vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

«Le feu d’artifice» de la Saint-Sylvestre conduit deux braqueurs guyaniens en situation irrégulière à la geôle sans les interdire du territoire…

«Le feu d’artifice» de la Saint-Sylvestre conduit deux braqueurs guyaniens en situation irrégulière à la geôle sans les interdire du territoire…

Kenneth Simpson et Devon Wilson, deux ressortissants guyaniens de 22 ans, en situation irrégulière, ont été condamnés respectivement à 4 ans et 3 ans de prison ferme mercredi 1er février à l’issue de leur procès en comparution immédiate. Le 31 décembre dernier en soirée, ils avaient braqué, avec des armes à feu, deux jeunes Guyanais de 20 et 21 ans se trouvant à bord d’un véhicule qui venait de se garer près d’un distributeur automatique à Cayenne. L’un des braqueurs avait même frappé avec son arme l’une des deux victimes à plusieurs reprises à la tête. La Bac les avait appréhendés le soir même des faits…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

8 commentaires

  • Desijose

    et des bons pères de famille comme çà, il y en a la pelle dans notre généreuse Guyane….

  • Joko

    Récidiviste. Il va falloir attendre quoi pour expulser ces gangsters, qu’ils tuent un procureur ? Expulsion immédiate pour ces bandits qui n’ont rien à faire sur notre territoire.

  • Gevila973

    En « bon père de famille » il va pouvoir transmettre son savoir de voleur-braqueur à ses enfants lors de leurs visites au parloir.
    Ensuite lorsqu’il sera sorti de prison et libre de circuler à nouveau dans notre beau département il recommencera à braquer en emmenant ses gosses pour la mise en pratique de l’apprentissage du métier de voleur !

    • Joko

      Les lois, ça se change. Elles s’appliquent avec plus ou moins de sévérité, selon les cas. A multiplier les protections pour les criminels, à nous faire vivre derrière les grilles, les gens vont bientôt se tourner vers la Marine. Et les mêmes juges n’auront aucun scrupule à appliquer les nouvelles lois. Le mariage ou les enfants ne devraient pas toujours être une protection pour les criminels. Pousser les gens vers les extrêmes, j’en viens à me demander si ce n’est pas l’objectif à atteindre pour certains magistrats (cf Collard)…

  • KouK

    Peut-être tout simplement que la justice a un peu « ouvert les yeux » sur le fait qu’interdire quelqu’un du territoire guyanais ne servait… à rien. Autant mettre ces personnes dans les geôles surpeuplées du centre pénitentiaire pour les garder à l’oeil.

    Mais jamais la justice ne reconnaîtra officiellement cet état de fait. Je me trompe ?

    Y-aura-t-il une OQTF à la fin des 4 et 3 années (ou sûrement moins) de détention de ces deux indésirables individus ?

  • oceaneokio

    Bonjour

    30 ans de réclusion criminelle, se serait un bon début

  • FF

    impossible au regard des faits

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

La crise sociale traduit une exaspération diffuse en Guyane et continue de clouer Ariane 5 au hangar

Les divers mouvements sociaux déclenchés depuis le début de semaine en Guyane, se poursuivent, notamment à l'initiative du syndicat local UTG (Union des travailleurs guyanais)-CGT. Cette crise ...

Taubira en Guyane pour la promotion de «Nous habitons la terre»

Dans le contexte de mouvements sociaux qui se généralisent sur le territoire guyanais, Christiane Taubira, ancienne députée (1993-2012) puis ministre de la Justice, tiendra une conférence-débat ...

Un syndicaliste UTG renvoyé en correctionnelle pour « violence » à l’encontre du maire d’Apatou

C'est une information Guyaweb : le parquet a décidé, il y a quelques semaines, sans en faire la publicité, le renvoi en correctionnelle du syndicaliste UTG (Union des travailleurs guyanais), Consta...

Mouvement social sous haute tension à Kourou

Ce mardi matin les membres de différents collectifs qui organisaient une marche pacifique sur la portion de la route de l'espace en direction du Centre Spatial Guyanais (CSG), ont essuyé «une trent...

Un mouvement social cloue Ariane 5 au hangar

Des personnels du CMCK (Centre Médico-chirurgical de Kourou) inquiets pour l'avenir de l'hôpital de la ville spatiale, des salariés de Endel mécontents, des agents de EDF Guyane en grève, tienne...

La francophonie dans les Amériques

C’est aujourd’hui, le 20 mars, qu’est célébrée comme chaque année la Journée internationale de la Francophonie, ensemble culturel et linguistique dans lequel les Amériques occupent une pla...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions