Vendredi 12 Juillet

Législatives 2024 : la gauche en tête, devant le camp présidentiel et le Rassemblement national

Législatives 2024 : la gauche en tête, devant le camp présidentiel et le Rassemblement national

D’après les premiers résultats provisoires du second tour des élections législatives, l’alliance de gauche du Nouveau Front populaire arrive en tête du scrutin et devance la majorité présidentielle. Le Rassemblement national, arrivé en tête du premier tour, ne se place que troisième. Néanmoins, aucun des trois blocs n’a obtenu de majorité absolue à l’Assemblée. La question du futur gouvernement reste entière. Le Premier ministre, Gabriel Attal, a annoncé qu’il remettrait lundi sa démission au chef de l’Etat.  Le front républicain organisé durant l’entre-deux-tours par la gauche et la majorité présidentielle aura eu raison des ambitions politiques du Rassemblement national. Le…

La suite de cet article est réservée aux abonné(es).

Rejoignez-nous et faites vivre l’information d’intérêt général et de qualité. Restez bien informés et accédez à nos informations, reportages, enquêtes et analyses, à lire nulle part ailleurs !

Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous


Lisez la suite pour 1€

Je m'abonne

38 commentaires

  • Bello973

    A Mayotte, avec un taux d’immigration avoisinant les 50%… on s’explique que les électeurs mahorais aient succombé aux sirènes de l’extrême-droite. Mais l’Ile de la Réunion, avec un taux d’immigration inférieur à 3%, l’un des plus bas de toute la France… Un taux par exemple dix fois inférieur au notre (1/3 de population immigrée en Guyane)…En plus du candidat élu, le RN était présent au second tour sur les 7 circonscriptions et il atteint ou dépasse ce soir les 40% dans 5 circonscriptions. Pourquoi un aussi grand penchant pour le parti prônant la préférence national, dans cette région d’outre-mer? Au vu de ce résultat si tristement tangible dans les urnes, la Réunion semble objectivement être de loin le territoire ultramarins comportant la population la plus massivement encline à l’affirmation d’une forme de xénophobie gratuite, sans corrélation rationnelle avec cette pression migratoire que fustigent tant et tant MLP et Bardella au national? Courage et soutien néanmoins aux élus du NFP et aux réunionnais qui eux ont su résister. Ils vont en avoir sacrément besoin.

  • Patoche

    Quelles belles conclusions encore de notre politologue des chiottes…vraiment, Pascal Praud vous attend.

  • Bello973

    Vous arrivez à avoir suffisamment de pif pour déceler que « les créoles sont xénophobes » ou que les guyanais le sont en général, mais vous êtes visiblement dans le déni face au drame de cette extrême-droitisation de la Réunion, pourtant révélé par les urnes. Votre odorat est-il vraiment si fiable madame pipi?

  • Bello973

    Et quel faux-culs, il a peu ça félicitait M.Reuge pour ses articles, or justement celui-ci ne dit absolument rien sur nos deux députés « soutiens de xénophobes/racistes/dictateurs ». Il y a comme une couille dans le potache quelque part, en terme de clairvoyance. Soit c’est le représentant local de l’AFP qui nous désinforme, soit c’est madame pipi qui a encore ses vapeurs…

  • Patoche

    Mais oui mais oui mon roi de la pissotière…bisous tout doux !

  • Bello973

    Emmanuel Tjibaou, le fils de Jean-Marie, est donc élu député. Son frère est actuellement incarcéré en métropole suite aux événements en Nouvelle Calédonie. Selon les explications de madame pipi, comme c’est un indépendantiste c’est aussi par nature un xénophobe,…un de plus investissant l’assemblée nationale. Décidément, comme le dit la chanson, madame pipi a bien des ennuis.

  • le Jaguar

    Bello, ça démontre juste que votre analyse consistant à considérer que le vote RN est juste liée au taux d’immigration est erronée, voir simpliste, la situation de la Guyane que vous citez en est justement le contre-exemple. Il est tout aussi simpliste et facile d’affirmer que les électeurs RN seraient tous xénophobes. Il faut sans doute creuser un peu plus.

  • Bello973

    Jaguar, le RN est-il oui ou non un parti xénophobe ?

  • Patoche

    Il est sourd le roi des chiottes ? Creuser un peu plus qu’on dit…la complexité c’est pas votre fort dans les analyses. Roi des chiottes, analyse de m…..lol.

  • Bello973

    Et une fois de plus, l’on peut en effet creuser et se fier à des travaux allant un peu au-delà des capacités urinaires de madame pipi…

    « On insiste aujourd’hui beaucoup, dans les commentaires publics, sur la marginalisation économique et sociale vécue par les électeurs du RN, sur leurs expériences de classe douloureuses. Bien sûr, cette dimension est réelle et ne peut être évacuée. Mais si on ne parle que de cela, on ne comprend qu’à moitié le vote RN. Sur le terrain et statistiquement, le racisme s’impose assez vite comme un incontournable empirique. Alice Diop a raison de parler d’éléphant dans la pièce. Le racisme continue d’être un élément central dans le vote RN. »
    (Félicien FAURY – Alternatives Économiques – 2024)

    Rattaché au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales, le sociologue et politiste Félicien Faury travaille sur l’extrême droite. Il est l’auteur de Des électeurs ordinaires. Enquête sur la normalisation de l’extrême droite (Seuil, 240 pages, 21,50 euros), un ouvrage adossé à une enquête de terrain de six ans (2016-2022), qui analyse l’implantation électorale et partisane du Front national, puis du Rassemblement national (RN), dans un territoire du sud-est de la France. (Le monde)

  • Bello973

    Et pour ceux qui n’aiment pas lire…Le sociologue est très facile à écouter. Et lui parle avec 6 ans d’enquête de terrain derrière lui.

    https://www.youtube.com/watch?v=9TOXCJtN9A4

    Difficile de se réfugier aussi facilement dans le déni, l’excuse ou le relativisme… Car comme il l’explique, la colonne vertébrale du discours RN depuis quarante ans, c’est la préférence nationale et donc le rejet de l’immigration…Et cela tous les électeurs votant pour ce parti l’ont parfaitement identifié et intégré et en valident le postulat. C’est bien un vote avant tout xénophobe…quels que soient ensuite les autres ressorts mobilisés en parallèle…rejet des élites, déclassement culturel, précarité économique, mépris de classe, …etc. Au final revient toujours l’immigré bouc émissaire. Encore cette même erreur de l’exclusion interprétative, là où l’ambivalence cumulative coule pourtant assez facilement de source. Le principe de parcimonie c’est toujours pour les autres… Facile de stigmatiser les créoles ou les guyanais, moins facile d’admettre que le racisme et la xénophobie rongent profondément et largement la société française dans sa globalité.

  • Patoche

    Plus complexe on vous dit…en plus c’est votre auteur et d’autres. Il a du mal à comprendre le la maçon ?

    « La sociologie du vote FN/RN a montré qu’il est difficile de parler d’un électorat homogène et qu’il est plus juste de souligner qu’il existe une pluralité d’électorats rassemblés dans un «conglomérat». »

    https://www.slate.fr/story/256281/rassemblement-national-ascension-normalisation-pouvoir-front-le-pen-sociologie-politique-france-rn-f

  • Patoche

    Le problème c’est que vous ne creusez rien. Vous trouvez, comme à votre habitude, un auteur sérieux qui semble, dans un essai, aller dans votre sens. Vous ne prenez même pas la peine de préciser que son étude a porté sur une région seulement en France : le sud-est.
    Franchement arrêtez de citer des propos que vous décontextualisez…vous ne rendez pas hommage aux gens que vous citez et en plus, ça montre votre incapacité à prendre un peu de recul sur des travaux qu’au final, vous ne comprenez pas. A part de la poudre aux yeux qui passent peut-être pour certains, ce n’est aucunement creusé ni sérieux.

    Le vote RN n’a pas le même sens et les mêmes origines dans le sud-est ou sans le nord par exemple.

    Mais bon, déjà écrit ici…trop compliqué à comprendre pour vous et puis le roi des chiottes reste en son royaume. Bisous tout doux !

  • le Jaguar

    Du coup, expliquez-nous pourquoi l’électorat RN est si bien implanté à la Réunion.

  • Patoche

    @le Jaguar : Je ne sais pas si votre question s’adresse au roi des chiottes ou à moi mais le problème encore et toujours sur les commentaires c’est l’impossibilité de développer des idées ou opinions de fond. Soit on fait comme pimpim ; des tonnes de citations qu’on ne comprend même pas mais qui plaisent parce qu’elles vont dans notre sens ; soit on fait le bon mot pour vanner.
    Ce sont les techniques de pimpim le maçon…
    Après, si le fond intéresse réellement, pourquoi pas échanger ? Mais il ne faut pas que soit dogmatique. La recherche ne débouche pas sur une vérité mais sur des consensus qui font éventuellement émerger une ou des vérités. Un consensus c’est déjà être d’accord sur les termes, sur la méthodologie, etc. C’est quelque chose qu’on ne peut pas comprendre si on n’a jamais connu le monde universitaire et de la recherche. C’est pourtant la base où qu’on soit dans le monde.
    Tout dépend donc du domaine de recherche. Mais c’est évident qu’en politique, en sociologie, en économie…il y a autant de chercheurs, d’experts, de spécialistes que d’avis, d’essais. Les consensus dans ces domaines sont très durs à faire émerger. Il y a différentes écoles, courants de pensées. Alors jouer les moralisateurs comme le roi des chiottes n’a aucun sens. Et du coup le fond n’a plus aucun intérêt. On reste juste sur ses opinions et basta.

    Voilà pour le préambule.

    Maintenant pour La Réunion, pardonnez moi mais quand vous dites « si bien implanté »…on parle de quoi ? La Réunion compte sept circonscriptions et une seule a été remportée par le RN…je trouve que le « si bien implanté » n’est pas vraiment adéquat. Si ce n’est à considérer qu’un député RN a été élu et que c’est une première ? Et alors ? Sur sept circonscriptions ? Et si on rentre dans le détail des voix, on peut vraiment relativiser. Mais c’est pas bien important au final car si on veut juste dire : un premier député RN en outremer et bien on reste là dessus.
    On oubliera également sans souci que La Réunion est pourtant un territoire historiquement bien plus communiste que beaucoup d’autres territoires ce qui, si on veut bien le comprendre explique pourquoi s’est opéré un basculement dans le temps vers l’extrême droite.
    C’est le même phénomène dans le Nord ou l’Est de la France. Des régions historiquement communistes qui sont passées au fil du temps d’un extrême à l’autre et ce, pour des raisons bien différentes du Sud-Est.
    Si on refuse d’entendre que la xénophobie n’est pas que le fait du RN, on ne peut pas avancer. Les indépendantistes, n’en déplaise au roi des chiottes, sont très sectaires également. Sectaires, identitaires, xénophobes, pardonnez mais on est bien sur la même idée.
    Ici ou ailleurs en France…il faut l’entendre et ce n’est pas coller une étiquette de soutien ou d’investiture d’une coalition de gauche qui changera quoi que ce soit. Tant mieux si on est content de dire que nos députés guyanais sont NFP mais quand on regarde un peu leurs actions on peut quand même douter largement de leur humanisme. Du moins à l’égard des étrangers sur le territoire guyanais.
    C’est bien pour cela que je dis régulièrement que ce site c’est avant tout un terrain d’échange de blagues sur l’actualité et absolument pas un espace de discussion posée. Passer son temps à citer les uns ou les autres d’un site à un autre ça laisse perplexe.

    D’ailleurs, il suffit de voir comment sont traités dès le début les opinions contraires à FF ou Bellod. Ce n’est pas étonnant qu’après les commentateurs souhaitent juste rigoler ou jouer la provocation.
    Si les deux seules personnes habilitées à commenter méprisent les autres opinions, on est mal barré niveau ouverture d’esprit. D’un côté, zéro professionnalisme et de l’autre, aucun recul sur ses propres opinions face à celles des autres le tout teinté de mépris et condescendance.
    J’en profite pour dire au roi des chiottes que j’ai eu l’occasion de discuter de vive voix avec Monsieur Reuge et que je n’ai pas manqué de lui poser les questions sur nos bons députés. Ce qui ne change rien à la manière dont sont écrits ses articles qui sont bien ficelés et bien plus intéressants que d’autres d’une manière générale.

  • Morvandiau

    La situation Guyanaise devrait être celle qui mobilise toute l’attention et analyse des sociologues !
    Car celles et ceux qui votent pour des députés indépendantistes (mal) classés à gauche, votent également pour le RN, dont le programme est loin d’être conforme aux aspirations indépendantistes du MDES.
    En 2022, en Guyane c’est près de 22 000 votes pour MLP.
    Pour le second tour de ces législatives, ce sont en tout 22 700 voix que Castor et Rimane ont rassemblé.
    La coïncidence des chiffres n’est pas un hasard, et elle est frappante !
    D’ailleurs, le candidat RN local et sa suppléante, militaient sacrément à gauche il n’y a pas si longtemps.
    On ne peut que conclure à une certaine porosité entre cette gauche Guyanaise et l’extrême droite nationale. Une gauche Guyanaise qui a souvent des postures xénophobes, identitaires, et qui n’a pas de problème de conscience à s’accoquiner publiquement avec des racialistes.
    Difficile de dire qu’elle est diamétralement à l’opposé du RN, contrairement à la gauche nationale.
    Il y a donc plus de 22 000 électeurs Guyanais dont le cœur balance entre MDES et RN.
    Rien de surprenant, 2 idéologies basées sur le populisme, le complotisme de persécution, le remplacement identitaire ne peuvent que se confondre en fonction des scrutins nationaux ou locaux.
    Par contre, on peut se douter que l’autonomisme et l’indépendantisme n’est probablement pas l’idéologie qui amène ces électeurs à voter MDES et RN.

  • le Jaguar

    La question s’adressait à Bello qui a écrit dans son premier message :  » En plus du candidat élu, le RN était présent au second tour sur les 7 circonscriptions et il atteint ou dépasse ce soir les 40% dans 5 circonscriptions »

  • Patoche

    Désolé le Jaguar alors pour le pavé…
    Ceci dit, malgré notre oracle de malheur des toilettes, un seul député en est sorti donc bon ??? Flop, flop, flop niveau analyse politique. Enfin si, niveau de chiotte quoi…
    :-)

  • Bello973

    Le Jaguar, le vote RN est bien implanté à la Réunion malgré un taux d’immigration très faible (un paradoxe et non un lien de cause à effet) car le sentiment xénophobe repose aussi très largement sur une idéologie s’extrayant du contexte, exactement comme cela se produit dans les campagnes françaises elles aussi très peu impactées par l’immigration, mais recevant parfaitement les chaînes et journaux du groupe Boloré. Diriez-vous qu’il n’y a quasiment pas de xénophobie dans les campagnes françaises au motif que l’immigration y est très faible? Je pense que non. Un réunionnais peut donc parfaitement lui aussi adhérer à l’idée que les étrangers bénéficient de trop d’allocs au national, qu’il y a trop d’immigrés en France… même s’il y a pourtant très peu d’immigrés sur son île. Pourquoi cette idéologie semble plus développée à la Réunion que dans le reste de l’outre-mer, si l’on se fie aux urnes? L’histoire coloniale, la structuration ethno-raciale, l’absence de narratif alternatif? Qu’importe, les faits électoraux sont là. En 2022 quoi qu’on en dise, 20% du corps d’électoral guyanais versus 32% du corps électoral réunionnais votent pour MLP … Même sur un vote dit contestataire le réflexe du vote xénophobe est donc plus important dans l’électorat réunionnais, qui en cela très proche de l’électorat national.
    Comment se répartissent ensuite ces 20% de votes xénophobes au sein de la population guyanaise…Je rappelle juste que la mégère locale qui s’écriait « il y a un reste » en parlant du jeune issu de l’immigration qu’elle exploitait, ne votait certainement pas pour le mdes vu la couleur politique de son mari. Et le candidat RN-LR local a hélas appelé à voter pour BCS. Les madames Irma et leurs fuites urinaires se contentent donc d’alimenter leur fantasme complotiste, plus que d’essayer d’analyser une réalité sociologique. Et quoi qu’il en soit, l’avantage avec les deux députés sortants, c’est qu’ils ont déjà clairement voté contre la préférence nationale dans l’hémicycle… Sachant cela, seules les théories complotistes permettent donc de soutenir que leurs électeurs émettraient un vote par nature xénophobe en leur apportant leurs suffrages.

    De fait, @greg974, @Dtc, @Benkwa……@Patoche, en proie à sa détestation personnelle, essaye depuis toujours de vendre l’idée que les créoles ou plus largement les guyanais seraient plus xénophobes que le reste de la France ou que le champion ultramarin du vote RN, la Réunion…Normal qu’il essaye donc coute que coute de s’extraire de la logique implacable des urnes pour spéculer et fantasmer sur de l’invérifiable et de l’inquantifiable. On attend d’ailleurs ses propres experts un tant soit peu crédibles sur le sujet.

    En conclusion. RN = parti xénophobe ; donc vote RN = vote validant l’idéologie xénophobe. Rien de si complexe la dedans. La Guyane n’y échappe pas, et elle est probablement sauvée par son taux d’abstention, et sans cela elle rapprocherait peut-être du score Réunionnais ou national, à savoir un bon 30% de votants souscrivant à une idéologie xénophobe, en choisissant sciemment le bulletin qui lui correspond.

  • Patoche

    « En conclusion. RN = parti xénophobe ; donc vote RN = vote validant l’idéologie xénophobe. Rien de si complexe la dedans. La Guyane n’y échappe pas, et elle est probablement sauvée par son taux d’abstention, et sans cela elle rapprocherait peut-être du score Réunionnais ou national, à savoir un bon 30% de votants souscrivant à une idéologie xénophobe, en choisissant sciemment le bulletin qui lui correspond. »

    => Ca n’a aucun sens scientifiquement…c’est hallucinant d’insister là dessus ! C’est visiblement trop complexe pour un maçon guyanais en tout cas. Sauf à vouloir insister sur vos propres opinions qui deviendraient vérités. Vous êtes vraiment un imposteur dans la manipulation de données et de faits que vous présentez de façon biaisais et décontextualisés. Bref, un mec aux chiottes quoi…

    Plus xénophobes les guyanais ? Non, xénophobes voire racistes, oui ! Et surtout chez les militants du MDES et de l’UTG.

    Bisous et vraiment restez dans votre domaine de compétence ! Un peu de retenue, attendez le retour du cirque Suarez !!!

  • Patoche

    Et le clown qui ne répond jamais que sur ce qui l’intéresse et passe tout le reste…vraiment mais quel imposteur mon roi pipi. On comprend pourquoi ça pue dans les chiottes.

  • Bello973

    Patoche va donc essayer de nous vendre « scientifiquement » que le député RN de la Réunion a été élu par des électeurs étourdis peu attentifs à l’idéologie xénophobe de ce parti…Bon courage l’artiste.

  • Bello973

    Madame pipi voudrait qu’on lui réponde…Elle a besoin d’affection dans l’infection.

  • Patoche

    Le roi des chiottes a déjà eu sa réponse : vous comme moi ne sommes pas experts ou spécialistes dans ces domaines et je n’ai donc rien à vous prouver ou vous démontrer…vous êtes IPR ? IEN ? Jury d’examen de mon DEA ou Doctorat ?
    Clown que vous êtes…je vous ai déjà dit qu’on rigole et que je m’amuse à vous répondre au bar « La pissotière » Guyaweb. Je n’ai pas la prétention de faire du prosélytisme ni dans la délation.
    Par contre, je sais ce qu’est une démarche scientifique. Et là, vous moulinez sévère dans la manière de présenter vos idées ou opinions…mais peu importe car ça fait le job sur le site et en Guyane. Gloire à vous star locale !!! Ca doit être pour ça qu’on a créé les concours à recrutement local…lol. Il faut valoriser les talents du territoire.

  • Bello973

    Et donc pourquoi quémander des réponses? Chacun émet donc ses opinions.
    Et vous avez parfaitement le droit de dénigrer le sociologue que je cite en ne proposant rien en face. Il n’empêche que je trouve son propos et sa démarche « scientifique » d’expert (6 ans d’enquête de terrain) forcément beaucoup plus cohérents et pertinents que votre gloubiboulga relativiste, et je les partage donc volontiers. Le vote RN a un ressort avant tout xénophobe. Lisez donc son bouquin, instruisez-vous un peu au lieu de vous complaire dans votre ignorance.

  • Patoche

    Rigolo va…le sociologue que vous citez a fait son étude sur le sud-est, non sur l’ensemble de la France. Vous le sauriez si vous étiez un poil renseigné au lieu de copier/coller des extraits de travaux que vous ne lirez jamais. De plus, dans l’article cité ci-dessus de s
    Slate qu’il cosigne, il dit exactement ce que je vous disais aussi…donc…
    Au passage, je ne vous demande rien. Sinon il y aurait un point d’interrogation. Mais bon, c’est dur à intégrer pour un clown du net…allez bisous le maçon !
    Sérieusement le maçon…un peu de réserve sur votre niveau académique.

  • Bello973

    Mais oui, il y a une xénophobie du sud-ouest et une autre de la Réunion… Tout cela fini pourtant par l’élection d’un député RN qui votera pour la même préférence nationale dans l’hémicycle …Arrêtez don d’être niais à ce point.

  • Bello973

    Patoche et le vrai électeur RN xénophobe du sud-est versus le faux électeur RN de la Réunion…Comme dans le sketch des inconnus. L’universalisme seulement quand cela l’arrange.

  • Patoche

    Mais quel idiot…vous citez un sociologue et une étude spécifique sur le sud-est et tirez des conclusions que lui-même ne tire pas. Mais quelle andouille ! J’espère que vous bossez mieux dans le btp le maçon.

  • Bello973

    Alors on va l’aider un petit peu à comprendre…

    « La distinction géographique Nord/Sud, en ce qui concerne l’électorat du RN, reste intéressante à condition de ne pas être caricaturée. Elle permet de désigner des différences d’intérêts de classe qui existent bel et bien.
    Dans le Nord-Est, on retrouve ainsi un électorat populaire fragilisé sur le terrain de l’emploi, bien analysé dans les travaux de Benoît Coquard. Par contraste, celles et ceux que j’ai côtoyés dans le Sud-Est n’ont pas peur du chômage, ce qui ne les empêche pas d’avoir beaucoup d’autres préoccupations d’ordre matériel. Ce sont davantage les enjeux de redistribution qui les inquiètent, à savoir la répartition des impôts et des aides sociales, ainsi que l’accès au logement et aux services publics.
    Pour autant, il y a bien quelque chose qui lie et rassemble ces électorats : il s’agit de la question migratoire, et au fond de la question raciale. Ce qui m’intéresse, c’est la manière dont le racisme s’articule à des expériences de classes. À ce titre, la force du slogan de Jean-Marie Le Pen, « immigrés = chômeurs », était d’être polysémique. La figure négative de l’immigré peut apparaître sous les traits de celui qui vient « voler le travail » en travaillant lui-même, mais aussi sous les traits de l’immigré chômeur qui bénéficie des aides, et vient donc « voler » le travail de manière indirecte. » (Félicien Faury – Médiapart 2024)

  • Bello973

    «Le problème saute aux yeux à l’école. Des enfants arrivent sous escorte d’une tante, d’un cousin déjà installés à la Réunion. L’essentiel étant d’être en règle avec les allocations familiales mais quand la parentèle est convoquée au collège, souvent personne ne répond.
    … Le brassage des années a permis aux Réunionnais de définir un code de vie basé sur des valeurs communes, pratiquées à l’occidentale. Ce qui n’est pas le cas de la vaste majorité des Mahorais ou de leurs cousins.  » (Mémona Hintermann – Journaliste et célébrité réunionnaise)

    https://www.zinfos974.com/immigration-comorienne-a-la-reunion-memona-hinterman-affejee-met-les-pieds-dans-le-plat/

    Peut-être que l’universitaire en goguette urinaire finira par saisir l’idée du schéma de pensée xénophobe récurent, sous toutes les latitudes…faisant le succès du vote RN, porteur et marqueur attitré de cette idéologie. Les autres fâchés préférant eux le vote à gauche, celui qui tout en martelant le même thème du pouvoir d’achat, ne promeut cependant pas officiellement une doctrine et une politique xénophobes. Il y en a qui parviennent donc à faire la différence.

  • Patoche

    Dis le maçon bac+ ? Lol…bisous mon guignol !

  • Morvandiau

    Ah tiens ! il suffit donc de ne pas promouvoir officiellement politique et doctrine xénophobe pour rester dans le giron humaniste de la gauche ?
    Vu comme ça, on peut donc faire pote avec un racialiste, dire dans les meetings que la France utilise l’immigration pour remplacer le peuple Guyanais, il suffit juste de voter contre la loi immigration « officiellement » pour être blanchi de tout soupçon de xénophobie.
    Voilà ce qui s’appelle avoir une conscience en pâte à modeler.
    En tout cas, 22 000 Guyanais ont bien compris que MDES et RN portent des valeurs qui sont les leurs.
    Et se faire élire par des électeurs du RN, cela n’empêchera certainement pas nos 2 députés de dormir…
    ‘doivent déjà penser au prochain voyage à Baku tiens ! Castor pourra y dire qu’il a brillamment déjoué le complot de Macron contre lui.

  • Bello973

    Morvandiau qui nous explique donc que les autorités autochtones qui appelèrent officiellement à voter Castor et Rimane, partageraient donc les valeurs xénophobes du RN… Quel splendide escroc ce grand défenseur de la cause autochtone.

  • Bello973

    Morvandiau tu es donc prêt à salir entres autres, les représentants des peuples autochtones en insinuant qu’ils portent et partagent donc les valeurs du RN, lorsqu’ils appellent officiellement à voter Castor et Rimane… Impressionnant. Comment veux tu que Monsieur Reuge relaye ce genre d’âneries…Ta vérité complotiste est forcément vouée à l’indifférence médiatique. C’est beaucoup trop perché pour le sens commun.

  • Frog

    et sa petite assistante belle réunionnaise il lui a prolongé son contrat rimane ?

  • Bello973

    Morvandiau donc si tu piquais le job de M.Reuge, ça donnerait cela: Clarisse Da Silva, est-ce que vous ne pensez pas que vous portez les idées du RN en étant la suppléante de Monsieur Rimane? Et dire que c’est moi que ton petit mentor traite de procureur…

  • Patoche

    C’est exactement ce que vous faites sans cesse….procureur de pacotille.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

CTG : adoption du budget additionnel et du nouveau Contrat de convergence et de transformation 2024-2027

Pour la dernière Assemblée plénière de la Collectivité territoriale de Guyane avant la pause politique des grandes vacances, les conseillers territoriaux ont surtout parlé finances ce jeudi 11 ...

3 ans de prison ferme avec maintien en détention pour Arthur Maxwell qui entre février et juin 2018 a déposé 161 dossiers d’étrangers en situation irrégulière

Arthur Maxwell, bientôt 44 ans, qui ne s'était pas présenté au procès de 1ère instance le 25 janvier, a écopé d'une peine plus sévère en appel : 3 ans de prison. Il est auto-entrepreneur ...

Ariane 6 : un lancement pour l’Histoire

Ce mardi 9 juillet à 16 heures, la toute première Ariane 6 de l’Histoire a décollé avec succès du Centre spatial guyanais de Kourou. L'aboutissement d'un programme lancé en 2014 qui ouvre une ...

[Live] : Jean-Victor Castor et Davy Rimane réélus députés de la Guyane

Les résultats définitifs sont connus, après les dépouillements dans les 22 communes de Guyane. Le député sortant Jean-Victor Castor soutenu par le Nouveau Front populaire recueille 14302 voix ...

Qui pour gouverner au lendemain des législatives ?

Arrivée en tête des élections législatives avec 182 député(e)s élu(e)s mais loin d'obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale (289 sièges), la gauche, qui revendique les clefs de ...

Un coup de moins bien pour Gémima Joseph au meeting Diamond League à Paris, ça s’analyse alors qu’elle doublera 100 et 200 aux JO

Avec des conditions de vent défavorable (-2m/s), Gémima Joseph n'a réalisé que 11 s 43 à Paris au Diamond League hier. Une semaine après son doublé aux championnats de France sur 100 et 200 ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2024 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube