Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

CCIG : la douloureuse fin de parcours de Jean-Michel Nicolas…

CCIG : la douloureuse fin de parcours de Jean-Michel Nicolas…

Jean-Michel Nicolas, directeur général adjoint de la Chambre de commerce estime que la procédure de sa mise à la retraite n’est pas respectée : il estime avoir un droit de travailler jusque 67 ans et que par ailleurs le départ lui est imposé. Carine Sinaï-Bossou, présidente de la Chambre de commerce estime qu’il a atteint l’âge légal de 65 ans pour être à la retraite. Le tribunal administratif a proposé de jouer au médiateur. Voit-il quelque chose qui cloche ? Janvier 2019 : Jean-Michel Nicolas a été élu secrétaire général de Guyane Rassemblement. Branle-bas de combat immédiat à Chambre de…

Cet article est composé de plusieurs parties, lire la suite:

1 2 3

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

10 commentaires

  • EL MATADOR
    30 décembre 2021

    S’agissant d’un gars qui a 20 ans d’ancienneté, peut on être crédible en le virant sous le prétexte :
    «Il n’a pas les performances j’ai donné un avis, c’est un bosseur ce n’est pas la question mais non. La décision appartient à la présidente. Faire deux années supplémentaires, son salaire est trop élevé (…) 5700 euros par mois (…) et sa manière de faire n’était pas satisfaisante »

    Sachant que avant l’âge de 70 ans, il est interdit pour un employeur de forcer un salarié à partir à la retraite…

    On peut se poser des questions sur ce licenciement sans cause valable et sérieuse, déguisé en tentative de mise en retraite forcée qui risque de coûter très cher aux contribuables, sachant que l’employeur a un conflit d’intérêt flagrant avec la présidence de la ctg.

    A se demander si la décision n’a pas été prise au plus haut niveau de la ctg, d’user de son influence auprès de la ccig pour foutre à la porte un de ses opposants politiques…

  • moibeni
    30 décembre 2021

    la caravane de la liberté devrait soutenir ce pauvre salarié maltraité ! ;-)

  • EL MATADOR
    30 décembre 2021

    Le pire est de découvrir un article sur le lien :

    https://www.guyaweb.com/actualites/news/politique/lenquete-judiciaire-pour-suspicion-de-favoritisme-est-bouclee-dans-laffaire-qui-vise-gabriel-serville-signataire-fin-2014-dune-convention-pour-la-mairie-de-matoury-avec-lavocat/

    On y apprend que nôtre nouveau président de la Ctg versait 9500 euros tous les mois, tout droit sorti de la mairie de matoury dont les finances étaient dans le rouge, à celui qui trouve trop élevé un salaire de 5700 euros lorsqu’il est versé à un autre que lui…

    Comme on dit souvent, « tout ça c’est magouilles et compagnies »…

  • EL MATADOR
    30 décembre 2021

    En résumé, on se retrouve avec :
    Une présidente de la ccig qui était élue suppléante du député serville.
    Un directeur général des services qui était employé avec un salaire de 9500 euros par mois, par serville lorsqu’il était à la mairie de matoury.

    Et ces 2 là décident de mettre à la retraite, sans lui demander son avis, et donc de le virer sans cause réelle et sérieuse, celui qui se retrouvait secrétaire général de campagne de roro, c’est à dire l’homme à abattre pour le camp de serville.

    Peut on encore croire à une décision juste, légitime et prise en toute neutralité ?
    Il y a de quoi se poser des questions.

    Plus que 6 ans à tenir dans ce contexte de copinages et de chasse aux sorcières, ça risque de devenir long, très long… À moins que la ctg ne finisse sous tutelle avant ça, comme ce fut le cas avec la mairie de matoury.
    La Guyane mérite mieux que ça.

  • Rubinho
    30 décembre 2021

    Mais on s’en cogne des détails des tripatouillages de tous les ripoux qui infestent la Guyane !!! Suffit de publier innocemment la longue liste de tout ce qu’il y a de « responsables » partout à tous les niveaux, et « le peuple reconnaîtra les siens ».

  • FF
    31 décembre 2021

    Mais encore Rubinho…

  • Bello973
    31 décembre 2021

    @Rubinho, « le peuple reconnaîtra les siens »… Poutou a déjà essayé, y compris en traitant Fillon de magouilleur en prime time devant tous les français… Mais c’est bidon comme incantation. Même au niveau du peuple, ce doit être passablement gangrèné.

  • Rubinho
    31 décembre 2021

    Mais encore aussi les liens et réseaux népotistes, clientélistes, financiers, syndicaux, maçonniques, sexuels, etc. A ce stade il faudra des algorithmes sophistiqués qui nous sortiront en schémas, graphiques, courbes et couleurs la nature et la structure profonde de l’entité « Guyane ».

  • FF
    31 décembre 2021

    Blablabla

  • Rubinho
    31 décembre 2021

    Sans rancune… On se détend… Bonne Année FF…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Présidentielle : la campagne en forme de revanche de Christiane Taubira

Formée de soutiens hétéroclites, vingt ans après sa première tentative à une élection présidentielle, la campagne de Christiane Taubira a débuté sous des auspices chaotiques.  C'est une ...

Jean-Michel Blanquer, ministre et ancien recteur de Guyane, a annoncé le nouveau protocole dans les écoles depuis Ibiza

Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique ...

« Une pelleteuse dans la réserve de Kaw », du jamais vu signé Stéphane Yarde

« Destruction d'un site archéologique », abattage d'arbres et destruction de savane inondée dans la réserve naturelle nationale de Kaw-Roura. Stéphane Yarde et sa compagne Vanessa Halhoul, ...

Le projet retoqué de Misiedjan, Yarde et Francillonne

L'ouverture d'un centre de formation et de perfectionnement de gardes du corps, policiers et vigiles au maniement des armes à feu est à l'étude à Concorde et soutenu par le maire de Matoury Serge ...

« Un homme pareil aux autres » : de Maran à Mgour Sarr, d’un Goncourt à l’autre

En rééditant Un homme pareil aux autres, un ouvrage méconnu de l'écrivain d'origine guyanaise René Maran, prix Goncourt en 1921 pour son livre Batouala, les éditions du Typhon permettent ...

Christiane Taubira, candidate à la présidentielle

Christiane Taubira l’ancienne ministre de la Justice, originaire de Cayenne, a officialisé sa candidature à l'élection présidentielle d'avril prochain lors d'un meeting à Lyon ce samedi 15 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube