vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Acoupa rouge: explications de Patrick Crémieux, entrepreneur de vessies natatoires

Acoupa rouge: explications de Patrick Crémieux, entrepreneur de vessies natatoires

Patrick Crémieux, dirigeant de Vert Mer Guyane, entreprise de transformation et conservation de poissons, de crustacés et de mollusques basée en Guyane et qui ambitionne d’exporter des vessies natatoires d’acoupa rouge vers le marché chinois, a donné à Guyaweb des éléments de réponses sur son projet qui permettra de «légaliser le marché de poissons et des vessies natatoires». Il s’est aussi positionné sur le projet d’arrêté préfectoral visant à réglementer la pêche de l’acoupa par les plaisanciers. Après « deux années d’études » sur son projet d’exportation de vessies natatoires séchées d’acoupa rouge, Patrick Crémieux, hommes d’affaires, propriétaire de plusieurs entreprises et de biens…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois

    bigre, cela me rappelle fort les explications fumeuses que nous entendions dans les années 2000 et qui concernaient les multiples causes supposées de la raréfaction des thons rouges en Méditerranée.
    Evisceration: peut-on clarifier ici svp – car à mon sens il est hors de question de permettre le rejet en mer d’un acoupa dont on aurait uniquement preleve la vessie: cela serait moralement insoutenable;
    Peche illegale: cela veut dire quoi « illegal »: hors quota ? hors saison ? hors zone géographique ? hors licence de pêche ?
    Attention à un commerce d’animaux sauvages et produits animaux (vessies natatoires) qui pourrait rapporter des « millions d’Euros » à une entreprise pseudo-artisanale! Ce sont ces quantités énormes de fric qui avaient rendu fous certains patrons (= armateurs) des thoniers-senneurs de Sete, Marseille, Port-Vendres, qui dépassaient terriblement les quotas pour ramener entre 2 et 3 millions d’Euros par navire et par saison – dans les années 2000 à 2008 !

  • oceaneokio

    Bonjour

    Par passion mais vendu à 400 euros le kilo.

    Bref

    • Pour 1 200 000 €, que vont rapporter les 3 tonnes de vessies natatoires, séchées, cela va faire combien d’acoupa à pécher ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Maintenue malgré le confinement, l’enquête publique sur la centrale électrique du Larivot fait déjà débat

Un arrêté du 2 avril 2020 de la Préfecture de Guyane autorise l'enquête publique sur le projet de centrale électrique du Larivot à se tenir de manière dématérialisée du 20 avril au 20 mai ...

L’épidémie s’étend en Guyane

Depuis le 4 avril, la Guyane est au stade 2 de l'épidémie du Coronavirus. Le dernier bilan épidémiologique dénombre 72 cas dont 1 en réanimation depuis le 1er avril. Suivez sur notre fil ...

Covid-19 : les requêtes en référé-liberté de l’UTG et d’un personnel soignant de l’hôpital rejetées !

Dans deux décisions que Guyaweb s'est procurées à la mi-journée, la juge des référés Marie-Thérèse Lacau a rejeté ce lundi les requêtes en référé liberté du syndicat UTG (Union des ...

Le boom de la livraison à domicile

Confinement oblige, les commerces s'adaptent et certains proposent la livraison à domicile. Une habitude essayée et vite adoptée par les consommateurs, ce qui laisse présager une continuité ...

Lutte contre le coronavirus : mais qui sont ces exemptés de la «quatorzaine» à la descente des avions en provenance d’Orly et des Antilles ?

Mais qui sont ces «personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ou (...) à la continuité de la Nation» et qui échappent à la quatorzaine à leur descente d'avion, selon un ...

Restrictions à la liberté de circuler : un arrêté du préfet avait oublié le cas des victimes de violences susceptibles d’aller porter plainte, le procureur le fait rectifier

Les mesures draconiennes prises par les autorités administratives afin de restreindre la circulation de personnes avec pour objectif de limiter la propagation du Covid-19 avaient quelque peu oublié ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube