vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Destruction de vessies natatoires d’une valeur estimée à 100 000 €

Destruction de vessies natatoires d’une valeur estimée à 100 000 €

La préfecture de Guyane informe que 100 kilos de vessies natatoires d’une valeur estimée à 100 000 € ont été détruits en fin de semaine par les services de l’Etat.

« Sous l’autorité du préfet de Région, délégué du gouvernement en mer, 100 kg de vessies natatoires séchées d’acoupas rouges et d’aiguilles ont été détruits le vendredi 15 juin 2018 à la Direction de la mer de Guyane. La valeur marchande des lots de vessies natatoires détruits, qui étaient destinés principalement au marché asiatique, est estimée à plus de 100 000 € » explique la préfecture de Guyane.

« Cette destruction s’inscrit dans le cadre de la lutte interministérielle contre les pêches illégales et fait suite à plusieurs opérations de contrôles conjoints menées aussi bien en mer que dans les colis postaux par les services de la Direction de la mer et des douanes, avec le concours de la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF) et des Forces armées en Guyane. En effet, le commerce des vessies natatoires nécessite l’obtention d’un agrément sanitaire qui ne peut être délivré que par la DAAF et doit concerner exclusivement des captures déclarées auprès de la Direction de la mer » précise la préfecture.

« La lutte contre le commerce illicite de ces sous-produits de poissons reste une priorité pour les services de l’État. Cette priorité naît de ce que le commerce illégal de ces sous-produits constitue une perte financière déterminante pour la filière, dès lors qu’elle représente jusqu’à 4 fois la valeur des poissons capturés et que ces fonds ne bénéficient pas au développement de la filière sur le territoire ».

La vessie natatoire, «cocaïne des mers»

Très apprécié notamment en Chine pour ses qualités gustatives et cuisiné en soupe, cet organe de poisson très convoité qu’est la vessie natatoire est appelé «cocaïne des mers».

En juillet 2017 un projet d’arrêté préfectoral visant à réglementer la pêche de l’acoupa rouge avait été avorté en raison de la grogne des plaisanciers regroupés en collectif (Guyaweb du 22/07/2017).

Guyaweb s’était alors intéressé au juteux marché de la vessie natatoire d’acoupa rouge qui se monnaie à des centaines d’euros le kilo au marché noir et nous révélions qu’une société guyanaise, Vert Mer Guyane, avait pour ambition la commercialisation de vessies natatoires vers le marché chinois (Guyaweb du 25/07/2017).

Puis en novembre dernier cinq personnes avaient été interpellées en Guyane après deux enquêtes ouvertes plusieurs mois auparavant sur un trafic illégal de plusieurs centaines de kilos de vessies natatoires d’acoupa rouge (Guyaweb du 27/11/2017).

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

1 commentaire

  • Francois

    bravo aux services de l’Etat de poursuivre leurs efforts pour faire éradiquer ce commerce malsain – les acoupas rouges et les acoupas aiguille doivent être pêchés légalement par des pêcheurs artisanaux pour nourrir la population guyanaise – on a bien des bons poissons au péyi, faut arrèter d’acheter des poissons congelés au Karouffe pas-lokal !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Sinnamary : l’eau du robinet déclarée impropre

La commune de Sinnamary qui compte près de 3000 habitants au dernier relevé Insee, alerte sa population que l’eau du robinet est déclarée non potable par l'Agence Régionale de Santé (ARS), sui...

Yokiendy Siffrard, le théâtre dans la peau

A 28 ans, Yokiendy Siffrard est déjà un auteur et un acteur de théâtre confirmé. Sa dernière création CATA, FRACAS ET CAETERA, coup de cœur du public au festival de Macouria en juin dernier, ...

Le défi d’éliminer le paludisme

Eliminer le paludisme sur la commune de Saint-Georges de l'Oyapock, c'est la mission que se sont lancés des chercheurs de l'Institut Pasteur et des médecins du centre hospitalier Andrée Rosemon en ...

Absence à la barre de l’ex-commandant de la brigade de gendarmerie de Régina poursuivi pour corruption sur fond d’orpaillage illégal : report du procès au 10 janvier

Le ministère public a demandé en début d'après midi au Palais de justice de Cayenne à l'ouverture du procès, en l'absence de l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Régina, Patrick Melar...

Un procès singulier pour corruption, aide au séjour et complicité d’orpaillage illégal avec, parmi les quatre prévenus, l’ancien commandant de la brigade de gendarmerie de Régina qui ne sera pas à l’audience…

C'est une affaire singulière qu'est censé examiner jeudi après-midi le tribunal correctionnel de Cayenne : avec une enquête partie tambour battant avant de traîner considérablement en longueur p...

Présidentielle au Brésil : Bolsonaro domine, Haddad remonte

Les derniers sondages en vue du scrutin d’octobre confirment la nette avance du candidat d’extrême-droite Jair Bolsonaro et montrent une rapide progression du candidat de gauche Fernando Haddad. ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions