vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Publicité Guyaweb

Une pépinière de jeunes diplômés rentable… mais qui ferme

Une pépinière de jeunes diplômés rentable… mais qui ferme

Dans l’avis de la Chambre régionale des comptes (CRC) du 29 mars 2017 concernant les finances de l’Opérateur public régional de formation de la Guyane (OPRF), un paragraphe a particulièrement intéressé Guyaweb. Il concerne la pépinière de jeunes diplômés montée par l’ancienne association IRIG Défis qui s’est arrêtée lors de la fusion avec l’OPRF. Une activité rentable qui rapporte 383 000 euros, ça vous intéresse ? Apparemment, le Conseil régional de l’époque, celle pas si lointaine de 2014, n’en avait cure. Les élus de cette défunte institution qui a décidé de créer l’Opérateur public régional de formation de la Guyane…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • Joko

    Soit ces élus sont des incapables (impossible :-))), soit une entreprise rentable ne les intéresse pas, ils peuvent ainsi continuer à pleurer les subventions et/ou chanter le refrain habituel « célafotaléta » tout en se faisant grassement payer à ne rien faire. Comme l’écrivait déjà en 1955 Claude Lévy Strauss, Tristes tropiques…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_L%C3%A9vi-Strauss

  • FRED66

    Alllez-y Guyaweb ! Merci !
    Merci de continuer à exposer nos bonnes magouilles, celles qui expliquent la banqueroute totale de la Guyane.
    Il faut que la vérité soit étalée, que nous reconnaissions nos malversations, nos dérives qui expliquent tous nos retards structurels.
    Encore !

  • baboon

    rentable ? alors qu’elle ne marchait que sur des fonds européens (à hauteur de 75 % probablement)?
    impossible : d’où venait l’autofinancement pour les 25% manquant ?
    je comprends pas le titre de votre article

  • skol973

    La CRC nous a fait comprendre dernièrement, que si nous payons des impôts aussi chers que les habitants de la côte d azur, c est dû à une mauvaise gestion des collectivités. Pourquoi, ces mauvais gestionnaires sont toujours aux pouvoirs? C’est que l état ferme les yeux afin que ce pays ne se développe pas.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Expérimentation d’un accès restreint au droit d’asile en Guyane

Alors que l'Assemblée nationale examine actuellement la loi vivement contestée sur l'asile et l'immigration, un projet de décret vise à expérimenter en Guyane un traitement accéléré des demand...

Neuf personnes mises en cause en Guyane ont eu le temps de mourir avant le dénouement de l’enquête les concernant, s’est rendu compte le parquet en 2017 !

Suite de notre feuilleton sur les chiffres et les faits singuliers de la justice guyanaise. En Guyane, s'étant, semble-t-il, attaqué un peu plus aux poussières des armoires du tribunal en 2017...

45 000 foyers touchés par une coupure d’électricité

Après celle survenue le week-end dernier, une énième coupure d’électricité a encore été observée ce mercredi sur le territoire guyanais. "45 000 foyers" ont été impactés par « un inc...

Les plages de Montjoly interdites « aux chiens même tenus en laisse »… et pas qu’eux !

Dans notre article intitulé « Début de la saison de pontes des tortues Luth» nous indiquions que «l'impact des chiens est une grosse problématique» pour les pontes des tortues sur les plages d...

Mauvais départ pour le Grand conseil coutumier

Dans un communiqué commun, les organisations autochtones FOAG et ONAG soulignent le fait que “ni les chefs coutumiers, ni les représentants des organisations autochtones désignés n’ont été i...

« Quel avenir pour la reconversion des locaux du CHOG Franck Joly » ?

C'est le thème du séminaire et de la réunion publique qui se tiendront mercredi 18 avril et jeudi 19 avril au Camp de la Transportation à Saint-Laurent-du Maroni. Dans les mois à venir, le Ce...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions