vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Renforcement des mesures sanitaires : couvre-feu, déplacement aérien, pratique sportive …

Renforcement des mesures sanitaires : couvre-feu, déplacement aérien, pratique sportive …

Contrairement à ce qui était demandé par le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu à savoir un couvre feu strict le dimanche (Guyaweb du 14/01), la Guyane a été épargnée par un confinement du samedi au lundi. Cette décision a été prise par le préfet de Guyane Thierry Queffelec vendredi 15 janvier au sortir de la réunion de la Cellule de crise interministérielle et en concertation avec les élus qui selon leurs déclarations médiatiques auront recommandé au représentant de l’Etat de ne pas instaurer un couvre feu strict le dimanche.

« Les élus présents à cette réunion », ont été « tous unanimes pour dénoncer bon nombre de mesures qui allaient être prises par le préfet (….) nous voulions nous opposer à certaines » dont « le couvre feu durant toute la journée du dimanche » a pour sa part déclaré le sénateur Georges Patient (Lrem) dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux ( à consulter en fin d’article).

Toutefois les autorités sanitaires expliquent que « le contrôle permanent de l’évolution épidémiologique de la Guyane n’exclue pas la possibilité à terme du confinement du dimanche, si la situation sanitaire l’exige. »

Voici les dernières mesures de freinage entrées en vigueur le 16 janvier et dont certaines sont toutes nouvelles notamment l’interdiction des tests antigiéniques à compter du 18 janvier 2021 « en raison de leur non-détection de formes variantes du virus » et « un isolement de 7 jours à l’arrivée » pour « toute personne entrant sur le territoire de la Guyane, de la Martinique, de la Guadeloupe ou de l’hexagone  » expliquent les autorités sanitaires.

 

En matière de restriction, désormais le territoire guyanais est divisé en deux zones de couvre-feu : 

– de 19h à 5h pour les communes de Apatou, Cayenne, Iracoubo, Kourou, Macouria, Mana, Matoury, Montsinéry-Tonnegrande, Rémire-Montjoly, Saint- Georges de l’Oyapock, Saint-Laurent du Maroni et Sinnamary. L’interdiction de vente d’alcool à emporter pour ces communes est de 18 h à 6 h du matin.

– de 00h à 5h pour les communes d’Awala-Yalimapo, Camopi, Grand-Santi, Maripasoula, Ouanary, Papaïchton, Régina, Roura, Saint-Elie et Saül. L’interdiction de vente d’alcool à emporter pour ces communes est de 20 h à 6 h du matin.

S’agissant des restaurants : sur l’ensemble des communes du territoire, les restaurants uniquement (établissements dont le service de plats à table est la principale activité) pourront rester ouverts jusqu’à 21h00. La présentation de l’addition servira de justificatif de déplacement aux clients de ces établissements. 

Postes de contrôle routier : Le passage des postes de contrôle routier (PCR) d’Iracoubo et Régina est interdit, à l’exception des déplacements pour certains motifs et sur présentation d’un justificatif.

Déplacements aériens uniquement pour motif familial, professionnel et santé.

– Guadeloupe/Martinique/Guyane : Le test PCR réalisé moins de 72 h avant l’embarquement est obligatoire pour les déplacements aériens depuis ou en direction de Guadeloupe et de Martinique. « Les tests antigéniques ne seront plus acceptés, en raison de leur non-détection de formes variantes du virus, à compter du 18 janvier 2021. 

– Hexagone/Guyane : Désormais le test PCR réalisé moins de 72 h avant l’embarquement est obligatoire pour les déplacements aériens depuis ou en direction de l’hexagone. Comme pour les déplacements vers les Antilles, les tests antigéniques ne seront plus acceptés, en raison de leur non- détection de formes variantes du virus. L’obligation de test PCR à destination de l’hexagone prendra effet à partir du 18 janvier 2021. 

« Toute personne entrant sur le territoire de la Guyane, de la Martinique, de la Guadeloupe ou de l’hexagone s’engage sur l’honneur par la signature d’un document administratif à s’isoler pendant 7 jours à l’arrivée, ainsi qu’à faire un test PCR à la fin de l’auto-isolement. Elle s’engage également sur l’honneur à ne pas avoir de symptômes liés au virus » précisent les autorités sanitaires.

Carbets / Sur l’ensemble du territoire 

Seuls les hébergements en carbets touristiques sont autorisés, dans le cadre d’activités organisées par des professionnels du tourisme. 

Structures sportives / Sur l’ensemble du territoire 

Les établissements destinés à la pratique d’activités physiques ou sportives peuvent accueillir du public, dans les conditions suivantes : 

– Limitation d’1 personne pour 8 m2 de surface et respect d’une distanciation physique de 2 mètres entre les personnes, sauf lorsque par sa nature même, l’activité ne le permet pas.

– Port du masque au sein de l’établissement sauf pendant un effort physique à haute intensité.

– Tenue des compétitions sportives à huis clos.

– Respect des protocoles sanitaires mis en place par les fédérations sportives.

– Usage des vestiaires collectifs interdit.

– La pratique des sports de combat et des sports collectifs est interdite, à l’exception des entraînements sans contact physique.

– La pratique des sports individuels est autorisée en entraînement et en compétition.

(1) Prise de position contre le confinement du dimanche : le vice-président du Sénat Georges Patient au sortir de la réunion interministérielle de la Crise COVID-19 à la préfecture de Guyane à Cayenne.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • lematourien

    D accord les élus se sont prononcés contre un confinement le dimanche soit…et maintenant les soirées et defiles du carnaval , on ondit quoi? Faut etre courageux, c’est facile de denoncer l’état mais facev1ux guyanais faut en avoir…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : cinq des quinze personnes décédées en Guyane en 2021 n’étaient âgées que de 55 ans ou moins, la barre des 90 morts est atteinte ou franchie

Il y a eu deux victimes de plus du Covid-19 en Guyane en établissement hospitalier ces derniers jours, deux femmes, pas vraiment âgées, qui ont perdu la vie après avoir contracté ce virus. La ...

Chlordécone: des milliers de manifestants en Martinique réclament un procès

Des milliers de manifestants ont défilé en Martinique, samedi 27 février, afin d’exiger un procès dans l’affaire de l’empoisonnement des populations et des sols au chlordécone. Aux Antilles...

Mégacentrale du Larivot : les associations écologistes saisissent la justice

Les associations écologistes Guyane Nature Environnement et France Nature Environnement attaquent en justice les autorisations préfectorales accordées fin 2020 au projet controversé de Edf de ...

Couvre-feu, restaurants, bars, vente d’alcool à emporter : les nouvelles mesures de restrictions à compter du 27 février

En raison de l'amélioration de la situation sanitaire, un « allègement des mesures de restrictions » entrera en vigueur sur le territoire guyanais à compter de ce samedi 27 février, ont ainsi ...

Moratoire sur l’industrie minière : l’échec de la Convention citoyenne pour le Climat 

La tentative de la Convention citoyenne pour le Climat – 150 citoyens tirés au sort pour émettre des recommandations visant à réduire les émissions carbone de la France – consistant à ...

Une famille de demandeurs d’asile avec deux enfants, expulsée de la Pointe Buzaré lundi, obtient un relogement ce jeudi

Une famille avec deux enfants faisant partie des 40 expulsés, lundi, du campement de la Pointe Buzaré à Cayenne, a bénéficié ce jeudi d'une solution de relogement par La Croix Rouge qui gère ce...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube