vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

« Le sang de la Guyane » sur les bureaux de la compagnie montagne d’or fait réagir

« Le sang de la Guyane » sur les bureaux de la compagnie montagne d’or fait réagir

Dans la nuit du 18 au 19 janvier, les bureaux de la Compagnie de la Montagne d’or à Rémire-Montjoly ont été tagués des mots « le sang de la Guyane ». Depuis, les réactions d’organisations professionnelles et de militants s’enchaînent.  La compagnie de la Montagne d’or (CMO), qui représente en Guyane le consortium russo-canadien Nordgold-Columbus Gold souhaitant y exploiter une mine à ciel ouvert, a réagi par un communiqué succinct, « déplor[ant] la dégradation de [se]s bureaux » qui ont été « vandalisés ». « Nous avons bien entendu porté plainte. Nous déplorons cette violence et continuerons à privilégier le dialogue avec les Guyanais, dans un climat…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • Johann

    Même si je ne le ferai pas, voir les affiches de la montagne d’or salopėes et la face des bureaux relookée m’apporte joie et bonheur.

    Cette affaire nous montre à quelle degrés la Guyane est corrompue jusqu’à à la moelle. Ce projet dont le côté russe ne se cache même plus de sa relation avec la mafia doit bien arroser les personnages clés pour nous faire bouffer ce projet ridicule.

    Au Guyanais de terre ou de cœur, on veut vous faire croire que l’économie va être la grande gagnante, mais croyez le bien, c’est ce qu’on appelle un mirage économique. L’emploi ne sera pas local ou très peu, subventionné à coup de millions d’euros payé par le contribuable et les risques écologiques bien plus réels qu’on ne cherche à le cacher.

  • Francois

    Entre la JAG (Jeunesse Autochtone de Guyane) qui défend la terre et les habitants de Guyane, et la CMO qui défend les actionnaires russes et canadiens, mon coeur n’hesite pas !
    Et si c’étaient des pro-miniers qui avaient ainsi tagués à la peinture rouge leurs propres locaux ? – ce genre de provocation fasciste est un grand classique de l’agit-prop de certaines multi-nationales ….

  • Maiouri Nature Guyane

    Veuillez trouvez ci-dessous le communiqué de presse du Collectif Or de Question :

    Suite au communiqué de presse de la Fedomg, le collectif Or de Question rappelle que son action citoyenne, apolitique et non violente a pour vocation d’informer sur les impacts sanitaires, environnementaux, sociaux et économiques de la méga-mine industrielle en Guyane.
    Par son action, le collectif Or de Question œuvre à pallier l’absence d’informations objectives et transparentes des promoteurs, à savoir CMO et l’Etat français, soutenant ce projet minier industriel en Guyane.
    Pour rappel, le Collectif Or de Question a reçu le Prix Danielle Mitterrand 2017, qui récompense les organisations citoyennes dont les actions sont basées sur des valeurs profondément humanistes, justes et solidaires.

  • Saluda 973

    Et c’est les défenseurs de la nature et des citoyens guyanais qui vont passer pour les méchants… Quelle aberration de croire encore que ce projet va enrichir la Guyane…

  • moibeni

    Accord avec François de la pure provoc et malheureusement ce n’est que le début, ils iront plus loin si ils sentent le projet leur échapper. Un accident est si vite arrivé ….

  • bilo

    CMO conserve tout de même quelques cartes à abattre et le fera au bon moment. Je parie que la taxe revenant à la Guyane sera réévaluée peu de temps avant que les débats s’achèvent.
    Le doublement de la ration de cacahuète réjouira les élus qui pourront démontrer à la population qu’il savent faire cracher les puissantes compagnie au profit des Guyanais.
    Pauvres « élites » noyant dans leur médiocrité

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Auplata : chronique d’une mue annoncée

La société Auplata, premier producteur d'or français coté en Bourse, est devenue en juillet dernier AMG pour Auplata Mining Group. Derrière ce changement de nom, c'est une véritable mutation de ...

Copinage médiatique et cécité : la pré-implantation rocambolesque de l’antenne à Cayenne de Drug-Free World, fondation financée par la scientologie

Article et reportages de complaisance, cécité durable des personnalités conviées, le «pré-lancement» de l'implantation en Guyane de l'antenne de Drug-Free-World, une fondation financée par la ...

« Si j’y vais c’est pour être hors-la-loi » (Mickaël Mancée)

A l'approche des élections municipales de mars 2020 Guyaweb a voulu savoir comment se situent les leaders du mouvement social de 2017 qui a mis en avant les manquements des élus. Le moment est-il ...

Un cas de tuberculose à l’hôpital de Cayenne

Une soignante exerçant auprès d’enfants au Centre Hospitalier de Cayenne a fait l’objet d’un diagnostic de tuberculose indique l’Agence Régionale de Santé (ARS). « Dès que le ...

Les partis ont beaucoup à perdre lors des prochaines Municipales

Guyaweb a interrogé des partis politiques de Guyane à l'approche des élections municipales de 2020. L'optimisme et la mobilisation ne sont pas vraiment au rendez-vous à six mois de l'échéance ...

Léon Bertrand n’a plus de bracelet électronique, il est en liberté conditionnelle…

Comme l'annonçait Guyaweb en avril dernier (voir cet article), au moment de la sortie de prison de Léon Bertrand, l'intéressé devait, à partir de là, porter un bracelet électronique à la ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube