vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

« Il faut prendre le Zika au sérieux »

« Il faut prendre le Zika au sérieux »

Le littoral est classé en zone épidémique de Zika a confirmé ce lundi le préfet Martin Jaeger, au cours d’une conférence de presse à la préfecture de Cayenne. Malgré la situation sanitaire qui va s’aggraver, les mêmes scénarios se répètent : avec la pulvérisation de deltaméthrine, reconnue peu efficace par l’Institut Pasteur, et l’appel aux maires à procéder à l’enlèvement des carcasses de voitures. Le niveau d’alerte maximale au Zika a été décidé suite à la « proposition du comité de gestion des maladies épidémiques, réuni par l’agence régionale de santé (ARS) vendredi 22 janvier » (Guyaweb du 24/01/16). Selon les dernières données épidémiologiques,…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Agro

    Encore Mme Sandrine Chantilly et M. Meurin ? Ceux qui n’ont pas compris les rapports scientifiques, ne trouvent pas un insecticide efficace mais enfument toute la Guyane pour rien ?
    En Guyane la compétence reste encore confinée dans les placards. Cependant, l’incompétence n’est pas gratuite.
    Vous aurez droit à la microcéphalie dorénavant. Dites-vous que ça passera inaperçue..

  • Johann

    Avez-vous déjà essayé de joindre le standard téléphonique de la CACL pour signaler des gouttières non entretenues ? Personne ne répond. Si par chance, vous arrivez à joindre quelqu’un au bout de 20 tentatives, on vous transfert… vers un bureau vide où personne ne répond (testé tous les jours sur une semaine complète).

    Avez-vous déjà signalé les vieux photocopieurs de la société Exodis qui servaient de gites larvaire en 2015 aux services sanitaires du conseil général ? On vous balade de service en service, pour ensuite vous dire : on ne peut rien faire ici.

    Messieurs, Mesdames les élus et haut-fonctionnaires, donner des leçons de comportement citoyen à ses administrés est une très bonne chose. S’assurer que ces derniers puissent agir sans avoir à faire aux murs de vos administrations sclérosées en est une autre.

    Je ne reviendrai pas sur la période malathion dont la gestion guyanaise a été une catastrophe sanitaire et écologie pour un résultat négatif.

    Sachez enfin que les messages de l’ARS et des institutions étatiques ne sont pas pour votre santé, mais pour des raisons économiques.

    Oui je suis aigri, mais la faute à qui ?

    CQFD.

    • Avazivaza

      La faute à une vingtaine d’appels pour dénoncer des gouttières en mauvais état à la CACL ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ateliers-débats sur le « manger local »

Dans le cadre des Assises de l'Outre-Mer, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) propose des ateliers-débats sur l’autosuffisance alimentaire et le "mange...

Aménagement de la RN1 : lancement de la concertation publique

Le projet d'aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa sera soumis à concertation publique du 19 février au 31 mars 2018. Selon la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagemen...

La centrale hybride Prométhée en concertation publique «avant l’été»

La nouvelle centrale hybride dénommée «Prométhée» et devant remplacer la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes d'ici 2023 fera l'objet d'une concertation publique: ainsi en a décidé le 10 ...

Mylène Mazia se retire de la législative partielle

La seule femme candidate à l'élection législative partielle de mars prochain se retire de la campagne en raison du décès de son frère intervenu ce mercredi. Mylène Mazia, enseignante, consei...

Un scénario défend 100 % d’énergies renouvelables en Outre-mer d’ici 2030

Le Syndicat des énergies renouvelables veut faire pression sur le gouvernement pour que l’autonomie énergétique des territoires ultra-marins devienne une réalité en 2030. Il dénonce aussi des ...

«Affaire Marie-Laure Phinéra-Horth» : la direction de l’hôpital de Cayenne botte en touche

Guyaweb a adressé par courriel trois questions mercredi, à la directrice de l'hôpital de Cayenne, Agnès Drouhin, sur ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Marie-Laure Phinéra-Horth en ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions