vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Après celle de Lenaïck Adam, l’élection de la députée LREM de Mayotte est annulée

Après celle de Lenaïck Adam, l’élection de la députée LREM de Mayotte est annulée

Le site Mediapart revient sur l’invalidation par le Conseil constitutionnel de l’élection de la députée de Mayotte Ramlati Ali, membre de La République En Marche (LREM) comme Lenaïck Adam.

« La majorité présidentielle joue de malchance avec ses députés d’Outre-mer » écrit le journaliste – et collaborateur de Guyaweb – Julien Sartre dans son article « Bourrages, trafics, enquête pénale… A Mayotte, les dessous d’une élection annulée » publié le 20 janvier sur Mediapart.

En effet, après l’annulation en décembre dernier de l’élection de Lenaïck Adam dans la seconde circonscription de Guyane, le Conseil constitutionnel a décidé ce vendredi 19 janvier d’invalider l’élection de Ramlati Ali comme députée de la première circonscription de Mayotte en raison de « l’insincérité » du scrutin de juin 2017 et des « irrégularités » constatées.

Ces irrégularités sont notamment des « bourrages d’urnes » ainsi que le manque d’assesseurs dans certains bureaux de vote, ce dernier motif étant le même que celui retenu en décembre dernier par le Conseil constitutionnel pour prononcer l’annulation de l’élection de Lenaïck Adam (Guyaweb du 11/12/2017).

Une autre similitude entre les deux élections invalidées est le faible écart au second tour entre le candidat déclaré vainqueur et son challenger: 54 voix d’avance pour Ramlati Ali sur son adversaire Elad Chakrina, tandis que Lenaïck Adam ne l’avait emporté que par 56 voix d’avance sur Davy Rimane qui a déposé le recours en annulation auprès du Conseil constitutionnel.

A Mayotte en revanche d’autres faits en cause sont bien plus graves puisque l’affaire « a pris une tournure pénale » avec l’ouverture d’une information judiciaire contre un gendarme qui est « soupçonné d’avoir organisé un trafic de fausses procurations en faveur de la candidate » et qui a été mis en examen pour « manœuvre frauduleuse, faux et usage de faux ».

L’annulation de l’élection de Ramlati Ali laissant une place vacante au sein de la « délégation aux Outre-mer » de l’Assemblée nationale, il y aura peut-être de nouvelles frictions au sein du groupe LREM après celles liées à l’attribution du poste de secrétaire de la Chambre basse qu’occupait Lenaïck Adam jusqu’à l’invalidation de son élection (Guyaweb du 17/01/2018).

Cette « délégation aux Outre-mer » du Palais-Bourbon est présidée par « l’un des seuls rescapés des élus ultramarins de la majorité », le député LREM guadeloupéen Olivier Serva qui avait « été épinglé par la presse au début de la mandature pour des propos homophobes » rappelle Julien Sartre avant de conclure : « le groupe majoritaire à l’Assemblée doit décidément faire avec ce qu’il a lorsqu’il s’agit des élus d’Outre-mer. »

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

2 commentaires

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Ateliers-débats sur le « manger local »

Dans le cadre des Assises de l'Outre-Mer, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FDSEA) propose des ateliers-débats sur l’autosuffisance alimentaire et le "mange...

Aménagement de la RN1 : lancement de la concertation publique

Le projet d'aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa sera soumis à concertation publique du 19 février au 31 mars 2018. Selon la DEAL (Direction de l’environnement, de l’aménagemen...

La centrale hybride Prométhée en concertation publique «avant l’été»

La nouvelle centrale hybride dénommée «Prométhée» et devant remplacer la centrale thermique de Dégrad-des-Cannes d'ici 2023 fera l'objet d'une concertation publique: ainsi en a décidé le 10 ...

Mylène Mazia se retire de la législative partielle

La seule femme candidate à l'élection législative partielle de mars prochain se retire de la campagne en raison du décès de son frère intervenu ce mercredi. Mylène Mazia, enseignante, consei...

Un scénario défend 100 % d’énergies renouvelables en Outre-mer d’ici 2030

Le Syndicat des énergies renouvelables veut faire pression sur le gouvernement pour que l’autonomie énergétique des territoires ultra-marins devienne une réalité en 2030. Il dénonce aussi des ...

«Affaire Marie-Laure Phinéra-Horth» : la direction de l’hôpital de Cayenne botte en touche

Guyaweb a adressé par courriel trois questions mercredi, à la directrice de l'hôpital de Cayenne, Agnès Drouhin, sur ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Marie-Laure Phinéra-Horth en ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions