vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Le malathion « suspendu »

Le malathion « suspendu »

Le président du Conseil général vient d’annoncer par voie de presse la suspension des pulvérisations de malahtion. Une conférence de presse est prévue ce jour à 12h30, à Cayenne, au cours de laquelle Alain Tien-Liong devrait expliquer de vive-voix sa décision de « suspension immédiate » du malathion, aspergé depuis le 18 novembre 2014 en Guyane dans le cadre de la politique de lutte contre le chikungunya choisie par le ministère de la Santé, la préfecture, l’Agence régionale de santé et le conseil général. Cette annonce intervient suite à la médiatisation ce samedi d’une note publiée par l’agence du cancer de l’Organisation…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

15 commentaires

  • Francois

    a propos de glyphosate cancerogène: une petition en cours: a vos claviers pour soutenir nos amis de Generations Futures qui adressent une petition pour supprimer l usage du glyphosate ca-et-la:

    http://www.generations-futures.fr/petition/action-demandons-le-retrait-du-glyfosate/

  • Bilo

    elle est où la directrice du service de désinfection qui voulait nous empoissoner

    • Mira

      Si elle avait voulu seulement vous empoissoner, ça n’aurait pas été grave. Mais elle vous a bel et bien empoisonnés.

    • Chabine

      Elle est là ne t’inquiète pas. Il est facilë pour toi de t’attaquer à une personne qui à fait son boulot. Qui à réussi à limiter les dégâts du chik en guyanecavec ou sans malathion. Oublies tu que ce sont 3 ministres qui ont demandé l’utilisation du produit. C’est plus commode pour toi de l’oublier???!!!

      • Schtroumpf

        Elle est là et restera, justement c’est ce qui est inquiétant. Qui a limité quels dégâts ? Tu rigoles ? Qui n’a pas causé on ne sait quels dégâts en invitant les gens à ouvrir leurs maisons ? Les paperasses des trois ministres entraînent l’abandon de toute responsabilité et justifient n’importe quoi ? Fumisterie, oui !

      • Bilo

        ils étaient sous les ordres et en les a fusillés prépare toi. d’autre sont devenus résistants. chacun son temps de véreux

      • Bilo

        c’est pour toi chabine je peux le refaire en bon Français mais je pense que tu es intoxiquée. RSRSRSR

  • Oko

    c’est une blague ! les produits chimiques sont très bon pour la santé ! ils faut que se soit les américains qui vous vendent des saloperies et ils faut que se soit eux qui vous disent que c’est pas bon ! hahaha ! il y à pas besoin de faire sience po ou Lena pour savoir que tous les produits qui tue le vivant sont dangereux pour l’homme !!!
    dépi tan la !

  • Bonpom

    Le glyphosate (principe actif du Roundup) a été classé dans la catégorie des « cancérogènes probables » comme le Malathion.
    En France, il est utilisé en agriculture, par les jardiniers amateurs ainsi que pour l’entretien des voies de circulation.
    Est-ce que ce produit est utilisé en Guyane pour l’entretien des voies de circulation et est-ce que le Conseil Général va suspendre immédiatement son utilisation ?

  • Franck dubos

    Il s’agit d’une suspension purement électorale. Un scandale sanitaire n’est jamais profitable à un candidat pour la collectivité territoriale unique.

  • Pierre nancy

    Dans ma vie précédente (en métropole) j’utilisais le glyphosate autour de ma maison. Je le paye très cher aujourd’hui car j’en suis à trois passage au bloc opératoire. Depuis trois ans que je vis en Guyane,nous sommes 3 maisons sur une propriété d’environ 1 hectare devant la plage et franchement c’est bien plus sympa d’avoir des herbes folles partout.

  • Kirikou

    Il est ou le toubib qui était passé sue Guyane 1er pour nous vanter les mérites du produits comme d’habitude la commande le montant la rétro-commission à qui profite le crime la encore il conforte leurs médiocrité

  • Ralebonbon

    Mais qui a demandé à Mme du Conseil Général d’écouter et de croire sur parole l’Etat? Qu’est ce qui empêchait le Conseil Général de poser les bonnes questions, de se faire sa propre opinion? A quoi ça nous set d’avoir des instances locales si c’est pour qu’elles appliquent sans se poser de questions les directives de l’ARS. Ils ont été alertés. Ils ont fait leur choix. Ils ont l’air de les assumer pleinement et toujours au mépris de la santé de leur concitoyens guyanais qui ont voté pour eux et à qui ils ne se sentent pas obligés de rendre des comptes. Elus irresponsables!

    • Bilo

      c’est des moutons pas compliqué. en plus il passe et repasse à la télé pour se convaincre. la honte.
      nous avions compris nous la population.

  • Tchimbo

    Oh gadé an nou arété ké sa !
    Avez vous vu une seule victime du malathion en Guyane ?
    Un seul cancer qui soit attribué à cette substance ? un insecticide c’est dangereux et à manier avec précautions comme c’est le cas jusqu’à présent en Guyane !
    2 morts du chik en Guyane jusqu’a présent ! déjà 2 morts et dieu merci que 2 morts !
    Ce n’est pas de la rhétorique ça ! messieurs les petits malins !
    Les prothèses mammaires sont aussi « probablement cancérigènes » ! pourquoi l’association “Stop Malathion” ne ferait pas oeuvre de santé publique en se transformant en “Stop gro tété” !!
    On pourrait aussi les faire courir après les « baygonneuses » armés de raquettes électriques afin d’éradiquer de manière écologique les moustiques !
    A kou nou di !!!!!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un espace de coworking s’implante en plein cœur de Cayenne

Au sein d'une maison créole située à Cayenne, The Island le premier espace de coworking dédié à l'innovation sociétale ouvrira ses portes le 8 janvier. Après la fermeture de l'Iguana Café, ...

Cycle de conférences pour le centenaire des Rhums Prévot

L'histoire des Rhums Prévot dans la société guyanaise de 1917 à nos jours fait l'objet de trois conférences, les 15, 16 et 21 décembre, à l'occasion de leur centenaire (1917-2017). «Au momen...

Lénaïck Adam et sa collaboratrice parlementaire : de l’idylle à l’enquête judiciaire…

Une enquête dirigée par le parquet de Paris s'intéresse à Lénaïck Adam, eu égard à son fonctionnement, dans le cadre du travail, vis à vis de sa collaboratrice parlementaire alors qu'il ...

Art Happening anti-plastique en milieu marin

Cet événement initié par le collectif Bam ! (Bouteille à la mer) est un "happening" urbain de sensibilisation du grand public à la problématique du plastique en milieu océanique. Il se déroul...

Lenaïck Adam évite le rejet de son compte de campagne

Bien que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) ait mis en lumière une irrégularité susceptible d’entraîner le rejet du compte de campagne de L...

Qui étaient les créoles blancs de Guyane ?

En s'appuyant sur des archives familiales, Antoine Caillard a écrit l'histoire de ses ancêtres, créoles blancs qui vécurent en Guyane au cours du XIXe siècle. Une partie de ces archives est trans...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions