Lundi 24 Juin

Publicité Guyaweb

Evolution statutaire : projet politique validé, Congrès des élus reporté

Evolution statutaire : projet politique validé, Congrès des élus reporté

Réuni mercredi, le Comité de pilotage (Copil) a validé les modifications apportées au document d’orientations, le premier jet du projet politique d’évolution statutaire de la Guyane. Sans toutefois régler la question de fond, soulevée samedi 25 mars, de la représentation des autorités coutumières et de la coutume au sein de la future collectivité autonome. Une épine dans le pied du projet Guyane qui a conduit le président de la Collectivité territoriale de Guyane à acter pour la deuxième fois un report du Congrès des élus initialement prévu le 25 mars, puis le 15 avril. Prendre son temps pour soumettre la…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

4 commentaires

  • Frog

    Yvanne Goua sortie de nulle part, autoproclamée « représentante du peuple » au sein du Copil,
    se permet de juger qui est légitime, même si c’est un chef coutumier ? A t’elle un jour été élue?
    Future ministre du gouvernement peyi ? En Guyane le carnaval est permanent !

  • khunsha973

    Madame Goua pourrait-elle préciser qui est légitime et qui ne l’est pas ? Je sens que le corps électoral va être réduit….

  • Serenite

    Deux créoles qui disent à des bushinengues et à des autochtones que leur conseil n’est pas légitime pour représenter les autorités coutumières ! J’aimerais bien voir la tête du président et du vice-président en entendant ces propos….
    Mais même au sein de la communauté autochtone, il n’y a pas d’entente sur la légitimité de groupe qu’ils ont eux-mêmes créés cf. épisode de « l’ex » FOAG.
    Au-delà des questions identitaires, ces épisodes de divisions montrent une seule chose : nous ne sommes que des êtres humains les uns les autres avec nos défauts et nos qualités. Il est vain de croire pouvoir se recroqueviller sur des représentations humaines baser uniquement sur la communauté….heureusement !

  • Bello973

    Un tel enjeu ne devrait pas être laissé à l’appréciation du juridisme coincé de l’AMO.
    Car il n’y rien de bien compliqué à l’idée qu’une instance coutumière faisant l’objet d’un suffrage reposant sur l’administration coutumière (usage collectif, chefferies) de certains zones de droit d’usage, puisse avoir un réel droit de véto sur les lois péyi présidant à l’administration de ces ères spécifiques. Cette mécanique n’a rien d’invraisemblable. Ce sénat coutumier avec pouvoir décisionnel devrait être une évidence et une formalité. Le vrai débat devant ensuite surtout porter sur la détermination des zones en question.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Il y aura un 5ème juge d’instruction à la rentrée, une femme

Une délégation d'une petite dizaine de futurs magistrats métropolitains était dans les murs de la Cour d'appel ce vendredi. Parmi ceux-ci, une juge d'instruction supplémentaire. C'est une ...

Fête de la musique : l’association Nomade veut mettre le feu à la Poudrière

Six heures de concert, une quarantaine d'artistes, un lieu patrimonial... Pour l'édition 2024 de la Fête de la musique qui se déroule ce soir, l'association Nomade a vu les choses en grand et ...

David Rousselin avait gravi les échelons de l’armée, de mécano à adjudant, il encourt 3 ans de prison dont 18 mois ferme, il a été pris à Matoury avec 27 kg de cocaïne dans sa valise

Le 12 juin 2015, David Rousselin 42 ans s’apprête à s’envoler à bord d’un Airbus militaire au départ de l'aéroport de Matoury  à destination de Paris - Charles-de-Gaulle.  Mais 27 kilos...

Bruno Pépin a des ennuis : 30 000 euros d’amende requis par le parquet général contre l’intéressé pour détournement de fonds publics, atteinte à l’égalité des marchés, poursuite irrégulière de ses fonctions

Bruno Pépin a des ennuis. Il est né à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, le 15 octobre 1961. Il est prévenu d'avoir à Saint-Georges, chargé d'une mission de service public, en sa qualité de ...

Dans les coulisses des législatives

Pour garantir le bon déroulement du scrutin législatif et l'égalité entre les candidats, les services de l'Etat se mobilisent en mettant notamment sous pli les professions de foi et les bulletins ...

Législatives : qui sont les dix candidat.es en Guyane ?

La clôture officielle des actes de candidatures pour les élections législatives, hier à 18h, permet d'y voir un peu plus clair en vue du scrutin anticipé des 29 juin et 6 juillet. Dix candidats, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube