anciennes colonies de l’Occident… C’est lourd à la longue, parce que vous faites l’autruche quant aux responsabilités réelles des peuples et des élus.
    Si ces magnifiques nations héritières de Bolivar parvenaient à ne pas tomber systématiquement dans l’opposition « totale » au marché (le Chavisme ou le Madurisme sont quand même des idéologies stupides et dangereuses pour le peuple, dans notre monde hautement capitaliste). L’oligarchie de droite actuellement à la place de l’opposition s’en donne à coeur joie, puisqu’elle a trouvé un concurrent dans sa mise en application violente du pouvoir.
    L’Histoire se répète, et c’est toujours la faute des autres de toutes manières……

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Si vous y pensez que le capitalisme seul peut développer les peuples vous ne devenez qu’un serviteur des seigneurs des nouveaux esclaves et ça vous arrange de conserver le Statu Quo de certains. Statu bientôt et inébranlablement Statu KO. ;) Nous prenons position du simple fait qu’aujourd’hui avec un peu d’effort nous pouvons voir à travers du effet d’enfumage qui joue une partie de la presse. Nous sommes ici pour y équilibrer les choses Monsieur l’inconnu (Je sais pas qui est Kouk). Nous sommes et ceci depuis longtemps dans la révolution de l’information. Prenez vos armes numériques et retrouvez la liberté, puisque une partie non négligeable de la presse a capitulé. Cette guerre économique proposé par les États Unis et ses alliés attaquent tout simplement l’intégration, l’union des pays dans des nouveaux blocus qui les font face et ceci a déjà été prouvé. Essayons de prendre le temps avec les milliers de documents « leaks » qui y sont partout dans la toile et qui parlent beaucoup de l’engrenage neo-colonialiste. Si je pensais vraiment comment vous le dites je ne serais pas ici en train de proposer des actions de lecture de la réalité pour avancer vers l’autonomie et l’enterrement définitif de cette domination maintenant un peu dissimulée, vis-à-vis de la prise de conscience collectif par le biais des communications peer-to-peer, sans intermédiaires. Ici, en ligne, vous ne voyez que le sommet de l’iceberg de nos actions. Le terrain a toujours été et continue de l’être le plus passionnant des nos exercices, mais la il faut être polyglotte et culotté pour y aller partout!
    Bonne Journée à vous et à bientôt sur les champs qu’ils soient numériques ou pas!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Coronavirus : l’ambassadeur de France au Suriname, testé positif, transféré en Guyane

Antoine Joly, l'ambassadeur de France au Suriname, testé positif au Covid-19 mardi au Suriname a été transféré ce dimanche en Guyane. L'intéressé, que Guyaweb a pu contacter, indique qu'il ...

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube