vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

La mère d’un des trois militaires morts en Guyane, au cours d’une opération Harpie, assure avoir été informée par le parquet, de décès dus à «une intoxication au monoxyde de carbone»

La mère d’un des trois militaires morts en Guyane, au cours d’une opération Harpie, assure avoir été informée par le parquet, de décès dus à «une intoxication au monoxyde de carbone»
Sollicité, le procureur évoque des «résultats pas consolidés»

17 juillet 2019 : cela fait désormais plus de 5 mois que le sergent chef Edgar Roellinger, le caporal chef de 1ère classe Cédric Guyot, et le caporal chef Mickaël Vandeville qui appartenaient au 19e Régiment du Génie de Besançon ont trouvé la mort en Guyane au cours d’une opération Harpie de démantèlement d’un site illégal d’extraction d’or primaire sur le secteur de Saint Jean (Petit Abounami). Au lendemain des faits, dans un communiqué, la ministre des armées Florence Parly avait fait état de militaires, blessés compris, «victimes d’émanations toxiques au fond d’une galerie.» Mais depuis, aucune information n’avait officiellement…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Pagainnom
    19 décembre 2019

    Triste dossier qui donne l’impression que l’état essaie de taire un scandale.
    Pendant ce temps, les orpailleurs clandestins peuvent tranquillement exploiter les mines aurifères.

  • Jmc
    20 décembre 2019

    La grande muette porte bien son nom.
    Il semble bien que le décès de ses trois militaires soient dues à une intoxication respiratoire faute de matériel adéquat pour pénétrer dans les sous-sols de la mine illégal.
    Et donc sur le fond si c’est l’usage dans l’armée va se poser la question des indemnisations pour les familles. C’est peut-être cela qui gêne le plus et qui motive le silence, la gêne, ajoutant du malheur à l’effroi.
    Que c’est triste !

  • 20 décembre 2019

    Nouvelle technique ? Les gariemperos font tourner les groupes au fond des puits avant l’arrivée des militaires ?

  • Francois
    29 décembre 2019

    nos militaires méritent la vérité, toute la vérité – et le plus vite ce sera le mieux ! Je réitère toutes mes sincères condoléances et ma gratitude envers ces hommes qui ont perdu la vie dans le cadre de leur mission.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un confinement très long et des tests un peu élargis

Vivant sur une terre de grandes disparités sociales, à l'organisation sanitaire régionale trop souvent erratique, les Guyanais devront, s'ils veulent échapper au pire, rester confinés chez eux, ...

Clara de Bort calme les ardeurs médiatiques du préfet

Après le tollé provoqué par le petit tour médiatisé samedi dernier au marché de Cayenne du préfet Marc Del Grande et de la maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth sans respect des gestes ...

Les deux navires cargos transportant Ariane, Soyouz et Vega retraversaient l’Atlantique depuis Kourou vers l’Europe avec un caisson aimanté à leur coque rempli de cocaïne !

L'enquête sur le trafic de drogue entre la Guyane et l'Europe à partir du port spatial de Pariacabo à Kourou prend une tournure de plus en plus rocambolesque avec de nouvelles révélations suite ...

Cocaïne dans un caisson aimanté à la coque du navire transportant Ariane : un agent de la mairie de Kourou, deux associés d’une entreprise de transport de riz… parmi les mis en examen

Guyaweb est en mesure de dévoiler de nouvelles informations sur cette enquête judiciaire ouverte suite à la découverte d'environ 8 kilos de cocaïne dans un caisson qui s'était décroché de la ...

Covid-19 : La France parmi les pays les plus touchés

Guyaweb met en ligne un fil d'informations en accès libre afin de suivre l'évolution de la pandémie notamment en Guyane touchée comme le monde entier par ce coronavirus. Recommandations pratiques,...

«40 000 masques» volés selon le parquet : et il en reste encore au centre spatial de Kourou !

Guyaweb a obtenu des précisions du CNES sur l'affaire des masques présumés volés au centre spatial. «On a reçu (voir notre précédent article) un courrier du président (Jean-Yves Le Gall, ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2020 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube