vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?
 
 

Publicité Guyaweb

Le préfet tarde à donner le détail des très mauvais chiffres de la lutte contre l’activité aurifère illicite en 2017

Le préfet tarde à donner le détail des très mauvais chiffres de la lutte contre l’activité aurifère illicite en 2017

Le bilan détaillé de la lutte contre l’activité aurifère illicite en 2017 se fait attendre. De sources concordantes, le préfet n’a pas souhaité diffuser les chiffres – très mauvais- à la fin de l’année derrnière voire en début d’année comme de coutume. Explications. Depuis la mise en place de pratiques d’affichage de résultats des autorités de l’Etat en matière de lutte contre l’activité aurifère illicite, on n’aura jamais attendu aussi longtemps pour obtenir, sur l’année précédente, des chiffres détaillés de la lutte contre cette activité qui porte atteinte à la souveraineté du territoire guyanais depuis 25 ans. Cette pratique d’affichage de résultats…

Cet article est réservé aux abonnés. Pour lire la suite, identifiez-vous ou abonnez-vous.

Vous êtes abonné(e) Identifiez-vous

Mot de passe oublié ?

Pas encore abonné(e) ? Abonnez-vous

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à l’intégralité de Guyaweb

Abonnez-vous

3 commentaires

  • Francois

    je lis: « 542 sites [illégaux] alluvionnaires (avec partout utilisation de mercure interdit) – quelle horreur !
    A nouveau ce terrible poisson (le mercure) utilisé en tant d’endroits de Guyane: un danger pour la santé humaine – comme dans les pires années de contamination des Amérindiens par le methyl-mercure ?
    Responsable et pas coupable – impossible de ressortir cet argument car aujourd’hui c’est plutôt irresponsable et coupable !
    Qu’en pense (et que dit) la CTG ? qu’en pense (et que dit) la FEDOMG ? qu’en pense (et que dit) l’ARS ?

  • Ajoutons à cela le risque que fera courir la mine géante à ciel ouvert . Le problème ne viendra pas de l’extraction ni du traitement mais du stockage des boues. Pas de véritable étude d’impact en cas de rupture de digue comme celle qui s’est produite au Brésil récemment. Qui peut se risquer à garantir un sol imperméable pour éviter les infiltrations et des digues de retenues suffisamment efficaces avec la pluviométrie locale ? Les services de contrôle de l’état qui sont incapables de stopper l’orpillage ?

  • benoit

    Vous l avez bien dit : 542 sites illegaux.
    Alors pourquoi demander a la FEDOMG ce qu elle en pense ? En quoi ce syndicat d industriel doit il repondre sur ces activites illegales ?! Ce sont des questions a poser au procureur et aux forces de l ordres.
    Est ce que vous demandez des comptes aux syndicats des armuriers et/ou des fabricants d’armes a chaques braquages ou a chaque assassinats par armes a feu commis en Guyane……..

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

Articles associés :

L’avenir de France-Guyane reporté au 14 janvier

  Le tribunal mixte de commerce de Fort de France qui devait se pencher ce jour sur l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles (dont les trois sociétés éditrices : ...

Réforme des retraites : grève fortement suivie à Cayenne et Saint-Laurent

Le mouvement de grève nationale contre la future réforme des retraites dans les secteurs public et privé a mobilisé près de 2000 personnes dans les rues de Cayenne et Saint-Laurent du Maroni ce ...

Le maire de Roura et président de l’association des maires, David Riché, mis en examen pour «favoritisme»

Photo de Une : David Riché et son avocate, Me Marie-Alix Canu-Bernard, au palais de justice mercredi soir Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché, a été...

L’audience au tribunal de commerce de Fort de France qui doit se pencher sur l’avenir de France-Guyane reportée

L'audience prévue demain jeudi au tribunal mixte de commerce de Fort de France concernant l'avenir des sept sociétés du groupe France Antilles est reportée au vendredi «10 janvier 2020», a-t-on ...

David Riché placé en garde à vue ainsi que 3 autres personnes dans le cadre d’une enquête pour «favoritisme» et «recel de favoritisme»

Le maire de Roura et président de l'association des maires de Guyane, David Riché a été placé en garde à vue, mardi, dans le cadre d'une affaire judiciaire en cours, ont révélé nos confrères...

Pôle psychiatrie : le silence de l’hôpital de Cayenne interroge sur la «capacité de l’établissement à mettre en œuvre des modifications profondes sans délai»

Guyaweb a adressé il y a un mois une série de questions au directeur de l'hôpital de Cayenne Christophe Robert et à la cheffe du pôle psychiatrie de cet établissement, le Dr Caroline Janvier....

Toutes les petites annonces ( 1 ) :

Véhicules ( 1 )
> Toutes les annonces véhicules

© 2019 Comimpex / Guyaweb . Tous droits réservés

Site Internet hébergé par Côté Cube