vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Le torchon brûle entre Caracas et Washington

Le torchon brûle entre Caracas et Washington

La tension est très vive entre le Venezuela et les Etats-Unis, après l’annonce par ces derniers d’une aggravation des sanctions contre le pays sud-américain, qui a reçu le soutien de la plupart des autres pays de la région. Les relations entre les Etats-Unis et le Venezuela se sont détériorées à partir de l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chávez au Venezuela en 1998. Ce dernier a rapidement pris ses distances avec la grande puissance nord-américaine, accusée d’être à l’origine de la tentative de coup d’Etat organisée contre lui en 2002. Après la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays en 2008,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Faisons attention aux organisations régionales citées. Ce sont des organisations où le Venezuela joue un rôle prépondérant et où ce pays « achète » des soutiens contre des livraisons de pétrole à cours préférentiel et qui sont pour beaucoup constitués d’état qui comme le Venezuela relèvent plus de la démocrature que de la démocratie.
    Rappelons que l’OEA, qui reste la seule organisation panaméricaine rassemblant tous les états du continent (l’équivalent de l’OCDE) a fait part à de nombreuses reprises de ses inquiétudes sur la régression de la démocratie au Venezuela. Récemment, Amnesty International, qu’on ne peut soupçonner de complaisance envers les USA, a fermement dénoncé les violations des droits de l’homme commises contre les opposants vénézuéliens. Même l’union européenne s’est inquiété de l’évolution de la situation au Venezuela.
    Rappelons qu’à l’origine, les sanctions américaines nne sont que des rétorsions suite à des sanctions d’abord prisent par le Venezuela qui accuse les Etats-Unis de fomenter un complot avec le patronat venezuelien et l’opposition visant à provoquer une crise économique. On ne compte plus les diplomates américains expulsés pour « espionnage » et autres motifs du même genre.
    En effet, le pouvoir étant très personnel dans ce pays, les présidents Chavez et Maduro sont incapables d’assumer l’échec de leur politique économique clientèliste et ils ont trouvé beaucoup plus facile de crier au complot pour l’expliquer, ce qui permet au passage de torturer 2-3 opposants, ce dont se réjouit notre ami Mélenchon, grand démocrate admirateur de Staline et de Mao.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

« Medellín lance sa Quatrième révolution industrielle », sur RFI

Radio France Internationale raconte la manière dont « la Colombie aspire à être le cœur de la Quatrième révolution industrielle en Amérique latine depuis la ville de Medellín » autrefois ...

Le ministre Gérald Darmanin en Guyane du 23 au 25 juillet

C’est au pas de charge que le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin effectuera sa tournée estivale en Guyane, du 23 au 25 juillet. En tout près d’une vingtaine de ...

Un ancien sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni placé en garde à vue au cours d’une instruction judiciaire enquêtant sur des salons de massage

François Chauvin, ancien chef de cabinet de Brigitte Girardin lorsque celle-ci était ministre UMP de l'Outre-mer, avant d'être nommé, dans la foulée, sous-préfet de Saint-Laurent du Maroni fin ...

Condamnée par la justice à payer 4200 euros à un père isolé au regard de la suspension illégale de l’accueil de son fils, adolescent handicapé, au sein de l’IME les Clapotis, l’Adapei Guyane annonce sa décision de faire appel

Dans un communiqué de presse qui nous a été adressé vendredi 19 juillet, l'Adapei Guyane a indiqué avoir décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif du 20 juin dernier ayant...

Mobilisation contre le projet Takari Mining

Un projet lourd de menaces selon le collectif Or de Question déjà engagé contre la Montagne d’Or. « Jusqu’au 24 juillet, une consultation publique vous permet d’exprimer votre opposition ...

Militaires morts : les autopsies ont été effectuées selon le parquet

Selon le parquet, les autopsies des trois militaires décédés mercredi ont été effectuées, les résultats n'ont pas encore filtré. «Les analyses sont en cours», nous a notamment indiqué ...

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube