vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La goutte de plasma qui fait déborder le vase

La goutte de plasma qui fait déborder le vase

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre et trois des quatre parlementaires guyanais disent non à l’essai clinique Coviplasm. Celui-ci, en cours en Europe continentale, devait prendre place en Guyane après une concertation entre l’Agence régionale de santé et le professeur Karine Lacombe à la tête du programme. Les mots les plus durs viennent du député de la première circonscription Gabriel Serville. Il avait déjà déclaré, la semaine dernière, que la directrice de l’Agence régionale de santé (ARS) était « à côté de la plaque ». Les vidéos – visibles sur les réseaux sociaux – de son passage…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

28 commentaires

  • Mickael

    Mais de quel droit il décide ça pour la population. Ce n’est ni leurs prérogatives et encore moins leurs compétences.

  • Isayade

    L’utilisation de plasma nécessite du matériel de transfusion que la Guyane ne possède pas actuellement. En effet secondaire il est aussi apparu des risques accrus d’embolie chez les patients ayant un système circulatoire veineux défaillant ( sujets avec varices, problème cardiaque etc). Il semble que le problème soit un problème de communication et je comprends les experts du conseil de Guyane interloqués d’apprendre la venue de Mme Lacombe en vue d’essais cliniques. La publication fait vraiment courir certains scientifiques qui en oublient qu’ils ont affaire à des êtres vivants sensibles. Certains médecins sont moins empathiques que les vétérinaires, c’est dire.

  • Frog

    Ca n’a pas marché pour Ebola ? Ok, qqs est il mort de plasmatherapie ?
    Attention Messieurs, vous jouer avec des vies. On est pas en 2017 dans la salle Jupiter.

  • raf973

    On se croirait en 2017 quand des collectifs imposaient aux comercants de fermer boutiques, privaient les gens de libertés….. Ils n’ont pas le droit de priver les gens de ce traitement !
    C’est inadmissible de faire le choix de laisser mourrir des gens sans leur donner une chance de survie car c’est exactement ce qu’ils sont entrain de faire.
    Retournez à vos « spécialités  » que sont l’histoire et le droit mais laissez les gens compétents faire leur métier. Vous me faite honte .
    Soyez certains que des plaintes seront déposés si ce traitement n’est pas proposé aux malades.
    Finalement c’est L. Adam le plus lucide et le plus intelligent de nos élus.
    Le reste d’estime que j’avais pour Alexandre vient de disparaître.
    Pauvre Guyane….

  • GZ

    « la directrice de l’Agence régionale de santé à côté de la plaque »

    Bof, nous savons depuis longtemps que c’est l’ensemble des ARS qui est à côté de la plaque, ni plus ni moins que tant d’autres administrations futiles, chacune dans son domaine. Normal, ils n’ont aucune formation adéquate.

    « Il y a un protocole d’utilisation thérapeutique validé par l’Agence nationale de sécurité du médicament(ANSM) en faveur des immuno-déprimés qui en l’absence de système immunitaire ne peuvent pas fabriquer d’anticorps pour lutter contre.. ».

    C’est une connerie. L’usage des anticorps (du sang des guéris) ne concerne pas spécifiquement les « immuno-déprimés » mais l’Ensemble des Cas Graves. Aucune agence ne doit se pencher sur le « protocole », mais les médecins doivent y recourir selon l’état du patient…
    Toujours cette manie de formaliser la forme des crottes…

    Il n’existe aucun « essai », aucun besoin de « valider » quoi que ce soit. La thérapie par anticorps est vieille et universelle et de routine… Encore cette manie de formaliser…

    « Il faut donc organiser des essais afin de valider cette médication »

    La mise en place de ces « centre d’essais thérapeutiques » en Métropole relève de l’enfumage organisé ou… de l’incompétence. Il y a de quoi poser des questions sur la compétence perso de ces professeurs tralala, après la confirmation de celle des politikks…
    Mais purée, qu’est-ce que l’on enseigne dans les facs de médecine en France ?

    Pour la somme de 246 Euros je suis prêt à orienter la professeure Mme Karine Lacombe et consorts vers les organismes européens (tel, adresse, noms) qui usent et abusent de cette thérapie depuis début avril, avec des résultats spectaculaires. Sans jamais fait la moindre « recherche » et d’autres idioties formalisées. Non, eux, ils ont été à l’école…
    (C’est comme l’agriculture guyanaise, je jure. Là aussi, ils font des « recherches » sur des trucs d’un siècle. Et, en plus, ils n’y arrivent pas…)

    Vous êtes la risée du monde, vous le savez ?

    Les élus se fourvoient encore, car le terme « essai » ne doit pas fâcher parce que « cobayes », mais parce qu’il signe la même incompétence qui se prévaut en Métropole et qui se ramène en Guyane (comme d’hab…)
    Ces élus manquent de toute finesse, comme d’hab.: ils ne devraient pas protester contre l’usage du plasma des guéris, mais contre les « essais » débiles proposés. Ils devraient plutôt réclamer le recours massif à cette thérapie, sans aucun délai, sans aucun « essai ».
    La méfiance s’impose d’autant plus que Mme Karine Lacombe participe activement à la campagne anti-chloroquine. Ce qui est tout de même étonnant de la part d’un médecin qui est sensé avoir étudié la médecine.

    « Il reste aussi à savoir pourquoi l’ARS a donné son accord pour cet essai thérapeutique et pas pour d’autres comme celui concernant la chloroquine. »

    Parce que la chloroquine, étant efficace au stade précoce, amenuisera le potentiel pognonfaiseur d’une si belle pandémie…

  • GZ

    Isayade
    « L’utilisation de plasma nécessite du matériel de transfusion que la Guyane ne possède pas actuellement. »
    Hein ? ET ? Pas moyen d’en faire venir ? Demandez au Mali, ils auront pitié…

    En effet secondaire il est aussi apparu des risques accrus d’embolie chez les patients ayant un système circulatoire veineux défaillant.
    Ne racontez pas des stupidités svp.

  • Frog

    aller je me lache , combien de toubibs “ derogataires” se sont barrés du Chc au début des hostilités ? Combiens parmi le personnel local sont en droit de retrait et devront être remplacés par du personnel importé ? ( on va pas dire expatrié hein ca fait pas bon….)
    Et dans combien de colonies met on des avions avec 18 personnels à dispo pour 4 malades
    Alors on exige on exige…un peu de pudeur siou plè.

  • GZ

    Eh tu parles du bilan carbone des évacuations sanitaires :-) ? Katastrofikk !

  • Frog

    🐸

  • GZ

    Purée, je commence à mélanger censé et sensé, comme un gueux… C’est vrai que là, ça se confond… Vous foutez un drôle de bordel tout de même.
    Tas de crétins.

  • GZ

    « Et dans combien de colonies met on des avions avec 18 personnels à dispo pour 4 malades  »

    Dans aucune des colonies. sauf que la Guyane n’est pas une colonie, mais une post-colonie.
    La différence entre les deux, c’est que la colonie doit rapporter, l’action de la Métropole vise cet impératif. Le plus souvent mal et ne réussit pas trop, mais elle le vise.
    Dans une post-colonie la notion « bénéfice » s’estompe, alors même que les erreurs administratives perdurent… Alors la post-colonie COÛTE.
    C’est le retour du bâton à l’échelle historique, si tu veux :-)…

  • Frog

    Revanche? ça coûte ? On s’en doutait . Tout à une fin , même la flagellation.

  • Frog

    Pourvu que ça “dur”.

  • Frog

    Ouhhhhh si vous modérez un post merci d’effacer la réponse . Ça fait moins neuneu.
    Scussez moi de protester!

  • Frog

    Sauf à penser que l’un ne serait que le mister Hyde de l’autre ? Ou, promis, j’arrête le Picon rhum.

  • Frog

    Ca me …gratouille depuis le 1 et Avril.

  • GZ

    Oh, une telle modérasyon dans un monde si cruel et défroqué ! Pas grave, l’essentiel est que la scussyon va durer durement malgré tout :-))
    +Covid, dingue, leptospirose, lèpre…

  • raf973

    J’aimerais poser une question M. Alexandre (les 2 autres sont comme Sam Casey pour moi).
    Si demain vous êtes touchés par un forme grave de covid et que le médecin vous dit tant que vous êtes encore vivant :
    « Cher Rodolphe, nous allons être obligé de vous plonger dans le coma mais nous ne pouvons pas vous garantir que vous vous réveillerez ( hé oui on n’a pas de remède pour ‘instant …) Nous avons la possibilité de vous administrez des anticorps au travers du plasma d’une personne qui s’en est sortie. Acceptez vous oui ou non ?  » Réflechissez bien !
    En fait, votre choix actuel ( qui est surtout une posture) ne permet pas ce choix. C’est grave que vous vous positionnez à la place des gens.
    Ce n’est pas vous et vos acolytes qui pouvez vous octroyer le droit de prendre cette décision à la place des citoyens.
    Prenez garde et préparez vous à devoir allez voir les familles de défunts pour leur expliquer les raison de votre choix. Si j’étais touché et qu’on m’annonce que ce traitement n’est pas possible à cause de votre refus, sachez que je vais en justice contre vous 3, quelque soit la forme que prendra la maladie. A bon entendeur.

  • Pagainnom

    En réponse à RAF973 qui est intéressé par ce traitement, je précise que c’est un essai randomisé. Si bien qu’en s’inscrivant à cet essai, on a une chance sur 2 d’avoir la transfusion de plasma et une chance sur 2 de n’avoir aucun traitement.Dans tous les cas, le patient ne saura pas s’il a eu le traitement ou non. C’est bien pour cela que je pense que l’on est pris pour des cobayes.
    Et laisser la moitié des participants à cet essai sans traitement alors que l’on est face à une maladie potentiellement mortelle, cela me gène fortement. Tout cela pour qu’un professeur ait une publication scientifique supplémentaire pour booster sa carrière !
    C’est pour cette raison que le Pr Raoult n’a pas voulu faire d’essai randomisé en période d’épidémie car il jugeait inadmissible de laisser un patient sans traitement étant donné la dangerosité de la maladie Covid. Je suis d’accord avec lui.
    On pourrait aussi porter plainte contre le gouvernement pour avoir interdit le traitement du Pr Raoult et pour ne plus laisser exercer les médecins selon leurs connaissances et expériences.

  • raf973

    Merci pour vos explications. J’ai un peu de mal avec Raoult car on a entendu 36 sons de cloches sur le sujet et particulièrement sur son traitement.
    Même si le traitement est randomisé, ce n’est pas aux politiques de décider pour moi !

  • GZ

    La réflexion n’est pas le point fort de ces gens-là, Raf. N’oubliez jamais la puissance corruptrice de la politik sous cette forme actuelle, dans ces régimes les « décideurs » se croient TOUJOURS plus beaux et de loin supérieurs à la plèbe qui les sert.
    Ils ne pensent pas comme vous. Ceux qui participent au vol des biens des citoyens, voire organisent parfois le pillage en règle, qui refusent de dire qui ils sont (alors, Fred ? Les deux questions auxquelles Roro ne répond pas :-)) ?), qui n’assument jamais rien, qui ne répondent à rien… c’est une noblesse élue qui partage bcp plus avec la noblesse étatique qu’avec les gueux minables. Ils pensent comme l’autre noblesse dont les privilèges les éblouissent et ce à quoi ils cherchent à accéder à leur tour. A votre détriment, bien entendu. Ce sont des traîtres pour la plupart, mécaniquement.

    La manipulation anti-HC a déjà 36 000 sons de cloches, mais la vérité est unique, comme tjs. L’efficacité de la HC contre divers virus (grippe, corona etc) est connue depuis les années ’90 et étudiée à fond depuis 2000. Son mécanisme d’action est bien connu… Il fait partie des examens en 2. ou 3. année de médecine – dans des facultés de médecine correctes, je veux dire… Je veux dire que si tu tires ce sujet en examen pharmacologie ou virologie et tu l’ignores, à l’instar de nos blaireaux officiels, tu es viré comme un chiffon…
    Je recherche l’article dans mes archives si vous êtes gentil.

    « Tout cela pour qu’un professeur ait une publication scientifique… »
    A ce niveau de succession des erreurs c’est bien plus que ça.

  • Isayade

    Il semble que le GZ a un avis sur tout sans aucune base rigoureuse. L’ANSM a publié un protocole d’utilisation thérapeutique du plasma convalescent COVID-19 en date du 24/04/2020. «  risque d ‘œdème pulmonaire de surcharge sur les patients cardiaques ( TACO si ça évoque quelque chose dans votre cerveau), risque d ‘œdème pulmonaire lésionnel… plus pleins d’autres effets secondaires encore inconnus ». Il est précisé qu’aucune thérapeutique n’a donné de résultats probants. Il faut en plus faire attention aux groupes sanguins des patients traités ( exemple groupe B, uniquement du plasma B ou AB).

  • Snoopy

    Tout cela frise : mise en danger de la vie d’autrui
    Le seigneur Alexandre et les autres charlots ne peuvent pas décider de ce qui est bon pour le citoyen de Guyane. Ils n’ont pas de mandat de la population pour cela
    Vouloir imposer un traitement est une hérésie.La chloroquine n’est pas une assurance vie même le Professeur D R le dit
    Alexandre dit des contres vérités : le Professeur D R le 24 juin à une question du député Olivier Serra de la Guadeloupe (audition de DR par la commission d’enquête de l’assemblée) Déclare « …honnêtement je ne connais pas la situation en Guyane……il faut tout tester…)
    Le 27 Alexandre veut faire croire que DR à le traitement miracle pour son « peuple »
    Drôle d’individu qui lorsque la Guyane est classée en orange déclare à cor et à cri qu’il faut la laisser en vert et aujourd’hui tente de faire porter la responsabilité de la crise à l’ars et au Préfet
    Il est absent à l’aéroport pour accueillir les secours venant de hexagone ou des Antilles mais figure sur la photo de fin de travaux de l’installation de l’hôpital de campagne
    Vraiment un homme de peu….

  • GZ

    C’est de l’humour ès-Covid, Isaya ?
    La mention par l’ANSM des effets secondaires connus de cette intervention connue et efficace suffit donc pour discréditer/écarter celle-ci, là, soudainement, spec pour le Covid, en plein milieu de l’épidémie ?
    L’ASNM qui sort des « effets encore inconnus », pour mieux enfoncer les clous, pour écarter un traitement dispo au nom des risques inconnus ? Risques inconnus !!! Tout le monde va bien, sinon ?

    Avec cette « précaution » on devrait interdire la TOTALITE des médicaments vu que toute substance doit avoir un/des effets « inconnus à ce jour » Même l’aspirine.

    Bis repetita de la manip anti-HC, molécule utilisée depuis les années ’50 par dizaines de millions de gens, prise à titre préventif durant des mois pour la plupart, sans aucun désastre sanitaire observable, au point qu’elle était en vente libre ya peu encore ?
    Et hop, soudainement mise à l’index au démarrage même de l’épidémie en France, au titre « d’effets secondaires majeurs » ? Là, où elle est préconisée pour seulement 5 à 7 jours, à la même dose journalière que contre paludisme ? Ye ye, c’est clair, tout ça…

    Et puis dites-moi, si l’usage du plasma est à tel point risquée, pour quelle raison en faire des « essais thérapeutiques » en Métropole comme ici ? Pour chercher quoi, au juste ? Vous prétendez peut-être la solution des risques connus de la transfusion ? Là, en quelques jours ? Ce serait assez ambitieux..Ou vous cherchez peut-être la solution des risques….inconnus. ? Vlà qui serait ordinairement idiot, mais ça reste entre nous.

    On comprendrait le refus de cette thérapie coûteuse pour cause d’une mortalité somme toute faible, mais alors il faut l’assumer. V’là : vous ne crevez pas assez pour dépenser autant. Nnnna.
    En l’état, tout cela donne l’impression d’un déjà vu : comme si la véritable raison de ces « essais » était une insuffisance de moyens et de logistique face aux besoins, à l’instar des masques décriés-interdits pour cause de leur indisponibilité inavouable…

    « Il faut en plus faire attention aux groupes sanguins des patients traités ( exemple groupe B, uniquement du plasma B ou AB) »
    Dites donc, vous m’étonnez… :-) Pour autant je vous déconseille le plasma AB pour un B, ma petite experte, mais bon, faites comme vous voulez…on est en Guyane Française.

    Moi, je suis http://h16free.com/wp-content/uploads/2020/05/toujours-aussi-déçu-décevant-disappointed-lolcat.jpg

  • Isayade

    Je ne citerai pas Michel Audiard mais Mr GZ en fait bien partie. La plasmatherapie n’est pas comme la transfusion, on peut ainsi utiliser du groupe B ( de préférence) ou AB( en second choix) pour un patient du groupe B. Allez , on vous pardonne , vous n’est spécialiste du rien. Et c’est déjà beaucoup dans votre Groland.

  • GZ

    Mais faites-le, j’ai dit.
    S’il le faut… Tout dépend où, avec quel niveau d’exigence, n’est-ce pas. C’est comme tout le reste,
    Groland dans votre tête, oui.

  • Nadejda

    (alors, Fred ? Les deux questions auxquelles Roro ne répond pas :-)) ?)
    GZ, Pouvez-vous nous en dire plus ?
    Cette énigme commence à me hanter.

  • GZ

    « Êtes-vous franc-maçon ? »
    – Je ne réponds pas.

    C’est l’attitude… juste après avoir été élu. L’écart avec celle d’un GCollomb.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Covid-19 : Après Kourou, Matoury puis Macouria, Cayenne devient la ville de Guyane la plus touchée sur 7 jours par nombre d’habitants

Après Macouria, commune succédant à Matoury qui avait elle-même pris la suite de Kourou, c’est Cayenne qui s’avère cette fois la ville guyanaise ayant le plus fort taux d’incidence sur les ...

Une aide-soignante de 57 ans de l’Ehpad Ebène atteinte du Covid-19 a perdu la vie dimanche matin à l’hôpital de Cayenne, les ministres n’en ont pas parlé

  Une aide-soignante de l’Ehpad Ebène, à Cayenne, est décédée dimanche matin à l'hôpital, des suites du Covid-19, a indiqué ce matin, l'ARS Guyane dans sa lettre professionnelle ...

Les médecins libéraux, oubliés de la visite de Jean Castex, dénoncent du « mépris »

Contestée par le Syndicat des Médecins de Guyane - CSMF, la visite express du chef du gouvernement Jean Castex en Guyane, dimanche 12 juillet durant le couvre-feu, ne restera pas dans les mémoires,...

Nouvelles modalités de voyage entre les Outre-mer et l’Hexagone

Le bilan de la pandémie de Covid-19 est de 6170 cas confirmés et 29 morts depuis la détection des premiers cas en Guyane le 4 mars et la propagation du coronavirus concerne l'ensemble du ...

Affaire «Gilbert», un sexagénaire de Balata atteint du Covid et évacué en Guadeloupe : le directeur de l’hôpital de Cayenne rédige une lettre d’excuses pour la famille laissée sans nouvelles

Une famille de Balata à Matoury se dit toujours sans nouvelles véritables d'un proche, atteint du Covid-19, hospitalisé depuis 4 semaines et évacué, dans l'intervalle, en Guadeloupe. Lundi 6 ...

Le gouvernement Castex en Guyane, en pleine crise sanitaire, économique et sociale

Cette visite ministérielle express de 8h, dimanche 12 juillet - pour laquelle Guyaweb a été soigneusement mis à l'écart (1) - est sans nul doute un des tournants de la longue crise sanitaire du ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube