vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Pétrole : Total s’apprête à lancer son enquête publique

Pétrole : Total s’apprête à lancer son enquête publique

Du 16 juillet au 23 août se déroulera en plein été l’enquête publique sur le projet d’exploration pétrolière que devrait mener Total au large de la Guyane sur la zone de Nasua. Son nouveau directeur général, Olivier Wattez, rencontrait la presse ce mardi matin pour dresser les contours du projet décrié par l’ONG Greenpeace après sa découverte “du récif de l’Amazone” au large de la Guyane. Le temps presse pour Total et son permis Guyane Maritime attribué en 2011, étendu en septembre 2017 et qui prendra fin le 1er juin 2019 par arrêté ministériel. Pour cela la société Total doit…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • Carvalho

    Les impacts principaux du projet selon Total sont les bruits du navire. Quel poète…

    • Celeri

      un risque n’est un impact que si il a lieu… les impacts du projet sont effectivement le bruit, l’activité au port etc…

      • Carvalho

        Certes. Mais que faites vous des émissions de CO2 monstrueuses nécessaires à chaque forage ? Même question pour les rejets de boues, de métaux lourds (issus des roches forées) et de produits chimiques divers et variés issus des fluides de forages, le tout à une vingtaine de kilomètres d’un écosystème inédit et certainement assez fragile et même pas décrit ?

        Sans dec’, le plus urgent dans cette affaire c’est de donner un blanc sein à TOTAL ?

        Moi je regarde les infos, et je me dis que cette planète est de moins en moins vivable à cause de ce foutu pétrole. Je comprends pas que l’on continu encore aujourd’hui à bousiller notre environnement et le climat pour assurer le bénéfice de multinationales.

  • Francois

    une enquète publique en plein été, lors de l’absence des p’tits fonctionnaires des mairies, de la CTG, et de l’Etat. Qu’est-ce que TOTAL craint de la part des opposants pour avoir obtenu de pareilles dates de consultations ? Qu’on s’aperçoive que les courants maritimes de surface amèneront toute éventuelle pollution vers les côtes de notre voisin le Suriname ? et celles entre Sinnamary et Awala-Yalimapo ?

    • Celeri

      si vous êtes un bon guyanais qui aime son pays, vous y contribuerez.. Pendant le carnaval on ne bosse pas et pendant l’été voilà que je découvre que tout le monde est fonctionnaire !! Je ne commente pas votre avis sur le sujet mais vos affirmation qui laisseraient penser qu’en Guyane il y a des périodes de boulot ? sympa pour ceux qui bossent !

    • KouK

      Ah c’est nouveau ça. Les « p’tits fonctionnaires » sont absents seulement « l’été » (concept original en Guyane) ? Et il n’y a qu’eux pour donner leur avis ?
      C’est navrant cette posture systématiquement anti-exploitation des ressources. Non pas que je sois partisan du « tout carboné », mais soyez lucides : les groupes pétroliers finiront par s’installer au Brésil, et là, si pollution il y a, les côtes de Guyane seront immanquablement touchées… Tâchons de les attirer ici et de les contrôler au mieux !
      De toute façon, ils ne trouveront pas ce qu’ils veulent, et tout ça retombera comme un soufflé, à la manière de ce que l’on a vu précédemment avec Shell et Tullow.

      • Carvalho

        Contrôler TOTAL…
        Vous êtes en plein rêve. TOTAL est capable de faire ou de défaire des présidences en Afrique. Demandez aux Gabonais ce qu’ils en pensent … Vous estimez qu’un Préfet de Guyane est en position de contrôler quoi que ce soit face au n°1 du CAC 40 ?

        • KouK

          Si je suis en plein rêve, vous l’êtes d’autant plus cher.e internaute.
          La planète ne se meurt pas, elle est morte. Du moins telle qu’on la connait, et telle qu’on en a profité jusqu’à maintenant. Soyez lucide, plus rien n’est possible à sauver aujourd’hui, la croissance exponentielle de pays bien plus grands et bien plus peuplés que la France (et donc que la Guyane) ont « besoin » de continuer à croître pour répondre aux attentes du capital et de leurs populations. Qu’allez vous imaginer ? Qu’en empêchant le grand méchant loup Total (dont l’Etat français est encore actionnaire à 3 ou 4%) vous allez sauver la planète pour des générations d’humains ? Vous allez sauver les 400 km de littoraux guyanais, et encore…
          Alors quitte à ne pas « contrôler » Total, pourquoi ne pas plutôt « en profiter » pour faire « dékoller » cette Guyane que tout le monde convoite malgré nos normes excessives ? C’est l’objectif de la consultation. Laissons à ce pauvre petit puits exploratoire sa chance ^^

  • archeologue

    Juste une précision : les services de l’Etat rendent toujours leur avis sur ce type de dossier avant l’enquête publique, puisque ces avis sont versés au dossier. Donc que les « petits fonctionnaires » de l’Etat soient en vacances ou non ne changera rien à l’affaire.

  • Gaspard

    Il y a ceux qui font et ceux qui causent…mais tous ont une voiture!

  • Alessandro de Sousa Alencar

    Que la Guyane avec ses problèmes des transport publique qu’on dégage l’hypocrisie et qu’on puisse prendre le transport en commun la où il existent! Un risque réel et avéré avec les grands accidents genre BP au large du Mexique. Imaginez? Si un simple câble internet ne passe pas plus de deux ans sans si faire endommager pour les bateux de pêche… Il faut beaucoup de naïveté pour y penser que ces bénéfices à court terme ne se révéleront préjudices dans l’avenir. Bla bla bla et on met nos cerveaux du coté. Pourquoi? Une vérité est que plusieurs guyanais veulent sortir le maximum de fric de la Guyane pour dépenser en Métropole .. De vrai ils détestent la nouvelle Guyane avec toute sa diversité et ne veulent que pomper de l’argent pour y financer leurs vies ailleurs! Surtout quelques élus! Si tu aime la Guyane, tu la respectes!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vega : lancement d’un satellite d’observation de la terre

Pour son neuvième lancement de l’année, le treizième avec le lanceur Vega depuis le début de son exploitation au Centre Spatial Guyanais (CSG) en 2012, Arianespace va mettre en orbite ce mardi l...

Soirée d’hommage à Anne-Marie Rézaire

Cette manifestation dédiée à la mémoire de l’enseignante et femme de culture disparue l’an passé se déroulera le mercredi 21 novembre à partir de 18h30 à l'Encre. La 2e soirée d’homm...

« Sur les traces de Botoman »

Une série photographique de Marianne Doullay exposée jusqu’au 30 novembre au Camp de la Transportation à Saint-Laurent-du-Maroni. «Les 103 clichés qui constituent l’exposition ont été p...

Grève à EDF : c’est parti

Prévue pour ce lundi 19 novembre, la grève à EDF est bel et bien lancée en Guyane mais aussi dans d’autres territoires ultramarins et en Corse. Un préavis de grève commun en date du 18 octobre...

Les Guyanaises championnes d’Amérique du Sud de kayak-polo

C'est fait ! Les Guyanaises sont championnes continentales ! Elles sont venues à bout du Brésil puis de l'Argentine en finale des championnats d'Amérique du Sud qui se déroulaient à Londrina au ...

Point d’étape sur le Défi sportif contre la Montagne dOr

Dans moins d'une semaine, le samedi 24 novembre, se tiendra le défi sportif contre la Montagne d'Or sur la piste de Paul-Isnard à Saint-Laurent du Maroni, initié par un citoyen engagé dont l'objec...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions