vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Une pépinière de jeunes diplômés rentable… mais qui ferme

Une pépinière de jeunes diplômés rentable… mais qui ferme

Dans l’avis de la Chambre régionale des comptes (CRC) du 29 mars 2017 concernant les finances de l’Opérateur public régional de formation de la Guyane (OPRF), un paragraphe a particulièrement intéressé Guyaweb. Il concerne la pépinière de jeunes diplômés montée par l’ancienne association IRIG Défis qui s’est arrêtée lors de la fusion avec l’OPRF. Une activité rentable qui rapporte 383 000 euros, ça vous intéresse ? Apparemment, le Conseil régional de l’époque, celle pas si lointaine de 2014, n’en avait cure. Les élus de cette défunte institution qui a décidé de créer l’Opérateur public régional de formation de la Guyane…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Joko

    Soit ces élus sont des incapables (impossible :-))), soit une entreprise rentable ne les intéresse pas, ils peuvent ainsi continuer à pleurer les subventions et/ou chanter le refrain habituel « célafotaléta » tout en se faisant grassement payer à ne rien faire. Comme l’écrivait déjà en 1955 Claude Lévy Strauss, Tristes tropiques…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_L%C3%A9vi-Strauss

  • FRED66

    Alllez-y Guyaweb ! Merci !
    Merci de continuer à exposer nos bonnes magouilles, celles qui expliquent la banqueroute totale de la Guyane.
    Il faut que la vérité soit étalée, que nous reconnaissions nos malversations, nos dérives qui expliquent tous nos retards structurels.
    Encore !

  • baboon

    rentable ? alors qu’elle ne marchait que sur des fonds européens (à hauteur de 75 % probablement)?
    impossible : d’où venait l’autofinancement pour les 25% manquant ?
    je comprends pas le titre de votre article

  • skol973

    La CRC nous a fait comprendre dernièrement, que si nous payons des impôts aussi chers que les habitants de la côte d azur, c est dû à une mauvaise gestion des collectivités. Pourquoi, ces mauvais gestionnaires sont toujours aux pouvoirs? C’est que l état ferme les yeux afin que ce pays ne se développe pas.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Vu de Paris : donner la parole aux Wayanas

Ce dimanche 24 septembre, « les peuples autochtones ont la parole » au Palais de Chaillot, à Paris, au sein du Musée de l'Homme. C'est en tout cas le titre de la manifestation intitulée « dim...

Le permis pétrolier Total prolongé

Aujourd'hui jeudi 21 septembre est paru au Journal Officiel un arrêté prolongeant le permis de recherche d'hydrocarbures détenu par Total au large des côtes guyanaises. La CTG se réjouit de voir ...

Les feux de végétation ont brûlé 14 hectares

Depuis une dizaine de jours plus de 14 hectares ont brûlé, contre 27 hectares l'an dernier. En raison d’une forte sécheresse, les risques de feux de végétation sont « très sévères ce jeudi...

Vu de Paris : qu’est-ce qu’une « Miss Créole » ?

Selon les juristes de la société EndemolShine, qui exploite les droits de l'émission Miss France, « le terme de créole désigne une personne de race blanche née dans une des anciennes colonies...

Les eaux troubles du pétrole guyanais

Le projet de loi Hulot mettra-t-il fin aux rêves d'or noir guyanais ? Présenté le 6 septembre en Conseil des ministres, le projet de loi mettant fin à la recherche et à l'exploitation d'hydrocarb...

Or de Question lauréat du prix Danielle Mitterrand 2017

Le Collectif Or de Question a été primé par la fondation France Libertés Danielle Mitterrand, dont une délégation est actuellement en Guyane pour “comprendre les réalités du terrain, faire ...

© 2017 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions