Guyaweb, journal d'information et d'investigation

Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

En Guyane, les forces de gauche se sont largement imposées lors du premier tour des élections législatives

En Guyane, les forces de gauche se sont largement imposées lors du premier tour des élections législatives
En accès libre

C’est l’une des premières analyses à tirer du premier tour des élections législatives qui s’est tenu samedi 11 juin en Guyane. Dans la 1ère circonscription où figuraient 18 candidats à la députation, Yvane Goua, de sensibilité de gauche, a remporté le premier tour (20,77% des suffrages exprimés) devant Jean-Victor Castor du Mouvement de Décolonisation et d’Emancipation Sociale (MDES) qui obtient 17,30% des suffrages exprimés.

Dans la seconde circonscription, neuf candidats étaient en lice. Comme en 2017 Lenaïck Adam soutenu par le parti présidentiel Renaissance (Ex-LREM)  d’Emmanuel Macron, est arrivé en tête (31,88%) et se qualifie pour le second tour. Il sera opposé à Davy Rimane qui récolte 21,31% des suffrages et est soutenu par Jean-Luc Melenchon l’Insoumis de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES)

A venir ce dimanche 12 juin, une analyse des résultats du premier tour des élections législatives dans les 22 communes de Guyane. 

Pour l’heure, voici ci-dessous dans notre live les résultats provisoires de : Ouanary, Saül, Saint-Elie, Iracoubo, Régina, Awala-Yalimapo, Macouria, Mana, Papaïchton, Sinnamary, Maripasoula, Montsinéry-Tonnégrande, Saint-Georges de l’Oyapock, Roura, Camopi, Kourou, Grand-Santi, Rémire-Montjoly, Apatou, Cayenne, Matoury et Saint-Laurent du Maroni.

Photo de Une : de gauche à droite : Yvane Goua


Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

10 commentaires

  • PapaouT

    Pour être encore présent au second tour :
    « Si aucun candidat ne l’emporte dès le premier tour (ballottage), se qualifier pour le deuxième tour requiert de réunir un nombre de voix au moins égal à 12,5 % du nombre des électeurs inscrits dans la circonscription. Il peut donc y avoir non pas deux mais aussi trois (triangulaire) voire quatre candidats (quadrangulaire) au second tour… à condition toutefois que la participation soit suffisante.
    Si un seul candidat remplit cette condition, le candidat ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages après lui peut se maintenir au second tour. Dans le cas où aucun candidat ne remplit cette condition, seuls les deux candidats arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour. »
    C’est cette dernière situation qui prévaut chez nous.

  • PapaouT

    Votre présentation ne dit rien sur qui sera présent au second tour à moins de calculer à partir des pourcentages et des votes exprimés.
    Pourquoi ne pas présenter un tableau avec pour chaque candidat le nombre de voix recueillies ?

  • lematourien

    Courage a Adam..combattre le repli sur soi de Rimane

  • lematourien

    Les resuitats de la 1er circonscription sont totalement de la responsabilite de Serville, inaction depuis 10 ans, paroles dans levent se servir de Trop Violans comme bras armee…voila le resultat..la Guyane 20 ans en arriere

  • lematourien

    Et Guyaweb, pn vous avez demande un reportage critique sur le congres des elus, ou Serville a essaye de faire passer l evolution statutaire sans consultation populaire…zero article..les sortis de Serville des qu un migrant pose le pied a Cayenne..zero article..c est la France Insoumise…

  • lematourien

    Et Guyaweb, nous vous avions demande un reportage critique sur le congres des elus, ou Serville a essaye de faire passer l evolution statutaire sans consultation populaire…zero article..les sortis de Serville des qu un migrant pose le pied a Cayenne..zero article..c est la France Insoumise…

  • lematourien

    En tout cas ce soir zero candidats LFI au second tour! (Eux qui avaient gagnes lew elections presidentielles en Guyane…). Et quel media va demander a Serville, si ce resultat remet en cause sa politique??….Guyaweb?

  • le Jaguar

    Aucun candidat insoumis n’avait « gagné » les élections présidentielles en Guyane. Pour chaque tour, il s’agissait d’un vote de circonstance dans le but d’éliminer Macron.

  • Morvandiau

    Le rejet de la classe politique locale est tel que désormais seuls les militants votent.
    En Guyane les militants sont pour la plupart des personnes frustrées, enfermées dans le culte d’un ressentiment pourtant non fondé. Ils votent comme on manifeste. Les élections en Guyane sont donc devenues des prolongements aux diverses manifestations, abandonnées à une minorité uniquement revendicative qui ne représente qu’elle même.
    Il n’en sortira rien de bon encore, et personne à l’horizon pour réconcilier la population avec son destin qu’elle semble s’être résignée à subir.
    Ajoutons à cette abstention record le fait que près de la moitié de la population adulte ne peut voter en raison de sa nationalité non française, la situation Guyanaise n’a alors plus grand chose d’une démocratie…
    Rassurons nous tout de même, les différents élus de Guyane ont quand même bien démontré leur constante incapacité tant de progrès que de nuisance, et le renouvellement des députés Guyanais se résumera à : un couple chasse l’autre.
    Une paire d’opportunistes à 6 000€ d’indemnités mensuelles chacun, de voyages aériens et salons parisiens tout en n’ayant comme seule ligne politique de vilipender le système dont ils jouissent, à coups de postures populistes caricaturales qui feront exulter leur base de temps en temps.
    Les révolutionnaires sont à deux doigts de téter goulument les mamelles de la République qu’ils n’ont eu de cesse de honnir.

  • le Jaguar

    Au moins les conseillers territoriaux fraichement élus qui prétendaient incarner l’insoumission vont pouvoir retourner s’occuper de leur délégation à la CTG. Ils se voyaient plus beaux qu’ils n’étaient !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Semop : le conflit social se judiciarise

En conflit depuis le 16 juin et la contestation par la direction d'un droit de retrait exercé par des salariés de la Semop, la société d'économie mixte qui exploite le réseau de bus de ...

Affaire de l’«incendie volontaire ayant provoqué la mort » d’une femme et de son frère, il y avait une corde !

Les enquêteurs étaient d'abord passés à coté d'une corde dont un morceau sur le lit superposé, où ont été retrouvés les victimes, était dans un relatif bon état. Eclairage. C'est la ...

Les députés Rimane et Castor intègrent respectivement la commission des lois et la commission du développement durable

La composition des huit commissions permanentes de l'Assemblée nationale s'est déroulée ce jeudi 30 juin. Les 72 députés qui composent chacune des huit commissions permanentes ont ainsi procédé...

Faute de personnel, les urgences du Chog tournent au ralenti

En raison d'une pénurie d’infirmiers, le Centre hospitalier de l'Ouest guyanais (Chog) va limiter à partir d'aujourd'hui l'accès de ses urgences, de 19h à 7h, aux cas les plus graves. Et ce, ...

Il traverse onze fois l’Atlantique, arrêté au Mans, il avait ingéré de la cocaïne

Les jours se suivent et se ressemblent. Mercredi 22 juin 2022, un Guyanais de 25 ans arrivé à Orly en provenance d'un vol depuis l'aéroport Félix Eboué, prend le train en direction du Mans ...

Ramon Claude, 65 ans, condamné à la perpétuité pour « incendie volontaire ayant entraîné la mort » de sa compagne et de son frère

Ramon Claude, 65 ans (il est né en 1957) a été condamné à la perpétuité par la Cour d'assises de Cayenne pour «incendie volontaire ayant entraîné la mort». Il avait déclenché un ...

Toutes les petites annonces ( 0 ) :

© 2022 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube