Dimanche 19 Mai

Projet d’évolution statutaire : le Congrès des élus fixé au 6 mai

Projet d’évolution statutaire : le Congrès des élus fixé au 6 mai

Le Congrès des élus, qui doit se pencher sur le projet d’évolution statutaire de la Guyane, a été fixé au samedi 6 mai par une assemblée plénière extraordinaire de la Collectivité territoriale de Guyane ce mardi. Maires, parlementaires et élus territoriaux auront à valider la méthode engagée avec le gouvernement et l’avant-projet politique d’évolution institutionnelle.  

Cette fois-ci, les élus de la Collectivité territoriale de Guyane ont pu se mettre d’accord sur une nouvelle date pour le prochain Congrès des élus. Après le couac de jeudi dernier et le boycott de l’opposition ayant entraîné l’ajournement de la séance faute de quorum, une nouvelle assemblée plénière (AP) extraordinaire qui s’est donc tenue ce mardi 11 avril a arrêté la date du Congrès des élus au samedi 6 mai.

Dans un peu plus de trois semaines, d’après l’ordre du jour également scellé ce mardi par les élus, le Congrès aura à réaffirmer la posture des élus guyanais avec la validation du PV du Congrès du 26 mars 2022, date de relance du processus d’évolution statutaire ; à analyser et valider le projet politique en amendant et entérinant l’avant-projet de document d’orientations, soit les travaux du Copil ; à approuver l’accord de méthode négocié en janvier avec le gouvernement.

Initialement prévu le 25 mars, puis le 15 avril, le Congrès des élus avait été reporté à l’issue de la dernière séance de travail du Copil le 29 mars au vu des questions de fond soulevées par les autorités coutumières et de leur refus du Sénat coutumier tel qu’il est présenté dans l’avant-projet de document d’orientations.

Un sujet qui a aussi fait débat ce mardi en AP, notamment soulevé par la conseillère territoriale d’opposition Isabelle Patient (groupe Unis et engagés pour notre territoire) et par Muriel Briquet, conseillère territoriale de la majorité (Changer d’Air). Les deux élues ont alerté sur les risques de désaccord qu’une question de fond non encore traitée pourrait provoquer lors d’un Congrès des élus censé affirmer l’unité des élus guyanais sur le processus d’évolution statutaire.

Désireux « d’avancer un pas après l’autre« , le président de la CTG Gabriel Serville a en réponse insisté pour qu’une date soit quand même arrêtée pour le Congrès, dont le rôle sera justement « d’amender des travaux qui ne sont pas encore finis« . D’après Roger Aron, l’élu délégué à l’évolution statutaire, en plus du Sénat coutumier, les sujets du « corps électoral et de l’Europe, moins aboutis« , devront être tranchés par les élus lors du Congrès.

Photo de Une : un seul point était à l’ordre du jour de l’assemblée plénière extraordinaire de la CTG ce mardi, à savoir fixer une date pour le prochain Congrès des élus © DR

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

1 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Gémima Joseph sort encore un bon chrono en Martinique sur le 100 m en 11 s 07, fatiguée elle n’a pas doublé avec le 200 m

Gémima Joseph, 22 ans et demi, a réalisé ce soir au meeting international de la Martinique, son deuxième chrono sur 100 mètres en 11 s 07 (les minimas olympiques qu'elle avait déjà réalisés ...

Saint-Laurent du Maroni : les enjeux de la future ville la plus peuplée de Guyane

En 2030, Saint-Laurent du Maroni, qui n'était encore qu'un bourg de quelques milliers d'habitants dans les années 1970, devrait devenir la ville la plus peuplée de Guyane avec près de 130 000 ...

Epidémie de paludisme sur le littoral, du jamais-vu depuis 15 ans

Avec 340 cas en 2023 et 264 sur les quatre premiers mois de 2024, la Guyane n'avait pas connu d'épidémie de paludisme aussi intense depuis plusieurs années. Avec comme particularité la présence ...

Open bar à Degrad-des-Cannes : pas de scanner pour conteneurs avant 2025 a dit le préfet Poussier

Les trafiquants ne vont pas attendre, au plus tôt 2025, que le scanner à conteneurs soit enfin installé à Degrad des Cannes Ils utilisent déjà ce petit port tranquille pour écouler de la ...

Quatre morts en Nouvelle-Calédonie, l’état d’urgence décrété par le gouvernement

Alors que l'archipel est sous tension depuis plusieurs jours dans le contexte de l'adoption d'une réforme constitutionnelle portant sur l'élargissement du corps électoral du Caillou, le bilan ...

Le procureur Le Clair nommé comme magistrat de liaison en Italie et à Malte

Le procureur Yves Le Clair quitte la Guyane. Il est nommé en Italie et à Malte « comme magistrat de liaison » confie une source bien informée. Il a 57 ans. Sur son affectation au Vatican...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube