vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Mohammed VI prêt à s’envoler

Mohammed VI prêt à s’envoler

Ce mardi soir s’envolera dans le ciel guyanais, une fusée italienne Véga qui emportera le satellite Mohammed VI-A, un satellite militaire d’observation de la Terre réalisé par le consortium Thalès Alenia Space en tant que mandataire et Airbus en co-maîtrise d’oeuvre pour le Royaume du Maroc.

Le satellite Mohammed VI-A – du nom de l’actuel roi du Maroc – servira notamment «aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral» indique Arianespace par voie de presse.

Arianespace la société française chargée de la commercialisation et de l’exploitation des systèmes de lancement spatiaux précise que «Thales Alenia Space, responsable du système, a fourni la charge utile comportant l’instrument optique, le sous-système de transmission image ainsi que le segment sol de traitement et production des images. Airbus est responsable du satellite et de son intégration, dont il a fourni la plate-forme, ainsi que du segment sol de planification mission et de contrôle du satellite» 

Ce lancement prévu ce mardi à 22h42 depuis Kourou sera le dixième lancement de l’année et le onzième de Véga depuis le début de son exploitation au Centre spatial guyanais en 2012. Après l’Egypte et l’Afrique du Sud, Le Maroc deviendra le troisième pays d’Afrique, à avoir son propre satellite d’observation

Mais selon El Pais, le satellite de la gamme Pléiade d’EADS Astrium, construit en France et acheté pour 500 millions d’euros, répondant à des besoins civils et militaires et pouvant prendre des images d’une résolution de 50 cm,  est le premier satellite espion marocain, EO Sat1. (El Pais du 23/10)

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Montagne d’or s’invite à la COP23

La COP23 qui se tenait à Bonn en Allemagne s'est achevée dimanche 19 novembre sur le contraste entre la faiblesse de l'engagement des États dans la lutte contre le réchauffement climatique et la ...

10e édition du Salon international du livre de la Guyane

La 10e édition du Salon international du livre de la Guyane a lieu du mercredi 22 au samedi 25 novembre au Zéphyr. Quatre jours dans l'univers de la littérature organisés par l'association Promoli...

«Du couac et du riz» à l’internat de Maripasoula

La grogne enfle à Maripasoula, la plus grande commune de France située au bord du Maroni. Les parents d'élèves du collège Gran Man Difou dénoncent la situation alarmante à l'internat vétuste ...

«On s’est surpassées même si on s’attendait à de la difficulté»

Stéphanie, Patricia et Ismaële ont encore la tête dans le Raid des Alizés, aventure sportive 100 % féminine qui s'est déroulée du 16 au 19 novembre en Martinique. Elles se sont classées à u...

Deux personnes impliquées dans l’activité aurifère illégale décèdent après avoir été touchées par des tirs par arme à feu des forces de l’ordre sur le Grand Inini à Maripasoula

Deux "garimpeiros" sont morts dimanche après-midi après un échange de coups de feu avec un gendarme et des militaires, selon les autorités. Personne n'est blessé au sein des forces de l'ordre...

Or de Question primé mais divisé

Le prix Danielle-Mitterand de la fondation France-Libertés a été remis samedi 18 novembre à Paris au collectif Or de Question qui s’oppose au projet minier controversé de la Montagne d’Or en ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions