vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Voix de barrages : ça frite entre Mikaël Mancee et Bertrand Moukin !

Voix de barrages : ça frite entre Mikaël Mancee et Bertrand Moukin !

Le ring est le propre de l’homme : il y a de l’eau dans le gaz entre les transporteurs et le collectif « Pou Lagwiyann dékolé » qui fédère l’ensemble des protestataires, d’une part si l’on en croit les évènements de jeudi avec des transporteurs à deux doigts de retirer leurs camions des barrages sur l’île de Cayenne et, d’autre part, si l’on relève, ce vendredi soir, l’attaque ad hominem de Mikael Mancée, 33 ans, (à la fois porte-parole du collectif susnommé et de celui des « 500 frères contre la délinquance ») à l’encontre de Bertrand Moukin, 56 ans, alias « monsieur barrages » depuis le début du…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

5 commentaires

  • Enneyac

    Il n’y a pas assez de place en Guyane pour tous ces égos surdimensionnés

  • oceaneokio

    Bonjour

    ……… Alors que la Guyane couvre plusieurs Km2, la couverture n’est pas suffisamment grande pour eux et pourtant le lit est immense.

  • Jmc

    Ce qui est insupportable avec ce Monsieur Moukin c’est que ce Monsieur est notoirement connu pour être un repris de justice. Il a été condamné à quatre mois de prisons dans une affaire en se faisant passer pour un faux agent de la prefecture auprès d’une ressortissante brésilienne qui souhaitait obtenir des papiers. ( ref France Guyane 2012 )
    Quand à la conduite de ses affaires, de nombreuses entreprises guyanaises sont victimes de ses nombreux impayés, de ses nombreuses ardoises pour certaines très importantes, le tout en organisant son insolvabilité.
    J’ai hâte d’entendre la conférence de presse de son acolyte Monsieur Mangal autre spécialiste des coups tordus, toujours border Line quand à la réglementation ( affaire du chauffeur scolaire ayant conduit lors d’un accident à cacao à un décès d’un jeune garçon ) les justifications de leurs décisions, même si sur le fond il m’est difficile de penser à autre chose que ces individus ne sont que des parrains qui agissent comme une mafia au service de leurs intérêts en oubliant des revendications justes au départ.

  • palmito973

    SI tous ces commentaires pouvaient servir à construire une Guyane de demain plus sereine avec des propositions concrètes , plutôt que des critiques envenimées…. de personnes aigries

  • moune

    Les Guyanais devraient comprendre que quand on mange avec le diable, faut le faire avec une grande cuillère ! Le monsieur barré, barreur, le monsieur barrage comme vous dites vous ne sentez que c’est un faux cul qui va vous la mettre de travers. Méfions nous. Je ne crois pas que nous avons eu la parole en 2009 dans les affaires du 971 et 972. Il fait quoi au juste ce Moukin ? Transporteur tombé lévé ? Qui est-il pour jouer le grand manitou ? Qui est-il pour demander aux 500 d’aller fermer les magasins ? Il veut faire du tort à la population qui soutient à fond le collectif ? Dans ce cas, grève générale, forcer les magasins à fermer, fermer les stations, couper l’eau, la lumière, mettez des barrages partout. Black out sur la Guyane ! C’est ce que vous voulez , Faudrait arrêter de vous pliez aux règles de ce dictateur, de ce roublard venu d’ailleurs. Ici on est en Guyane !! Ceci dit, la Guyane rendé li bien gras, li pran force, li ka baye la voix ! Faudrait apprendre à vous passer de lui et de ses camions… A bon entendeur salut ! Nou gon ké sa nou ossi !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ce que l’on sait de la visite de Macron

Six mois après le long mouvement social de mars et avril qui a paralysé la Guyane, le président de la République Emmanuel Macron se rendra sur le territoire guyanais du 26 au 28 octobre, sur fond ...

Une mule guyanaise de 18 ans, arrêtée lundi, remise en liberté mercredi, absente à son procès vendredi…

Adrien Manon, 18 ans depuis le 25 septembre, habitant Matoury selon l'enquête judiciaire, avait été interpellé lundi dernier à l'aéroport Felix Eboué pour avoir usurpé une identité afin de s'...

Passé à tabac par la foule à Saint-Georges, le prévenu brésilien au visage tuméfié demande au tribunal un délai pour préparer sa défense

Le ressortissant brésilien roué de coups lundi soir à Saint-Georges de l'Oyapock par une foule qui lui reprochait d'être l'un des auteurs de vols avec arme fraîchement perpétrés le même jour, ...

Charles Nenesse, Amérindien d’Iracoubo en état d’ébriété avancé, porte un coup de couteau à la gorge de son frère : un an de prison dont six mois avec sursis

Un Amérindien du village Bellevue (Iracoubo), Charles Nénesse, 51 ans et 10 mois, était appelé ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel de Cayenne en comparution immédiate. Mardi, alc...

Assises : «un outil pour gratter ce qu’on a à gratter»

Quelques jours à peine après le lancement des Etats Généraux en Guyane, les Assises leur emboîtent le pas. Le premier comité local d'orientation des Assises des Outre-mer s'est réuni ce jeudi a...

Vu de Paris : L’affaire du Ceregmia rebondit

La sulfureuse affaire du Ceregmia a connu un rebondissement cette semaine, à Paris. Le Conseil d'Etat examinait en audience publique le recours de trois anciens professeurs, écartés de leurs fonct...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions