Samedi 02 Mars

Publicité Guyaweb

Evolution statutaire : projet politique validé, Congrès des élus reporté

Evolution statutaire : projet politique validé, Congrès des élus reporté

Réuni mercredi, le Comité de pilotage (Copil) a validé les modifications apportées au document d’orientations, le premier jet du projet politique d’évolution statutaire de la Guyane. Sans toutefois régler la question de fond, soulevée samedi 25 mars, de la représentation des autorités coutumières et de la coutume au sein de la future collectivité autonome. Une épine dans le pied du projet Guyane qui a conduit le président de la Collectivité territoriale de Guyane à acter pour la deuxième fois un report du Congrès des élus initialement prévu le 25 mars, puis le 15 avril. Prendre son temps pour soumettre la…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

4 commentaires

  • Frog

    Yvanne Goua sortie de nulle part, autoproclamée « représentante du peuple » au sein du Copil,
    se permet de juger qui est légitime, même si c’est un chef coutumier ? A t’elle un jour été élue?
    Future ministre du gouvernement peyi ? En Guyane le carnaval est permanent !

  • Khunsha973

    Madame Goua pourrait-elle préciser qui est légitime et qui ne l’est pas ? Je sens que le corps électoral va être réduit….

  • Serenite

    Deux créoles qui disent à des bushinengues et à des autochtones que leur conseil n’est pas légitime pour représenter les autorités coutumières ! J’aimerais bien voir la tête du président et du vice-président en entendant ces propos….
    Mais même au sein de la communauté autochtone, il n’y a pas d’entente sur la légitimité de groupe qu’ils ont eux-mêmes créés cf. épisode de « l’ex » FOAG.
    Au-delà des questions identitaires, ces épisodes de divisions montrent une seule chose : nous ne sommes que des êtres humains les uns les autres avec nos défauts et nos qualités. Il est vain de croire pouvoir se recroqueviller sur des représentations humaines baser uniquement sur la communauté….heureusement !

  • Bello973

    Un tel enjeu ne devrait pas être laissé à l’appréciation du juridisme coincé de l’AMO.
    Car il n’y rien de bien compliqué à l’idée qu’une instance coutumière faisant l’objet d’un suffrage reposant sur l’administration coutumière (usage collectif, chefferies) de certains zones de droit d’usage, puisse avoir un réel droit de véto sur les lois péyi présidant à l’administration de ces ères spécifiques. Cette mécanique n’a rien d’invraisemblable. Ce sénat coutumier avec pouvoir décisionnel devrait être une évidence et une formalité. Le vrai débat devant ensuite surtout porter sur la détermination des zones en question.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Deuxième round judiciaire pour le policier Rubichon : a-t-il violé Natasha, mule guyanienne, dans le commissariat ?

En juin 2022 , en première instance, le parquet avait demandé « 5 ans d'emprisonnement pour agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction ». Après en ...

PPI : vote de « confiance » pour la majorité Serville

Les élus territoriaux ont adopté, jeudi 29 février en Assemblée plénière, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028, un document de prospective économique pour porter les...

« 18 ans de réclusion criminelle » pour Nathan Lahondes qui a tué au fusil son récent colocataire Valcker Miranda Dos Santos : trois balles dans la tête à courte distance

C'est un procès exceptionnel qui a eu lieu devant la Cour d'assises de Cayenne du lundi 26 février au mercredi 28. Une photographie d'un pan de la jeunesse guyanaise sans idéal véritable et ...

La CTG pousse pour récupérer la compétence minière et la délivrance des titres

C'est l'une des principales informations de la table ronde "Enjeux aurifères : Bilan et perspectives" qui s'est tenue mercredi 28 février en préfecture en présence des services de l'Etat, des ...

CTG : ce que contient la Programmation pluriannuelle d’investissements 2024-2028

Annoncée depuis plusieurs mois à un niveau d'investissements jamais atteint, la Programmation pluriannuelle d'investissements (PPI) 2024-2028 de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) sera ...

Procès en appel Gold’or : le délibéré à nouveau prorogé

La décision dans le procès en appel de la société minière Gold'or, poursuivie pour atteinte environnementale en 2018 de la crique Kokioko près de Mana, a de nouveau été repoussée ce mardi 27 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube