vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

«Le feu d’artifice» de la Saint-Sylvestre conduit deux braqueurs guyaniens en situation irrégulière à la geôle sans les interdire du territoire…

«Le feu d’artifice» de la Saint-Sylvestre conduit deux braqueurs guyaniens en situation irrégulière à la geôle sans les interdire du territoire…

Kenneth Simpson et Devon Wilson, deux ressortissants guyaniens de 22 ans, en situation irrégulière, ont été condamnés respectivement à 4 ans et 3 ans de prison ferme mercredi 1er février à l’issue de leur procès en comparution immédiate. Le 31 décembre dernier en soirée, ils avaient braqué, avec des armes à feu, deux jeunes Guyanais de 20 et 21 ans se trouvant à bord d’un véhicule qui venait de se garer près d’un distributeur automatique à Cayenne. L’un des braqueurs avait même frappé avec son arme l’une des deux victimes à plusieurs reprises à la tête. La Bac les avait appréhendés le soir même des faits…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • Desijose

    et des bons pères de famille comme çà, il y en a la pelle dans notre généreuse Guyane….

  • Joko

    Récidiviste. Il va falloir attendre quoi pour expulser ces gangsters, qu’ils tuent un procureur ? Expulsion immédiate pour ces bandits qui n’ont rien à faire sur notre territoire.

  • Gevila973

    En « bon père de famille » il va pouvoir transmettre son savoir de voleur-braqueur à ses enfants lors de leurs visites au parloir.
    Ensuite lorsqu’il sera sorti de prison et libre de circuler à nouveau dans notre beau département il recommencera à braquer en emmenant ses gosses pour la mise en pratique de l’apprentissage du métier de voleur !

    • Joko

      Les lois, ça se change. Elles s’appliquent avec plus ou moins de sévérité, selon les cas. A multiplier les protections pour les criminels, à nous faire vivre derrière les grilles, les gens vont bientôt se tourner vers la Marine. Et les mêmes juges n’auront aucun scrupule à appliquer les nouvelles lois. Le mariage ou les enfants ne devraient pas toujours être une protection pour les criminels. Pousser les gens vers les extrêmes, j’en viens à me demander si ce n’est pas l’objectif à atteindre pour certains magistrats (cf Collard)…

  • KouK

    Peut-être tout simplement que la justice a un peu « ouvert les yeux » sur le fait qu’interdire quelqu’un du territoire guyanais ne servait… à rien. Autant mettre ces personnes dans les geôles surpeuplées du centre pénitentiaire pour les garder à l’oeil.

    Mais jamais la justice ne reconnaîtra officiellement cet état de fait. Je me trompe ?

    Y-aura-t-il une OQTF à la fin des 4 et 3 années (ou sûrement moins) de détention de ces deux indésirables individus ?

  • oceaneokio

    Bonjour

    30 ans de réclusion criminelle, se serait un bon début

  • FF

    impossible au regard des faits

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Un espace de coworking s’implante en plein cœur de Cayenne

Au sein d'une maison créole située à Cayenne, The Island le premier espace de coworking dédié à l'innovation sociétale ouvrira ses portes le 8 janvier. Après la fermeture de l'Iguana Café, ...

Cycle de conférences pour le centenaire des Rhums Prévot

L'histoire des Rhums Prévot dans la société guyanaise de 1917 à nos jours fait l'objet de trois conférences, les 15, 16 et 21 décembre, à l'occasion de leur centenaire (1917-2017). «Au momen...

Lénaïck Adam et sa collaboratrice parlementaire : de l’idylle à l’enquête judiciaire…

Une enquête dirigée par le parquet de Paris s'intéresse à Lénaïck Adam, eu égard à son fonctionnement, dans le cadre du travail, vis à vis de sa collaboratrice parlementaire alors qu'il ...

Art Happening anti-plastique en milieu marin

Cet événement initié par le collectif Bam ! (Bouteille à la mer) est un "happening" urbain de sensibilisation du grand public à la problématique du plastique en milieu océanique. Il se déroul...

Lenaïck Adam évite le rejet de son compte de campagne

Bien que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) ait mis en lumière une irrégularité susceptible d’entraîner le rejet du compte de campagne de L...

Qui étaient les créoles blancs de Guyane ?

En s'appuyant sur des archives familiales, Antoine Caillard a écrit l'histoire de ses ancêtres, créoles blancs qui vécurent en Guyane au cours du XIXe siècle. Une partie de ces archives est trans...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions