vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Une saison plus que sèche à Grand Santi

Les 6685 habitants de la commune de Grand Santi sont soumis à d’importantes restrictions d’eau depuis une dizaine de jours. L’eau reste accessible pour les écoles et le dispensaire de 8h à 14h30 (soit les horaires d’ouverture) ; et pour les habitants de 7h à 8h, et de 19h à 20h dans la limite des stocks disponibles.  L’inquiétude monte à Grand Santi depuis que l’accès à l’eau a été fortement restreint sur la commune. Il y a une dizaine de jours, un planning d’accès à l’eau a été communiqué à la population. Sur le papier, l’eau est distribuée aux habitants à…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • JCB
    04 décembre 2017

    Visiblement, la Région (CTG maintenant) n’a pas pris la mesure des investissements nécessaires à l’intérieur. Je propose que la Guyane fasse comme le Brésil qui a créé sa capitale à Brasilia: qu’on installe la capitale à Saül avec tous les services départementaux, vous verrez que les investissements ne seront plus les mêmes !

    • PapaouT
      04 décembre 2017

      Pour cette fois, la CTG n’y est pour rien. L’alimentation en eau potable est une compétence des communes (ou groupement de communes comme la CACL).
      Pour ces travaux, des crédits notamment des fonds européens sont disponibles et attendent d’être consommés, il « suffit » de monter les projets.
      Un fois le projet financé, il faut le réaliser et beaucoup de communes sont incapables de le faire convenablement. Grand-Santi dispose de nouveaux forages qui attendent depuis plus d’un an d’être équipés. Ce chantier doit commencer avant la fin de l’année, mais quand sera-t-il terminé ?
      D’ici là, le niveau dans les forages actuels sera remonté et l’eau revenue et on oubliera encore de s’occuper de ces problèmes jusqu’à la prochaine saison sèche…

  • Tobbie Rat
    04 décembre 2017

    Qu’ils mangent du couac et du riz comme à l’internat du collège de Maripasoula.

  • marcovalou
    04 décembre 2017

    Station de pompage sur le fleuve et traitement de l’eau comme sur le littoral. Un investissement indispensable si on considère comme « concitoyennes » les populations de Grand-Santi. Il y a urgence vitale semble t-il.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un espace de coworking s’implante en plein cœur de Cayenne

Au sein d'une maison créole située à Cayenne, The Island le premier espace de coworking dédié à l'innovation sociétale ouvrira ses portes le 8 janvier. Après la fermeture de l'Iguana Café, ...

Cycle de conférences pour le centenaire des Rhums Prévot

L'histoire des Rhums Prévot dans la société guyanaise de 1917 à nos jours fait l'objet de trois conférences, les 15, 16 et 21 décembre, à l'occasion de leur centenaire (1917-2017). «Au momen...

Lénaïck Adam et sa collaboratrice parlementaire : de l’idylle à l’enquête judiciaire…

Une enquête dirigée par le parquet de Paris s'intéresse à Lénaïck Adam, eu égard à son fonctionnement, dans le cadre du travail, vis à vis de sa collaboratrice parlementaire alors qu'il ...

Art Happening anti-plastique en milieu marin

Cet événement initié par le collectif Bam ! (Bouteille à la mer) est un "happening" urbain de sensibilisation du grand public à la problématique du plastique en milieu océanique. Il se déroul...

Lenaïck Adam évite le rejet de son compte de campagne

Bien que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) ait mis en lumière une irrégularité susceptible d’entraîner le rejet du compte de campagne de L...

Qui étaient les créoles blancs de Guyane ?

En s'appuyant sur des archives familiales, Antoine Caillard a écrit l'histoire de ses ancêtres, créoles blancs qui vécurent en Guyane au cours du XIXe siècle. Une partie de ces archives est trans...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions