vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Un membre des « 500 Frères » condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir projeté à terre un commandant de police

Un membre des « 500 Frères » condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir projeté à terre un commandant de police
Le procureur avait évoqué l'affaire entre le procès et le délibéré

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur Eric Vaillant, en tout cas en matière de peine, en condamnant, Richard Cimonard, un imposant membre des 500 Frères, à la peine de « 2 mois de prison avec sursis» vendredi après-midi au Palais de justice de Cayenne pour «violences volontaires à l’encontre d’une personne dépositaire de l’autorité publique», au cours d’un attroupement devant le commissariat, le 6 juin dernier. L’enquête judiciaire avait débuté avec la plainte du commandant de police Gilbert Meseguer pour des faits commis le 6 juin dernier devant le commissariat de Cayenne théâtre d’un attroupement de gens mécontents qui faisait suite…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

4 commentaires

  • KouK

    A aucun moment vous ne rappelez que le préfet et le procureur (de la République) ont connu un changement de Présidence (de la République) entre mars-avril 2017 et aujourd’hui ?

    Allons…. Entre Flamby et Jupiter, il va de soit que les institutions raisonnent et agissent différemment…

  • FF

    La bonne blague : Macron est arrivé hors mouvement social

  • KouK

    Oui : entre les mouvements sociaux (que Macron a du suivre de près) où Jaeger ne bougeait pas un pouce, et les « avertissements du procureur » quelques mois après l’arrivée de Manu… :-)
    Suffit de voir comment il a accueilli les « leaders » dudit mouvement pour savoir qu’il a donné des ordres pour qu’aucun cadeau ne leur soit fait.
    Et quelque part, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre.

  • FF

    Macron a surtout fait face, fin octobre, à un collectif en perte de vitesse et de fait moins populaire que fin mars. A partir de là, les mouvements de menton sont plus aisés. Mais il est exact que Jaeger a été rapidement rappelé à Paris fin juillet.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

Subventions CTG : dépôt des demandes jusque mi-novembre

Les demandes de subventions dans les secteurs du sport, de la jeunesse et de la vie associative peuvent être déposées durant un mois auprès de la Collectivité Territoriale de Guyane. Dans le d...

La Quinzaine créole

Un événement culturel proposé par la Collectivité territoriale de Guyane du 19 au 30 octobre. « C’est un ensemble de manifestations qui seront déployées dans les espaces territoriaux déd...

Remaniement ministériel : Castaner à l’Intérieur, Girardin conserve l’Outre-mer

Attendue depuis la semaine dernière suite à la démission le 3 octobre du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb , la composition du gouvernement Edouard Philippe III a finalement été annonc...

Les 5 randonneurs retrouvés

Les cinq randonneurs dont le retard, jugé inquiétant, avait été signalé lundi matin, ont été retrouvés lundi soir, a indiqué nuitamment la préfecture lundi dans un communiqué. Ils ont ...

Cinq randonneurs disparus en forêt dans le secteur des chutes Voltaire

C’est l'alerte lancée par la préfecture de Guyane ce lundi soir aux médias. La gendarmerie a été informée ce " lundi 15 octobre à 6h du matin" du "retard inquiétant" de "5 personnes s’éta...

Des emplois sur « du solide, durable et renouvelable”

En visite “expresse” en Guyane du 10 au 14 octobre, la présidente du WWF France, Isabelle Autissier, a réaffirmé son opposition aux projets controversés Montagne d'Or et Guyane Maritime. Il a ...

© 2018 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet réalisé par Netactions