Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Marc Monthieux : «Il y a ce mot d’ordre majoritaire : on ne veut pas être vacciné, on a tout compris (…) Il ne faut pas baisser pavillon parce que certains parlent fort»

Marc Monthieux : «Il y a ce mot d’ordre majoritaire : on ne veut pas être vacciné, on a tout compris (…) Il ne faut pas baisser pavillon parce que certains parlent fort»
L'appel à la vaccination s'étend selon le membre du MDES

C’est un son de cloche inédit et singulier lancé cette semaine en Guyane : un appel à la vaccination contre le Covid-19, émanant d’un regroupement de personnalités locales, notamment du MDES (Mouvement de décolonisation et d’émancipation sociale) et du syndicat UTG (Union des travailleurs guyanais) mais aussi de la part de personnels de santé en Guyane (médecins, sages-femmes, pharmaciens) entre autres membres de la société civile et quelques élus venant s’y greffer. 42 personnes ont lancé l’appel initial lundi, elles étaient 94 au total mercredi. Membre du MDES et consultant d’entreprises, ancien conseiller régional d’opposition lors du mandat de Rodolphe…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

7 commentaires

  • cabot

    Et oui en terme simple, pour combattre l’Etat, s’opposer à ses décisions, proposer des changements il vaut mieux ne pas risquer d’être malade, infecté.
    Le combat il est contre le Virus Covid 19, c’est en ce sens que l’appel des 94 actuels doit être compris, ce qui n’empêche pas d’avoir des opinions divergentes de la conduite des affaires gouvernementales en Guyane.

  • PapaouT

    Enfin, un appel à la vaccination de la part de personnalités locales.
    Fallait-il attendre autant (de semaines, d’hospitalisations et de morts) pour comprendre ce que les responsables sanitaires nous rabâchent depuis des mois ?
    Mais mieux vaut tard que jamais.
    Il manque cependant trop de noms. Faut-il tant de courage pour souscrire à cette démarche ?
    C’est une question de vie ou de mort pour trop de futurs malades et pour l’économie d’une bonne partie de la Guyane.
    J’espère que cet appel sera repris par beaucoup d’autres et qu’il sera entendu par une majorité des 67% qui ne sont pas encore vaccinés.
    Alors Madames et Messieurs, nos personnalités guyanaises, un peu de bon sens…
    Il faut le dire haut et fort : on ne s’en sortira pas sans une vaccination massive.

  • Bello973

    Ben oui. Jamais facile d’aller à rebrousse poil de l’opinion, surtout lorqu’elle est majoritaire. Et par,exemple, même avec désormais 80% de vaccinés, le gouvernement n’a toujours pas le courage politique de rendre la vaccination obligatoire pour tous, par peur de l’impopularité…

  • Catzel

    Enfin le bon sens l’emporte mais des vies perdues par la bêtise de certains. Il faut rattraper le retard…

  • Fred

    PapaouT, l’immunité de groupe avec des rappels tous les 6 mois, ça risque d’être compliqué et surtout inutile vu que le monde entier ne sera pas vacciné.

    Que le regroupement de personnalités locales persuadent plutôt les gens à comorbidités de se faire vacciner.

    70% de la population à moins de 40 ans, cette population ne risque pas grand chose, le vaccin n’est d’ailleurs pas obligatoire. Arrêtons la psychose et soyons pragmatiques.

  • FF

    C’est un sophisme ça Fred… Pourtant cela a été expliqué…

  • Fred

    FF, ou est elle mon erreur ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

1ère circonscription : une union des gauches incomplète 

Si La France insoumise est à l’initiative de l’union de la gauche pour les élections législatives de juin à l’échelle nationale, elle est pour l’instant absente de l’alliance qui prend ...

1er tour des Législatives : dépôt des candidatures du 16 au 20 mai

Alors que la Guyane compte des candidatures de toutes parts, on connaitra d’ici à cette fin de semaine, la liste officielle des candidat.es aux élections législatives des 11 et 18 juin. En effet,...

« Les solutions fondées sur la nature pour ralentir l’érosion côtière des îles ne suffiront pas »

Professeure de géographie à l'Université de la Rochelle, Virginie Duvat est aussi l'une des autrices des 5e et 6e rapports d'évaluation du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur ...

Covid : deux nouveaux décès

Le Point épidémiologique régional publié hier jeudi 12 mai par Santé Publique France indique qu’en Guyane « la situation épidémiologique de la Covid-19 est globalement stable depuis près ...

Un vraisemblable avion de drogue trouvé incendié au Suriname

Un avion incendié a été découvert dans la région de Goliath dans le district de Sipaliwini, annonce Starnieuws dans son édition du 8 mai (voir ce lien). Sipiliwini est l'un des dix districts ...

Trois prochains procès d’orpailleur : Gauthier Horth, Robert Eda, Benoit Boulhaut avec ou sans l’ONF et Guyane Nature Environnement dans la bataille…

Gauthier Horth le 9 juin, Robert Eda le 23 septembre et Bernard Boulhaut and co le 24 novembre, les procès de patrons opérateurs miniers vont se succéder ces prochains mois. Explications. Un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube