vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Handicap : les familles crient leur colère devant la MDPH

Handicap : les familles crient leur colère devant la MDPH

Un rassemblement a lieu à Cayenne devant la Maison Départementale des Personnes Handicapées de 9h à 12h ce mardi 11 février, jour anniversaire de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées.

C’est aussi aujourd’hui qu’a lieu une « Conférence nationale du handicap » à laquelle doit prendre part le Président de la République et à cette occasion les familles et les associations souhaitent « crier leur colère » en se rassemblant partout en France devant les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées).

« Refus et/ou revues de droits non motivés, législations de dépôt, procédures bafouées par les MDPH elles-mêmes, mutualisations en masse des accompagnants scolaires, non prises en charge par manque de place ou d’effectif, ruptures de droits… la liste des violences institutionnelles exercée sur les plus vulnérables d’entre nous est longue » dénonce le mouvement associatif et citoyen engagé en faveur des personnes en situation de handicap, pour qui « il est urgent de dénoncer les situations précaires, scandaleuses, honteuses des adultes et enfants en situation de handicap à cause du bafouement décomplexé de leurs droits fondamentaux par l’Etat français ».

En Guyane les associations AMI 973 et Tout le monde compte appellent à un rassemblement ce mardi 11 février de 9h à 12h devant la Maison Départementale des Personnes Handicapées, rue des Galaxies à Cayenne.

Les revendications des collectifs de familles et associations :

– Le respect de l’orientation choisie par l’autorité parentale comme l’indique la loi.
– L’application et le respect des procédures, et des droits des usagers (respect des
délais de réponse afin d’éviter la rupture des droits, accusé de réception, évaluations
par les Équipes Pluridisciplinaires d’Évaluation, élaboration du Plan Personnalisé de
Compensation du handicap et du Projet Personnalisé de Scolarité, invitation aux
Commissions des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées lorsqu’elle est
demandée…)
– Pas de changements de régimes ou de droits sans motiver les raisons et inviter la
famille en commission.
– Une meilleure prise en compte des besoins d’accompagnement scolaire (passage
d’une AESH individuelle à AESH mutualisée, baisse du nombre d’heures sans raison
valable)
– Une harmonisation des décisions d’attributions sur le plan national pour mettre fin
à la disparité des droits. Etant encore trop souvent la conséquence directe d’une
interprétation différente de la loi suivant les départements.
– La fin des vices de procédures qui simplifient le travail des MDPH au détriment des
droits des personnes.
– La fin des manipulations grossières pour faire traîner les dossiers (ex : demande de
pièces complémentaires de GEVASCO à des dates où les équipes éducatives n’ont pas
pourtant pas été mobilisées…)
– Une meilleure évaluation pour un financement de matériel indispensable plus juste
et équitable (véhicule TPMR, PMR, tablette de communication adaptée…)
– Ne pas appliquer les recommandations de la Cour des Comptes qui suspecte des
fraudes de la part des bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (demande de
contre visite médicale pour la première attribution, entretien d’évaluation de
l’employabilité, donner la majorité des voix à l’état en CDAPH pour les décisions
relatives à l’AAH…)
– Le remboursement en urgence des frais de scolarité des sans solution (privé, IEF, hors contrat…)

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

  • GZ

    « bafouement décomplexé de leurs droits fondamentaux par l’Etat français »

    Tiens, j’ai de la compagnie. Salut les gars.

  • Maroilles

    Rien de neuf au niveau de la justice concernant l’antenne de Guyane ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Mal-logement, habitat informel : quelle est la politique de la CACL ?

Quelle est la politique de la communauté d'agglomération du centre littoral, territoire de grandes inégalités, face à la pression immobilière, au manque de logements et à la pression ...

« Sept idées reçues sur les langues d’outre-mer »

Le journaliste de L’Express Michel Feltin-Palas estime que ces "cousines" des langues minoritaires de l’Hexagone sont encore plus mal connues. « Outre-mer, on parle partout le créole », « ...

A Camopi, des problèmes avec la liste électorale

Laurent Yawalou qui mène la liste s'opposant au maire sortant Joseph Chanel souligne les difficultés rencontrées avec la liste électorale à Camopi. Une commune guyanaise de plus dans laquelle des...

A Apatou, climat tendu à trois semaines des élections

L’un des trois candidats officiellement déclarés à Apatou a été - temporairement - radié des listes électorales. Cette affaire alimente les critiques sur l’opacité qui entoure la gestion ...

Episode de pollution atmosphérique

Le seuil d'information et de recommandation (SIR) est dépassé ce dimanche indique Atmo Guyane. "Aujourd’hui 23/02/2020, les concentrations mesurées sont élevées (à 11 :00 : 58,9µg/m3 pour ...

Les quartiers populaires de Matoury, enjeux des Municipales

Matoury, une ville aux quartiers disparates et éclatés dans l'espace, depuis Stoupan et le quartier des Anglais au Larivot en passant par le bourg, Cogneau-Lamirande, Balata et Zénith. Une ville ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube