Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Trois manifestants condamnés pour l’incendie ayant dégradé la façade de la préfecture, un syndicaliste de l’UTG condamné pour complicité, les quatre ont été conduits à la case prison

Trois manifestants condamnés pour l’incendie ayant dégradé la façade de la préfecture, un syndicaliste de l’UTG condamné pour complicité, les quatre ont été conduits à la case prison

Quatre personnes, dont deux militants actifs du mouvement de protestation de mars/avril 2017 et au moins un syndicaliste UTG, ont été condamnées jeudi, dans la soirée à de la prison ferme avec mandat de dépôt, par le tribunal correctionnel dans l’affaire du départ de feu qui avait dégradé la façade de la préfecture le 21 juillet 2020, jour d’une manifestation d’une centaine de personnes devant l’édifice public demandant à être entendues dans leurs doléances en matière de lutte anti-Covid. Richard Cimonard, Stéphane Palmot (membres de feu Les 500 Frères) et Alexander Marchener ont été reconnus coupables de « destruction ou dégradation…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

22 commentaires

  • Rubinho

    La revendication et la protestation, en prenant
    les formes extrêmes de l’intolérance, de la violence et de la destruction gratuite, dans une société démocratique, préparent et installent les dictatures bananières et les narco-colonels sanguinaires. Toutes les conditions sont réunies en Guyane, sauf, pour l’instant, les commandos armés. Mais c’est en gestation.

  • EL MATADOR

    500 Frères contre la « délinquance » ?
    Le président de la lutte contre la délinquance en prison pour incendie…
    Bravo !
    Et dire que en 2017 : 10.000 personnes avaient suivi ces gugusses…

  • lematourien

    Et ce matin, Serville les a reçus à la CTG! Va t il les soutenir? Va t’il prendre la parole publiquement sur ce sujet? Y a quand même un grand mélange des genres

  • micafleur

    Ceux qui ont dégradé l’Arc de Triomphe dont la restauration a coûté plus de 1,2 million ont eu des peines légères, à croire que l’ancienne Préfecture est hautement plus symbolique que l’Arc de Triomphe. Il vaut mieux être un braqueur en Guyane qu’un militant.Je ne partage pas tous les actes,les incivilités commis lors d’une manifestation,mais la peine est lourde.C’est une vengeance contre des militants anti-vaccin.Je me souviens de ce procureur J-L Beck qui avait fait condamner des militants soi-disant pour acte terroriste en 1996,ces personnes selon lui, avaient voulu incendier sa villa (propriété du Département) les vrais coupables n’ont jamais été punis, Profitez Mesdames et Messieurs de la justice la balle est dans votre camp,ceux qui applaudissent devraient se méfier parce qu’un jour peut-être ils passeront aussi devant un juge qui sait? L’avenir vous réserve souvent des surprises.

  • FF

    Micafleur, le procureur Beck n’a pas fait condamner (un procureur ne fait pas condamner il requiert au plus) et, en outre, il n’aurait pu diligenter de poursuites dans un dossier dans lequel il était victime (il a bien eu sa maison de fonction incendiée n’inversons pas les rôles) ensuite il y a eu des suspicions mais pas de condamnations. J’aurai bien voulu lire ce dossier pour voir les éléments à charge et à décharge et pourquoi l’enquête n’est pas allée au bout…

  • Morvandiau

    @lematourien
    Le geste de Serville – recevoir l’UTG et 500 frères – est assez stupéfiant : on dirait un chef d’état qui rappelle illico ses ambassadeurs pour bien montrer sa protestation.
    Et 2 vice-présidents qui soutiennent activement des émeutiers devant un tribunal et qui participent par leur présence, aux mouvements violents de protestation consécutifs au délibéré, c’est complètement du n’importe quoi.
    La CTG n’est visiblement plus une administration au service du territoire avec un sectarisme aussi clairement affiché et décomplexé.

  • Bello973

    Micafleur, en métropole aussi, le tarif pour une préfecture brulée c’est de la prison ferme…

    https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/puy-en-velay-prison-ferme-pour-les-4-gilets-jaunes-qui-ont-incendie-la-prefecture-7800231003

  • Bello973

    Lematourien, voici ce que Serville a dit dans FG ce vendredi à propos de cette décision de justice:

    « Cette décision soulève des frustrations et ravive des rancœurs. Je crains que certaines personnes n’aient pas envie de déposer les armes… Malgré cela je vais continuer à lancer des appels au calme. Il y a d’autres voies et d’autres moyens pour se faire entendre.

    Que les émotifs et caricaturistes ne s’emballent pas trop donc… Et encore une fois, les dizaines d’éborgnés et mutilés du mouvement des gilets jaunes, nous enviraient certainement de telles « formes extrêmes de violences ». Car pour le moment pas de sang versé, une justice qui passe, des politiques qui appaisent…, pourvu que ça dure, que la préfecture de Paris puisse encore longtemps nous envier, la qualité démocratique et civilisée de nos gestions de crises locales.

  • cunhado

    En réponse à FF, le « Serville! » a le cul entre deux chaises!

  • Morvandiau

    @Bello973
    Sauf qu’il ne faut pas oublier une chose : Serville est un soutien depuis de longue date envers ces groupuscules qui ont maintes fois démontré leur violence systémique et leur xénophobie.
    Lors de l’incendie en 2020, Serville était sur les lieux, tout comme à chaque manifestation devant la préfecture d’ailleurs.
    On va aller où avec un pompier pyromane aux doubles discours et des vices présidents qui jouent les hommes de main pour lever les émeutiers ?
    Est-ce vraiment ce que nous sommes en droit d’attendre de la collectivité territoriale, c’est à dire qu’elle soit un appareil politique militant rémunéré sur fonds publics pour s’opposer frontalement à tout ce qui représente l’Etat en Guyane, y compris en soutenant la violence ?

  • stiwistiti

    @BELLO quand on lit l’article sur la préfecture du Puy en Velay : l’incendie avait blessés 18 gendarmes et policiers, 250 000 € de dégâts. Pourtant les peines fermes sont moins lourdes qu’ici. Qu’on aime ou pas « nos rebelles », force est de constater qu’ils sont en général bien moins violents et destructeurs qu’en métropole.

    Par ailleurs en Guyane il est vraiment temps de se poser des questions sur la séparation des pouvoirs….

  • Bello973

    @Morvandiau, à moins que vous n’ayiez un léger souci avec le respect du suffrage des urnes, on ira au moins jusqu’aux prochaines élections… Encore une fois, je note juste que ces violences « systémiques » restent trés modérées et circonscrites, en comparaison de celles du mouvement des gilets jaunes… Et ce dans une région pourtant fortement touchée par le chômage (plus du double de la moyenne nationale) et les retards de développement. Peut-être que l’appel au calme de Serville et de ses vice-présidents fonctionne donc plutôt bien finalement. Vous avez l’air d’être persuadé que la situation aurait-été bien meilleure, avec des mouvements revendicatifs ayant rompu tout lien avec le politique…

  • FF

    Stiwi tu veux te poser des questions sur le manque de distance entre la majorité élue à la CTG et les agitateurs professionnels ?

  • Bello973

    @Stiwistiti. En effet, 6 mois fermes de plus si j’ai bien compté. Les avocats ont encore l’appel pour alléger les peines…

  • Bello973

    Bien avant le choix des urnes, on savait Monsieur BOUBA trés investit localement dans le militantisme syndical et sociétal. Il faudrait donc qu’une fois élu, il tourne casaque, et se distancie de ses anciens partenaires de luttes, dont l’activisme dans les milieux populaires a sans doute joué un rôle important dans la victoire de la nouvelle équipe.

  • Frog

    Oui car élu de la république.

  • EL MATADOR

    Pour les 500 frères avec le préfet, c’est 18 mois fermes.
    Pour la population avec serville, c’est 7 ans de malheur…

  • Bello973

    @Frog, tant qu’il ne balance pas de coktail molotov, vous aurez bien du mal à empêcher un élu républicain d’être aux côtés de qui, et là oú bon lui semble dans l’espace public… M.Bouba ayant été filmé à proximité des agitateurs en train de vitupérer face au général de gendarmerie, nous verrons bien si des suites judiciaires donnent raison à vos véléïtés d’ingérence dans les accointances militantes des élus. Cela m’étonnerait beaucoup tout de même. Bien évidemment il y a des précédents et des élus de la république n’ont jusqu’alors, à ma connaissance, jamais été inquiétés pour ce genre de militantisme pacifique, fut-il parfois radical au point de nécéssiter une évacuation manumilitari. Ce qui dans une démocratie me semble plutôt une bonne chose.

    https://www.bfmtv.com/police-justice/paris-l-eglise-sainte-rita-evacuee-malgre-la-mobilisation-d-elus-de-droite_AV-201608030078.html

  • catilini

    Je ne suis pas persuadée que la préfecture ait été à 2 doigts de brûler. Les mules, un peu quelque part transport de merde poison, ne sont pas emprisonnées, ais devoir faire autrement agressions diverses et variées quasiment jamais de prison ferme. Je n’accorde pas nécessairement crédit à ce qui a été fait. J’ai choisi de ne pas être vaccinée, cela m’interdit un accès à l’hôpital dont j’ai besoin. Biensur entre justice et pouvoir politique il n’y a, hélas, pas de séparation. Vous trouvez normal qu’en France métropolitaine soit envisagé, discuté la possibilité du recours à l’état d’urgence sanitaire dont nous ne sommes nous, ici, jamais sortis?

  • catilini

    J’ai envie d’être tranquille, pour vivre heureux vivons cachés. Je remercie ceux qui ne vivent pas cachés, même si les méthodes ne me conviennent pas vraiment. En même temps, se faire entendre ça n’est pas évident. Tout ça m’agace, les leçons de morale des uns et des autres. Zut. J’ai bien entendu ceux qui en Martinique ou en Guadeloupe ne sont peut-être pas favorables au vaccin mais qui racontent leurs hôpitaux qui sont dépourvus de moyens, en lits, en personnel et en tout, un peu comme nous ici où il y a des services où jamais nous n’aurons de rendez-vous parce que carence de médecins, spécialistes…Je remercie ceux qui s’engagent là où j’ai choisi, sinon par feignantise, par souci de tranquillité, de discrétion, de rester dans mon jardin. Je haïs profondément cet hôpital de Cayenne où l’accueil est agréable mais les savants (certains médecins) sont arrogants. Alors oui, les secrétaires, femmes qui font l’entretien et aide soignantes ont un peu raison d’être pas contentes et c’est un peu tout partout comme ça. Désaccord interdit. Il n’y a pas que des imbéciles excités qui refusent le vaccin. Où sont les témoignages de médecins qui refusant ce vaccin vont arrêter d’exercer? Ce sont des médecins, ce ne sont pas des excités, quelle place pour leur parole? Évidemment il y a un moment où ça dégénère. Il y a quand même un déséquilibre dans la parole qui a été accordée à certains mais pas à d’autres. Il y a suffisamment de controverses qui ne sont pas des paroles d’hurluberlus . Où sont les paroles des soignants? Nous sommes en Guyane, en métropole les soignants sont confrontés au même problème. Peut-être suis-je une imbécile stupide mais j’ai entendu des choses sincères et honnêtes dites par des personnes qui refusent le vaccin et le pass sanitaire. Pourquoi, ici en Guyane il y aurait les pros et les contre et les contre seraient des abrutis? En l’occurrence violents mais il n’y a pas d’espace de paroles, alors oui fais toi entendre comme tu peux. À ceux qui remettent en cause le changement de présidence de la ctg, acceptez la voix des urnes..

  • FF

    Au contraire Catilini en Guyane jusqu’ici ce sont les personnes de la société civile favorables à la vaccination qu’on a très peu entendues. Les militants antivax et les militants opposés à l’obligation vaccinale pour les soignants se mettent en scène tous les jours sur les réseaux sociaux. Ce type d’appel est tout récent https://www.guyaweb.com/actualites/marc-monthieux-il-y-a-ce-mot-dordre-majoritaire-on-ne-veut-pas-etre-vaccine-on-a-tout-compris-il-ne-faut-pas-baisser-pavillon-parce-que-certains-parlent-fort/

  • lematourien

    @Catimini…a l hôpital de Cayenne c’est plutôt l accueil qui est déplorable. ..les médecins et infirmiers sont plutôt efficace, jamais vu d arrogance au contraire. ..

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Comment la Cour a justifié la condamnation des 4 manifestants à 18 mois ferme avec maintien en détention

Stéphane Palmot, Alexander Marchener, Richard Cimonard respectivement président, 1er vice-président et second vice-président du collectif des 500 Frères contre la délinquance ont vu leur peine...

Vivement Lundi !

Après vingt mois d'attente, le couvre-feu devrait être levé lundi 29 novembre en Guyane. Seules les discothèques resteront fermées. Le masque en public sera toujours obligatoire ainsi que le ...

Guyane : l’économie résiste au Covid-19

Vingt mois après le début de la pandémie, l’économie guyanaise fait preuve de résilience. Maintenues en vie par les aides massives, les entreprises entrevoient désormais une reprise de ...

Peines alourdies pour les quatre militants du Mayouri Santé Guyane

Dix-huit mois de prison ferme pour les quatre manifestants reconnus coupables d'avoir incendié la façade de l'hôtel préfectoral, interdiction d'exercer dans la fonction publique et trois ans ...

Juan Branco : l’un des avocats des 4 manifestants guyanais appelé en renfort en appel, mis en examen pour viol à Paris

L'information a été révélée par le journal Le Point ce mercredi matin confirmée par l'AFP en début d'après-midi : appelé en renfort en instance d'appel dans le dossier des 4 manifestants ...

Le secteur de l’île de Cayenne et celui des Savanes passent sous le taux d’incidence de 100, le littoral Ouest se stabilise à 39

Guyaweb a pris connaissance du PSI (Point de situation interne) des épidémiologistes de l'ARS. La situation continue à baisser : le taux d'incidence moyen en Guyane est tombé, la semaine ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2021 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube