Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Au CHC, le personnel, fatigué, espère un apaisement des esprits

Au CHC, le personnel, fatigué, espère un apaisement des esprits

Le ministre des outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé samedi à Cayenne que l’instauration programmée du pass sanitaire et les sanctions à l’encontre des soignants non vaccinés allaient faire l’objet de mesures adaptées et plus souples en Guyane. De leur côté, des professionnels hospitaliers ne cachent plus leur inquiétude face à la montée de l’agressivité à leur encontre. Le secteur Covid du service réanimation est plongé dans un grand calme. Hormis les bips de surveillance de l’état de santé des patients, ce service de soins intensifs du centre hospitalier de Cayenne (CHC) paraît quasi figé. Mais pas pour longtemps, car l’entrée…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

11 commentaires

  • EL MATADOR
    25 septembre 2021

    La Guyane a un potentiel touristique pour les nostalgiques du moyen age, de l’obscurantisme des traitements à base d’exorcisme ou de saignée, tous les fous les plus sectaires de la terre vont débarquer chez nous…

  • DUCK
    25 septembre 2021

    pour ma part, je suis prêt à passer la troisième dose. L’objectif est bien d’éviter toute forme grave du COVID.

  • Macanahan
    25 septembre 2021

    Décidément on a bien mal enseigné les sciences dont la svt dans la région. Le vaccin est pourtant une bénédiction mais certains apôtres (et élus) faisant leur beurre de la situation, prêchent exactement le contraire à une majorité confinée dans l’ignorance (les thèse les plus folles circulent sur wsapp, twitter, facebook). Bravo M.Serville, vous nous montrez que l’on peut être élu président de région sans vraiment de courage politique!

  • Morvandiau
    25 septembre 2021

    Autant la liberté de choisir de se vacciner ou pas doit être garantie dans la population générale, autant la responsabilité des élus est dans la situation actuelle, pleinement engagée lorsqu’ils s’abstiennent de toute position publique dans la préservation des vies.
    Il ne coutait pourtant rien à M. Serville ou Mme Taubira (pas élue mais entendue) de dire : « chacun est libre de se vacciner ou pas, mais nous savons que le vaccin peut sauver la vie des personnes à risques qui aujourd’hui remplissent hôpitaux et morgues. Si vous êtes à risques, vaccinez vous ».
    L’État a très également certainement fait une erreur en misant sur la vaccination pour tous au détriment d’une campagne ciblée envers les personnes souffrant des comorbidités connues.
    La dernière campagne 4×3 de l’ARS interpellant directement les enfants à partir de 12 ans de se faire vacciner est également une erreur de communication qui va nourrir les antivax radicaux : c’est aux parents qu’il faut s’adresser, les mineurs n’ont pas à prendre cette décision !
    Mais si il est bien difficile de reprocher à l’État d’en faire trop, c’est bien le silence inexplicable des élus Guyanais qui apporte aujourd’hui caution aux délires haineux des antivax UTG.
    La responsabilité des élus locaux est chaque jour qui passe de plus en plus engagée dans les décès liés au covid des malades Guyanais.
    Comment expliquer que des personnes se sachant à risque de mourir du covid refusent de se vacciner ?
    Quand un élu Guyanais suggère publiquement que la pharmacopée péyi peut se substituer au vaccin qu’il refuse de promouvoir même à minima aux personnes à risques, ne porte-t-il pas clairement une responsabilité dans les conséquences sanitaires présentes et à venir ?
    Si des associations peuvent en toute liberté faire obstruction au travail de prévention de la croix rouge par exemple, ne peut il pas y en avoir d’autres qui attaqueraient enfin en justice la responsabilité de ces élus ?

  • Rubinho
    25 septembre 2021

    L’Histoire retiendra qu’une épidémie mondiale a eu pour conséquence inouïe dans les annales médico-sociologiques qu’un virus a priori sans rapport avec le QI des individus aura pourtant divisé radicalement l’humanité en deux catégories antagonistes : les sensés et les …(censuré). La seconde catégorie sera particulièrement illustrée par le cas d’un territoire à priori anodin, la Guyane française. Aucun vaccin ne sera été trouvé contre la …(censuré) dans ce territoire. Les protestations, grèves, blocages, menaces et violences pour obtenir un vaccin et obliger par la force la population à se vacciner contre la… (censuré) n’y pourront rien. La Guyane française sera déclarée par l’OMS et l’ONU comme territoire en danger imminent et irréversible de disparition de l’intelligence.

  • myr415
    26 septembre 2021

    Bonjour,
    « …l’instauration programmée du pass sanitaire et les sanctions à l’encontre des soignants non vaccinés allaient faire l’objet de mesures adaptées et plus souples en Guyane »…

    Faut savoir… un jour, la Guyane veut disposer des même droits et même devoirs (?) que la Métropole… le lendemain, « Hé bien, nous ce n’est pas pareil, notre Culture, notre passé, les exceptions sont nécessaires… »

    Franchement, un jour, il faudra être adulte !

  • Snoopy
    26 septembre 2021

    Le DRAMEde la Guyane est bien celui de ses
    Manifestement il est plus facile de mentir, de dénigrer, d’insulter, de manipuler, d’agresser, que de prendre le temps de la réflexion, de persuasion, de l’entraide et de la solidarité.
    taubira, patient, mentent. Ils sont restés muets bien après le déclenchement de la campagne de vaccination. Ils ont par leur silence encouragé les attaques contre ceux qui sont engagés dans la lutte contre la covid. Ils ont ainsi avec l’aide de Gabriel “petits fours” enfanté les comités milices et leur ont servi de porte voix.
    Servile ment, manipule c’est un individu sale moralement, un petit, Avec les deux autres se sont des calamités pour la Guyane.

  • Kita
    26 septembre 2021

    Notre président est dangereux !
    Les manoeuvres politiques pour tenter d’obtenir un rapide changement de statut, tous les feus (au sens propre et figuré) allumés dans les quartiers pour essayer de désigner l’état français comme seul responsable de la crise sanitaire et sociale actuelle sont à vomir et à condamner ! Changer de statut pour quoi? Pour donner plus de pouvoir aux psychopathes? L’idée serait attrayante si elle allait vers une réelle « évolution ». Actuellement nous régressons vers plus de bêtise, de violence et de manipulation létale de la population. C’est très laid!
    Rien d’étonnant que la fuite des cerveaux et des travailleurs en général s’accélère…

  • Bello973
    26 septembre 2021

    @Morvandiau. Cela, pose quand même un cas de conscience. En prenant publiquement la défense du libre choix des non-vaccinés, d’un certain point de vue Serville s’est surtout fait le promoteur de la liberté de conscience individuelle, face à l’intérêt collectif. Un non-vacciné fragile se met lui-même en danger en refusant de se faire vacciner, mais c’est sa liberté de choix. Un non-vacciné bien-portant ne met en danger que les autres en refusant de se faire vacciner (risque de contagion plus important, comme le rappelle l’institut Pasteur dans sa dernière étude) mais c’est aussi sa liberté de choix. Les uns sont suicidaires, inconscients ou irrationnels, puisqu’ils jouent avec leur vie en dépit du danger. Les autres sont au contraire ultra-précautionneux et hyper-rationnels, au point d’en être même parfois cyniques, puisque du moment qu’eux ne risquent rien, ou pas grand chose, ils choisissent de prioriser leurs doutes sur l’inocuité du vaccin, même parfois infimes, plutôt que de contribuer à préserver la santé des plus fragiles. Car telle est bien leur liberté de choix, dés lors qu’ils choississent librement de ne pas participer totalement et sans réserve à cette lutte collective contre la circulation du virus, en refusant eux aussi la vaccination. Et en gros, selon vos conseils à Serville, au sein de cette « société » d’antivax qui ont peur du vaccin, les bien-portants diraient donc aux mal-portants: « Bon, ben, puisque c’est vous qui êtes les plus fragiles et qui risquez votre peau, c’est à vous de prendre le risque, pas à nous, avec ce produit que vous et nous jugeons suspect. Voilà. Voilà ». Je ne vous cache pas que cela peut soulever une question d’éthique dans une société qui se voudrait solidaire. Il y a donc aussi cet autre versant de la conscience morale, incitant à ne pas trop vite se résoudre, face à une commune peur du danger, à ne demander qu’aux plus fragiles et aux seuls exposés, de se montrer plus courageux ou plus responsables que les bien-portants, qui eux peuvent effectivement se permettre de rester en retrait dans cette lutte collective face à l’épidémie. Même si je pense qu’il a tort, c’est peut-être cet aspect moral entendable qui explique ce silence de Serville envers les plus fragiles. Il lui en coûte peut-être de désigner ces plus faibles, qui auraient à se montrer plus courageux que les autres, puisqu’ils n’auraient en fait pas vraiment le choix. La liberté de choix ne vallant finalement plus que pour les bien-portants. La responsabilité d’un leader, c’est pourtant d’inviter tout le monde à se montrer courageux et collectif face au danger. Sans fatalement distinguer entre les faibles et les moins faibles lorsqu’il s’agit de transcender sa peur. Cette responsabilité individuelle des bien-portants que Serville devrait donc également soliciter, réside dans le fait qu’ils se doivent eux aussi de faire l’effort de transcender leur peur, potentiellement déraisonnable du vaccin, au bénéfice de la collectivité, y compris de celle qui en a une peur bleue au point d’aller jusqu’à mettre sa vie en danger. Serville n’a donc pas à se contenter de faire des choses qui « ne coûtent rien », comme vous dites. Car il pourrait en revanche acquérir une tout autre stature, en faisant venir la presse dés demain à l’Encre, pour expliquer qu’il a personnellement trés peur du vaccin (si c’est bien le cas) mais qu’il se fait quand même vacciner pour montrer l’exemple et par solidarité avec 75% du reste de ses concitoyens nationaux, 20% de ses concitoyens locaux, pour l’immense majorité des bien-portants, qui eux ont accepté de prendre leur part de risque dans l’intérrêt de tous, au service de cette lutte collective.

  • Bello973
    26 septembre 2021

    A part la théorie commode selon laquelle les 70% de réfractaires au vaccin (environ 150 000 personnes le refusant encore) seraient simplement des moutons, captifs des agitations de Goudet et sa clique, ou attendant juste que Serville (qui a recueilli 25 000 voix aux élections, par rapport aux 75 000 qui ont voté pour RA ou qui se sont abstenus) leur montre le chemin, on peut sérieusement s’interroger sur les raisons profondes d’une telle défiance.

    En Guyane, une personne sur trois est plus ou moins touchée par l’illétrisme et n’a donc pas assez accès à la connaissance scientifique de base lui permettant de se rassurer par elle-même sur l’inocuité du vaccin. C’est peut-être une explication partielle.
    https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/personne-trois-releve-illettrisme-guyane-749069.html

    Les croyances religieuses. Intuitivement ça ne s’expliquerait que pour certains milieux trés traditionalistes. En Guyane, on a peu d’infos sur l’étendue de ces courants. Donc difficile de se faire une idée sur l’influence réelle de cet aspect. Mais ça doit jouer en partie.

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/la-sensibilite-catholique-tradi-fil-conducteur-de-nombreux-reseaux-antivax_2157523.html

    https://www.courrierinternational.com/article/resistance-aux-etats-unis-les-evangeliques-blancs-rechignent-se-faire-vacciner-contre-le

    L’égoïsme ou l’ondividualisme. De ceux qui, sans être fondamentalement anti-vaccin, ne se sentent pas personnellement en situation de risque par rapport à l’épidémie et qui s’estiment donc autorisés à décliner l’invitation à l’intérêt collectif, au civisme par la vaccination, pronés par les autorités. Et là, il est vrai que la Guyane a une population trés jeune, se sentant trés peu concernée par le risque sanitaire.

    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-vaccin-c-est-pour-les-autres-extension-du-domaine-de-l-egoisme_2154577.html

  • THEKING
    26 septembre 2021

    JE SUIS VACCINÉ 2 doses malgré tout je prends des précautions masque et lavage des mains. Un grand professeur a dit ces derniers jours « que le cordonnier reste à la chaussure ». Moi je pense aussi que certains on fait des études scientifiques à l’université de TROU POISSON. leurs connaissances sont plus ES’sciences. Tout le monde est vacciné contre la fièvre jaune je dis bien tout le monde y compris les antivax Pourtant 90 % au moins ne savent ce qu’il y a dans ce vaccin. Par ailleurs les antivax acceptent que leurs enfants prennent les 12 vaccins obligatoires pour entrer à l’école dès le plus jeune âge. Heureusement que nous ne sommes pas encore indépendant car la dictature de la caravane de la LIBERTÉ serait imposée par les dictateurs. En quoi ca gène que La Croix rouge installe une tente pour des personnes qui ne peuvent pas se déplacer d’être vaccinées. LA LIBERTÉ n’est pas respectée. Celle réclamée par la caravane.qui m’empêche d’aller travailler. J’ai dû rattraper les heures de retard chez mon employeur à cause des personnes qui m’ont privé de ma liberté d’aller travailler pour gagner mon pain pour donner à manger à ma famille. PDT de la CTG vous avez le postérieur entre 2 chaises puisque des le jour de l’élection vous étiez sûr que c’est grâce à trop violans en parti que vous êtes élu. Euhh trop violans c’est : 10 personnes. Vous n’avez plus de liberté …..LOL au fait …OÙ sont les vices présidents pour qui j’ai voté car je n’ai pas voté pour vous. C’est par obligation de liste. Vous êtes vacciné ou pas la transparence doit être de rigueur en tant que PDT.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

On prend les mêmes et on recommence : nouvelle requête en référé liberté du syndicat des restaurateurs et hôteliers et de l’Union syndicale des opérateurs touristiques demandant la suspension de l’arrêté du 22 octobre du préfet !

Une nouvelle requête en référé-liberté a été déposée ce dimanche au tribunal administratif de la Guyane à Cayenne par le syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et discothèques de...

Ariane 5 ECA a placé en orbite deux satellites de télécommunications dont un du ministère des armées après son décollage de Kourou

La fusée Ariane 5 ECA, lanceur lourd européen, après avoir décollé du centre spatial guyanais de Kourou « a placé deux satellites en orbite géostationnaire : SES-17, un satellite de ...

La décision d’un juge fait droit à un référé-liberté visant à rouvrir restaurants et bars, le préfet rechigne à l’appliquer, les exploitants veulent remettre le couvert en justice !

Une décision du juge des référés du tribunal administratif rendue ce vendredi soir 22 octobre a souligné une «atteinte grave et manifestement illégale» portée par une personne morale de droit...

Affaire des 4 manifestants condamnés pour dégradation par incendie de la façade de la préfecture : l’audience d’appel déjà programmée le 15 novembre

Il n'aura pas fallu attendre Godot, comme le pressentait mercredi Guyaweb dans la conclusion de son article, pour que l'institution judiciaire en Guyane déniche une date pas trop tardive pour un ...

Le procès en appel de Paul Dolianki, qui était toujours ces derniers jours en réanimation au CHOG pour forme grave de Covid-19, reporté en septembre 2022

En raison de l'état de santé de l'intéressé, le procès en appel de Paul Dolianki, 55 ans et presque 11 mois, condamné le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel à 18 mois de prison ...

«Les individus bloquant l’accès du port sont des occupants sans droit ni titre du domaine public» conclut le juge des référés

Guyaweb avait révélé lundi (voir cet article), la mise en œuvre d'une requête en référé dit «mesures utiles» par le Grand port maritime de la Guyane (GPMP) bloqué par un campement de ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube